• Accueil
  • > Austerite
  • > Portrait social de la France par l’Insee : La France blessée par l’austérité

Portrait social de la France par l’Insee : La France blessée par l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 novembre 2014

 

  • Une France étranglée par les inégalités

Portrait social de la France par l’Insee

 

Kevin Boucaud – 18 novembre 2014

 

cartefranceinégalités

Le Portrait social réalisé par l’Insee

met en lumière une explosion

du chômage de longue durée.

Pour les ménages les plus modestes,

qui continuent de souffrir des politiques

d’austérité, la situation est alarmante.

Au fil des mois et des années, les effets

de la crise s’aggravent. C’est en tout cas

ce que montre le dernier « portrait social »

de la France réalisé par l’Institut national

de la statistique et des études économiques

(Insee).

 

Si le tableau général est sombre, particulièrement du côté de l’emploi, l’étude précise que « les personnes

les plus touchées par la crise sont généralement celles qui étaient a priori les plus exposées aux difficultés

sur le marché du travail ». Ce nouveau rapport permet de comprendre « où nous en sommes après

plusieurs années de crise », comme l’explique Fabrice Lenglart, directeur des statistiques démographiques

et sociales. Entre 2008 à 2013, une dégradation du marché du travail, une augmentation de la précarité

ou encore une stagnation du revenu salarial sont observées. Alors que la France compte 2,8 millions

de chômeurs en 2013 au sens du Bureau international du travail, l’Insee révèle que plus de 1,1 million

d’entre eux recherchent un emploi depuis plus d’un an. Un chiffre qui est en hausse de 56 % en cinq ans

(+ 400 000 chômeurs). La conséquence immédiate est une forte hausse du nombre d’allocataires au revenu

de solidarité active – RSA (+ 430 000 entre 2008 et 2012) et ainsi une dégradation de leurs conditions

de vie. Cette situation pèse sur les salaires dont la progression est freinée depuis 2007,

au point que les inégalités salariales ont cessé de diminuer. 

lire la suite : http://www.humanite.fr/une-france-etranglee-par-les-inegalites-558096

 

  • France : la casse sociale

 

♦ Le chômage explose

5,4 millions de chômeurs

Hausse du chômage de longue durée : 0,7 million de chômeurs en 2008, 1,1 million en 2013

Progression entre 2008 et 2013 : chômage + 43 %, chômage de longue durée : + 56 %

 

♦ Une pauvreté accrue

4,5 millions de personne touchent des minima sociaux d’insertion

Augmentation du nombre d’allocataires du RSA (base 100 en 2008) : 2008 : 100, 2013 : 126

Parmi les allocataires du RSA :

1 sur 4 se prive de nourriture, 1 sur 4 n’a pas de logement autonome

1 sur 10 renonce aux soins médicaux

 

♦ Les salaires étranglés

Progression des salaires (en % par an ) : 2002-2007 + 0,6 %, 2007-2012 +0,2 %

La moitié des salariés vivent avec moins de 1204 euros net par mois.

Un quart des salariés vivent avec moins de 635 euros net par mois.

670 000 ménages non imposables en 2012 ont été assujettis à l’impôt sur le revenu 2013

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy