• Accueil
  • > Archives pour octobre 2014

Toujours d’actualité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 octobre 2014

 

« Le vingt et unième siècle sera un siècle de persécutions et de bûchers. « 

 

Lettre ouverte de François Cavanna aux culs-bénits

 

CaptureCavannaArte

  Lecteur, avant tout, je te dois un aveu. Le titre de ce livre

  est un attrape-couillon. Cette « lettre ouverte »

  ne s’adresse pas aux culs-bénits. […]

  Les culs-bénits sont imperméables, inoxydables, inexpugnables,

  murés une fois pour toutes dans ce qu’il est convenu d’appeler

  leur « foi ». Arguments ou sarcasmes, rien ne les atteint,

  ils ont rencontré Dieu, il l’ont touché du doigt. Amen.

  Jetons-les aux lions, ils aiment ça.

Ce n’est donc pas à eux, brebis bêlantes ou sombres fanatiques, que je m’adresse ici, mais bien à vous,

mes chers mécréants, si dénigrés, si méprisés en cette merdeuse fin de siècle où le groin de l’imbécillité

triomphante envahit tout, où la curaille universelle, quelle que soit sa couleur, quels que soient les salamalecs

de son rituel, revient en force partout dans le monde. […]

[Lire la suite sur deslettres.fr]

Lettre ouverte aux culs-bénits, Albin Michel

 

Publié dans Litterature | Pas de Commentaire »

Les néonazis d’Aube Dorée attendus à Bruxelles

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 octobre 2014

 

BELGIQUE

L’Avenir, 4 octobre 2014 :

 

Ça sent le soufre :

les néonazis d’Aube Dorée sont attendus chez nous

 

aubedor2

  «Le nazisme se combat dans la rue»,

  annoncent les organisations qui attendent

  les élus d’Aube Dorée de pied ferme.

  Seize associations, pour l’instant, ont appelé

  à la mobilisation, pour ce samedi.

 

Où et à quelle heure? À 20 heures, en principe, mais on ignore où. «Classiquement, les participants à la conférence seront invités à un endroit précis, où quelques “ gros bras ” leur indiqueront où la conférence aura lieu. Dans un endroit tenu secret jusqu’à la dernière minute, afin d’éviter un refus du locataire de la salle, à qui on ne dévoile généralement pas le motif de la réunion. Ou une interdiction mayorale», par exemple pour trouble de l’ordre public, détaille Manuel Abramowicz, coordinateur du site ResistanceS.

D’authentiques fachos

Car cette conférence, contre laquelle les organisations mobilisent sent le soufre: y sont annoncés Kostantinos Boviatsos et Alexandros Lyris, assistants de deux des trois députés grecs européens du parti néonazi «Aube Dorée», et Gabriele Adinolfi, un ancien terroriste italien d’extrême-droite, président du mouvement Casa Pound. Ces trois authentiques fachos sont invités par le groupe «Zenit Belgique», branche belge d’une association italienne dont le but est de remettre au goût du jour l’idéologie fasciste historique.

[lu sur sur Solidarité ouvrière]

 

Publié dans Belgique, Montée du fascisme, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Olivier Dartigolles sur LCI

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 octobre 2014

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x275lxn

par Conseil National du PCFsur dailymotion

 

http://www.dailymotion.com/video/x275lvc

par Conseil National du PCFsur dailymotion

Publié dans ECONOMIE, France, POLITIQUE, Presse - Medias, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Congé parental : de qui se moque-t-on ? (Laurence Cohen)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 octobre 2014

 

               Congé parental : de qui se moque-t-on ?

 

conge parental-Nono

A partir d’un réel besoin de réformer

le congé parental, le gouvernement met en place

une mesure particulièrement injuste :

il sera de 18 mois pour chaque conjoint

sans augmentation de l’indemnité versée

qui s’élève à 566 euros ! 

Au nom de la réduction des déficits publics,

le gouvernement fait des choix austéritaires

qui vont frapper de plein fouet les familles

et singulièrement les femmes. 

*
 
Les mêmes, si prompts à prendre en exemple d’autres pays européens pour faire passer la pilule

de l’austérité, oublient de dire que celui ou celle qui prend un congé  parental perçoit, en Allemagne,

67 % de son salaire net et en Suède 80 % ! 
 
Face à l’inégalité criante des salaires en France, quel père va pouvoir s’arrêter de travailler 18 mois

sans conséquences lourdes pour le budget familial ?

Utiliser l’aspiration légitime à faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes pour faire des économies

sur le dos des familles et pour réduire le temps d’un des parents près de son enfant est scandaleux !
 
Faire bouger les mentalités passe par une politique sociale digne de ce nom qui ne s’attaque pas au pouvoir

d’achat des familles ! Il faut augmenter l’indemnité du congé parental, créer 400 mille places de crèches,

mettre en place un véritable service public de la petite enfance et impulser une vraie politique d’égalité

professionnelle.
 
Pour y parvenir, nous avons des solutions :

le gouvernement doit  avoir le courage politique de s’en prendre aux 25 milliards d’euros

annuels de fraude aux cotisations patronales.

Laurence Cohen,
responsable nationale du PCF, Droits des femmes/ Féminisme 

 

Publié dans Austerite, Droits des femmes, ECONOMIE, France, Liberalisme, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

La protection sociale : Remettre la vie au cœur

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 octobre 2014

 

CaptureA.Croizat

 

La protection sociale : Remettre la vie au cœur

http://www.dailymotion.com/video/xrctyt

par CGT Union localesur dailymotion

 

ambroise-croizat

 

Rappel historique des conquêtes ouvrières : la sécurite sociale

Publié dans CGT, ECONOMIE, France, HISTOIRE, SOCIAL, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Austérité : plus de 200 000 emplois pourraient être détruits dans le secteur associatif d’ici 2017 (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 octobre 2014

 

PLAN SOCIAL MASSIF

 

Austérité :

plus de 200 000 emplois pourraient être détruits

dans le secteur associatif d’ici 2017

 

par Sophie Chapelle 30 septembre 2014

assos

Un emploi sur six serait menacé au sein

des associations, qui comptent 1,8 million

de salariés, selon le Collectif des associations

citoyennes.

Une destruction sans précédent du tissu

associatif !

En cause : le pacte de responsabilité,

qui devrait amputer les budgets

des collectivités locales de 29 milliards

d’ici 2017.

Première concernée : l’action sociale et sanitaire, au cœur de la lutte contre les inégalités.

Pour éviter ces pertes d’emplois, le gouvernement étudie la possibilité de créer des « obligations

à impact social » permettant à des investisseur privés de placer leurs capitaux dans le secteur

associatif, en échange d’un taux d’intérêt versé par l’État.

Une quarantaine de réseaux associatifs appellent à une mobilisation le 3 octobre prochain.

Le quinquennat de François Hollande comptera-t-il à son bilan la destruction du tissu associatif ?

Entre plan de rigueur et projet de réforme territoriale, le Collectif des associations citoyennes (CAC),

qui regroupe un millier d’associations, vient de réaliser une estimation des emplois menacés.

Selon ses calculs, 25 000 emplois dans le milieu associatif pourraient être supprimés en 2014,

65 000 en 2015, près de 80 000 en 2016 et 95 000 en 2017 ! Ce sont plus de 265 000 salariés

dans l’action sociale ou culturelle, la santé, l’éducation populaire, les services à la personne, la protection

de l’environnement ou la solidarité qui seraient sur la sellette. Près de 15 % des emplois du secteur

associatif – 1,8 millions de salariés à temps plein ou partiel (auxquels s’ajoutent plus des 16 millions

de bénévoles actifs) – pourraient ainsi disparaître d’ici trois ans.

« Ceci confirme l’existence d’un énorme plan social invisible sur tout le territoire », lâche Didier Minot,

fondateur du CAC (notre précédente enquête). « C’est une terrible remise en cause du modèle social 

qui s’est construit depuis deux siècles. Nous allons vers une société beaucoup plus inégalitaire et atomisée. »

Ces données sont la face cachée d’un « pacte de responsabilité » qui devait créer 500 000 emplois

selon le gouvernement – un objectif sur lequel est d’ailleurs revenu le ministre des Finance Michel Sapin –,

grâce aux mesures avantageant les entreprises. Au risque également de profondément déstabiliser

les finances de la Sécurité sociale (voir ici).

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

Publié dans Austerite, Basta!, ECONOMIE, Emplois, France, Inegalite, POLITIQUE, SERVICES PUBLICS, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Venezuela : L’assassinat de Robert Serra, un crime planifié

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 octobre 2014

 

Venezuela :

Le PCF condamne l’assassinat du député Robert Serra

 

robert_serra

  Le Parti communiste français exprime sa plus ferme condamnation

  de l’assassinat de Robert Serra, député du Parti socialiste uni

  du Venezuela, et de sa compagne Maria Herrera.

  Ce crime odieux, commis avec une grande cruauté, porte la signature

  des groupes paramilitaires qui agissent au Venezuela en toute complicité

  avec la droite la plus extrême. Cette crainte est confirmée par les déclarations

du Secrétaire général de l’Union des nations d’Amérique du sud, Ernesto Samper, qui parle de « signaux de l’infiltration

du para-militarisme colombien ».

Le PCF partage la douleur des proches et de la famille du député et de sa compagne, du Parti socialiste uni

du Venezuela (PSUV) et de l’ensemble des forces progressistes de ce pays qui, une fois de plus, doivent faire face

à des actions visant la déstabilisation et l’instauration d’un climat de terreur.

 

ASSASSINAT DU DÉPUTÉ VÉNÉZUÉLIEN ROBERT SERRA (du PSUV)

 

Extraits de l’article du Grand Soir

 

  • « l’assassinat de Robert Serra était un crime planifié »

Caracas, 02 Oct. AVN.-

« Les premiers indices de l’enquête menée au sujet de l’assassinat du député socialiste Robert Serra révèlent qu’il s’agit d’un crime planifié », c’est ce qu’a informé ce jeudi le ministre de l’Intérieur Miguel Rodriguez Torres.
“D’après les premières expertises (…) nous pouvons dire qu’il ne s’agit pas d’un crime qui serait le fruit d’un malheureux concours de circonstances, mais bien que nous avons affaire à un homicide intentionnel et exécuté avec une grande précision », a expliqué le ministre.

“Il s’agit d’un assassinat planifié, organisé et exécuté avec minutie dans un intervalle de 15 et 20 minutes, avec une arme tranchante qui a produit la mort par hémorragie au jeune parlementaire ainsi qu’à sa compagne, Maria Herrera.

(…) “Son meurtre est sans aucun doute le fruit d’une macabre commande ».

 

  • Robert Serra : une jeunesse consacrée à la Révolution

2 Octobre 2014
Caracas 1° octobre AVN – « L’avenir de ce pays est là et dans l’avenir, nous serons là (à l’Assemblée Nationale) pour le représenter. Cette jeunesse est la garantie de la révolution, au-delà de 2021, même si cela gêne certains », furent les premiers mots de Robert Serra, encore étudiant, dans l’hémicycle de l’assemblée Nationale vénézuélienne en juin 2007.

Serra, 27 ans, originaire de Zulia, a été élu député à l’AN aux élections parlementaires du 26 septembre 2010. C’était un des plus jeunes députés et il s’est fait connaître pour ses fortes prises de parole en défense de la Révolution Bolivarienne.

En plus d’être un militant du Parti Socialiste Uni du Venezuela (PSUV), il fut le créateur du Mouvement Avancé Révolutionnaire construit par des jeunes et conseiller au Conseil Municipal des enfants et des Jeunes de la municipalité Libertador.

[Lire l’article complet sur Le Grand Soir]

 

Publié dans Amerique latine, Extreme-droite, Montée du fascisme, Venezuela | Pas de Commentaire »

Les droits rechargeables, une arnaque !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 octobre 2014

 

ASSURANCE CHÔMAGE

L’arnaque des droits rechargeables des intermittents

 

Cécile Rousseau – 2 octobre 2014

 

droits rechargeables2

 

  Salariés et précaires ont manifesté hier aux abords

  du ministère du Travail. Ils exigent toujours

  l’abrogation de la convention 
Unedic et dénoncent

  leurs supposés nouveaux droits.

 

 

 

Mercredi 1er octobre. Des huées fusent à côté du ministère du Travail. Des centaines d’intermittents, intérimaires et chômeurs défilent aux abords du 127, rue de Grenelle dans le 7e arrondissement de Paris, pour exiger l’abrogation de la convention d’assurance chômage signée par la CFDT, FO et la CFTC le 22 mars dernier. Sous un soleil radieux, les manifestants, lunettes de soleil sur le nez et banderoles « Droits sociaux en berne, ça suffit ! » en main, défilent en direction de Palais-Royal. La date n’a pas été choisie au hasard. Elle coïncide avec une nouvelle séance de concertation sur le régime des intermittents. Mais aussi avec l’entrée en vigueur de certaines mesures, comme les droits rechargeables et la refonte de l’activité réduite, qui permet de cumuler emploi à temps partiel et allocation chômage.

Des indemnisations lissées, 
donc moins élevées

Avec 830 millions d’euros d’économies réalisées sur leur dos dans le cadre de la convention, les demandeurs d’emploi vont voir leurs allocations diminuer. Et les droits rechargeables, présentés comme une contrepartie positive dans la loi dite de « sécurisation de l’emploi » et comme un progrès pour l’indemnisation des chômeurs, vont, en réalité, aggraver leur situation. Si, par exemple, une personne au chômage n’ayant pas épuisé ses droits retrouve un emploi d’au moins un mois (150 heures), lorsqu’elle retournera s’inscrire à Pôle emploi à la fin de ce contrat, ce nouveau droit à l’indemnisation gagné en retravaillant s’ajoutera bien au reliquat d’allocation chômage de la période précédente. La durée d’indemnisation sera ainsi prolongée, mais son montant sera lissé et donc moins élevé.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Cliquer sur les images pour lire.

CapturedroitsrechargeablesCapturedroitsrechargeables1

Assurance chômage et droits rechargeables : Pour tirer le vrai du faux 

 

Publié dans Austerite, CGT, Chomage, ECONOMIE, Espagne, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Élections dans la Fonction publique : Pour la CGT, « il s’agit d’envoyer un signal cinglant au pouvoir en place »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 octobre 2014

 

FONCTION PUBLIQUE

Thierry Lepaon : « Envoyons un signal cinglant au pouvoir ! »

 

LOAN NGUYEN – 1er octobre 2014

Capturecgtfonctionpublique

La CGT entend se saisir des élections professionnelles

chez les fonctionnaires pour mettre un frein à la casse

des services publics.

Pour la CGT, première organisation syndicale représentative

dans les services publics, les élections professionnelles

du 4 décembre prochain revêtent un enjeu majeur.

Pour la première fois, les agents des trois versants de la fonction publique seront appelés aux urnes simultanément, ce qui représente plus de cinq millions de salariés. « Le résultat de ce scrutin aura un réel impact politique, bien au-delà de la fonction publique. Il s’agit d’envoyer un signal cinglant au pouvoir en place », a insisté Baptiste Talbot, secrétaire général de la fédération CGT des services publics, à l’occasion du premier meeting de campagne de la CGT, à Lyon, mardi soir, devant plusieurs centaines de militants venus de toute la région Rhône-Alpes.

À la tribune, les témoignages de plusieurs agents publics laissent entrevoir l’ampleur de la mise à mal de l’ensemble des services publics, mais aussi la volonté forte des militants d’inverser la vapeur. Gel du point d’indice pour la quatrième année, suppressions d’emplois par milliers, méthodes de management brutales pour imposer les coupes sombres dans la dépense publique… En dépit de la diversité des situations, tous les agents présents rappellent qu’ils sont confrontés à une même logique de destruction des services publics réforme après réforme. « C’est par les luttes qu’on redonnera espoir aux agents », affirme Mireille Carrot, secrétaire départementale de la CGT santé-action sociale de la Loire.

Pour Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, « toutes les politiques sont devenues subordonnées au pacte de responsabilité. Or, 50 milliards d’euros d’économies sur la dépense publique, ce sont autant d’emplois et d’investissements publics en moins », a ajouté le numéro un du syndicat, appelant à une large mobilisation des salariés du public et du privé, le 16 octobre.

 

Image de prévisualisation YouTube

udcgt33 – sur youtube

Dans le cadre des élections de la fonction publique du 4 décembre 2014,

l’Union Départementale de le Gironde, lance la campagne avec ce Flash Mob.

VOTEZ CGT,

pour gagner un service public de haut niveau.

électionsfp2014.cgt.fr : Un scrutin décisif pour notre avenir

Publié dans CGT, ECONOMIE, Fonction publique, France, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Impôt sur le revenu : une belle tranche d’hypocrisie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2014

 

FISCALITÉ

Impôt sur le revenu : une belle tranche d’hypocrisie

 

Yves Housson – 1er octobre 2014

 

MANIFESTATION FRONT GAUCHE TAXATION CAPITAL HAUSSE TVA

 

  Présentée comme le pendant social aux cadeaux faits

  au patronat, la suppression de la première tranche de l’IR

  signe en réalité le renoncement du gouvernement

  à la « grande réforme fiscale » promise par Hollande

  en 2012.

  Les gains réels pour les contribuables paraissent aléatoires.

  Ce devrait être l’une des mesures phares du budget de l’État 2015,

  du moins dans son volet recettes, et certainement la plus vendable.

 

Comme l’a annoncé Manuel Valls le 17 septembre, le projet de loi de finances, présenté ce matin

en Conseil des ministres, devrait prévoir, au milieu d’un paquet de mesures austères, la suppression

de la première tranche d’impôt sur le revenu – celle concernant les revenus entre 6 000 et 12 000 euros,

assujettie à un taux de prélèvement de 5,5 %. Quelque six millions de ménages en profiteront

en 2015, a assuré le chef du gouvernement, pas peu fier de son annonce surprise, censée redorer

quelque peu le blason social passablement terni de son gouvernement. Cet allégement fiscal

pour les particuliers viendrait contrebalancer, espère-t-il, dans l’opinion, l’effet des quelque 40 milliards

d’euros de largesses concédées au patronat, en baisses d’impôts et de cotisations sociales.

Quel gain réel les contribuables peuvent-ils en espérer ? Rien de moins évident.

Une offensive contre l’impôt juste

Un premier constat s’impose : par définition, les non-imposables, soit la moitié des ménages, n’y

gagneront rien. Pour les autres, « certes, il y aura des gagnants, pour quelques dizaines, cent

ou deux cents euros (les modalités précises de la mesure restent à connaître – NDLR), mais une fois

tout déduit, il y aura très peu de chose gagné », avertit Alexandre Derigny, dirigeant de la fédération

CGT des finances. Impossible en effet de dissocier l’impôt sur le revenu (IR) de l’ensemble de la fiscalité.

À commencer par la TVA, dont le taux a été augmenté le 1er janvier dernier, et qui pèse bien plus lourd

sur le budget des ménages que l’IR. Un couple avec deux enfants, où chacun perçoit 1 700 euros

par mois, paiera cette année 1 091 euros d’impôt sur le revenu et… 3 905 euros de TVA !

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans ECONOMIE, France, Liberalisme, Politique fiscale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

123456
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy