• Accueil
  • > Education nationale
  • > Loi de finances 2015 : les sénateurs UMp et centristes effacent du budget 9 500 créations de postes

Loi de finances 2015 : les sénateurs UMp et centristes effacent du budget 9 500 créations de postes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2014

 

Éducation

La droite sénatoriale efface du budget 9 500 créations de postes

Vendredi, 5 Décembre, 2014

Les sénateurs sont revenus, jeudi, sur la création de 9 500 postes prévus dans l’enseignement en 2015, lors du vote du projet de loi de finances

Les sénateurs sont revenus, jeudi, sur la création de 9 500 postes prévus dans l’enseignement en 2015, lors du vote du projet de loi de finances. L’amendement supprimant ces crédits a été voté par 182 sénateurs UMP et centristes, contre 156 socialistes, communistes, RDSE (à majorité PRG) et écologistes. « La nouvelle majorité sénatoriale juge les créations de postes inopportunes, a déclaré Gérard Longuet, auteur de l’amendement avec Jean-Claude Carle. Faisons, au contraire, pression sur les effectifs pour limiter la dispersion des moyens. » La gauche a fustigé un amendement « irresponsable » alors que la France est régulièrement pointée pour ses mauvaises performances en matière de lutte contre les inégalités. « On retrouve l’approche comptable et froide de la droite sénatoriale, celle qui a soutenu naguère la suppression de 80 000 postes et la fermeture de 1 000 écoles », a rétorqué Jacques-Bernard Magner (PS). L. M.

Extrait de l’intervention de Brigitte Gonthier-Maurin le 4 décembre 2014

Aujourd’hui, l’UMP, par la voix du rapporteur spécial, M. Longuet, dénonce, au travers des créations de postes inscrites à ce budget, une « politique du chiffre ». C’est un comble de la part de ceux qui, pendant cinq années, ont mené la pire politique du chiffre, en supprimant plus de 80 000 postes à l’éducation nationale ! L’amendement que M. Longuet défendra au nom de la commission des finances vise à revenir sur les créations de postes de stagiaire et à diminuer le nombre de remplacements dans le second degré, en minorant de 160 millions d’euros les crédits de la mission pour 2015. C’est un mauvais remake de la période Darcos-Chatel ! (Source)

 

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy