Le billet de Maurice Ulrich (30/10/14)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 octobre 2014

 

       Caricature

 

nicolas_sarkozy_

  « Il a bel et bien changé. Il est en passe de faire la nique

  à Louis de Funès, mais sans le faire exprès.

  Le contenu n’est pas en reste. »

  Hier à Marseille, il se flattait d’un mandat « sans violence ».

  C’est qu’il n’y eut pas 
de mort, c’est vrai lors d’une manifestation

  et pendant son quinquennat ou du temps qu’il était ministre

  de l’Intérieur. 
Juste quelques émeutes dans les banlieues,

  la promesse de passer une cité au Kärcher,

  un « casse-toi, pauvre con » d’anthologie mais sinon sans doute,

  une France pacifiée et heureuse comme un dimanche

  à la campagne du temps du Front populaire, dont on n’a pas

  vraiment gardé le souvenir, avouons-le.

À Marseille, aussi, 
il a eu cette inspiration qui ne peut que ravir un certain public :

« Si, dans un pays, celui qui n’a pas 
de papiers a les mêmes droits que celui qui a des papiers, pourquoi

avoir des papiers ? » Pas mal ! 
La semaine passée, il promettait de mettre fin aux abus de ces immigrés

pratiquant « le tourisme des droits sociaux ». Encore mieux. Nicolas Sarkozy a changé. Il est devenu

sa propre caricature.

Source

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy