La guerre sans merci contre les pauvres aux États-Unis

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 octobre 2014

 

La guerre sans merci contre les pauvres aux États-Unis

(Black Agenda Report)

 

pauvrete usa1   Bill QUIGLEY

  Du philosophe Alain :

  « Les lois justes sont celles qui s’ingénient à faire que les hommes,

  les femmes, les enfants, les malades, les ignorants soient tous égaux.

  Ceux qui disent, contre le droit, que l’inégalité est dans la nature

  des choses, disent donc des pauvretés ».

  Cité dans « 200 CITATIONS POUR COMPRENDRE LE MONDE passé,

  présent et à venir ».

  VD et MV, éditions La brochure.

LGS

————————————————————————————————————————————————————————–

 

Texte I – La réalité des-sans abri aux États-Unis en dix points.

Voici, d’abord, trois histories vraies :

Renee Delisle faisait partie des 3500 sans-abri à Santa Cruz quand elle s’est retrouvée enceinte.

Le journal, le Santa Cruz Sentinel explique qu’elle n’avait pas pu aller dans un refuge parce qu’ils n’avaient

pas de place pour elle. Alors que d’autres sans-abri dormaient dans des voitures ou sous des ponts,

Renee avait trouvé refuge dans une cage d’ascenseur désaffecté jusqu’à ce qu’elle perde les eaux.

Jerome Murdough, 56 ans, ancien marine sans domicile fixe, avait été arrêté pour intrusion à New York

quand on l’avait trouvé un soir de grand froid en train de dormir dans la cage d’escalier de logements

sociaux. Le New York Times raconte qu’une semaine plus tard, Jerome était mort d’hyperthermie

dans une cellule de la prison, où la température dépassait les 37°.

Paula Corb et ses deux filles ont vécu, à la suite de la saisie de leur maison, quatre ans dans leur mini van.

Elles faisaient la lessive dans l’annexe d’une église, allaient se laver dans les stations-service et les filles

faisaient leurs devoirs sous des lampadaires.

Dix réalités concernant les sans-abri

N°1 – Plus d’un demi-million de personnes sont sans-abri

Le rapport du « US Department of Housing and Urban Development (HUD) » (« Département du logement

et du développement urbain ») sur les sans-abri aux US indique qu’il y a, chaque nuit et sur toute l’année,

plus de 600 000 sans-abri aux Etats-Unis. La majorité d’entre eux passe la nuit soit dans des refuges

soit dans quelque abri de transition à court terme. Un peu plus qu’un tiers vivent dans des voitures,

sous les ponts ou ailleurs.

N°2 – Un quart des sans-abri sont des enfants

Le HUD indique que plus de 138 000 sans-abri aux États-Unis sont des mineurs. Parmi ces enfants,

il y en a des milliers qui ne sont pas accompagnés, toujours selon le HUD.

Un autre programme fédéral, « No Child Left Behind » (« Aucun enfant abandonné », réforme de l’Éducation

des années G. W Bush, NDT), donne une définition plus large des enfants sans-abri, qui englobe non pas

uniquement ceux qui vivent dans des refuges ou dans des logements de transition, mais également

ceux qui cohabitent avec d’autres personnes à cause des difficultés économiques, qui vivent dans des voitures,

dans des parcs, des gares routières ou ferroviaires, ou qui attendent un placement dans une famille d’accueil.

En s’appuyant sur cette définition, le « National Center for Homeless Education » signalait en septembre 2014

que les secteurs scolaires locaux (LEA) comptaient qu’il y avait plus d’un million d’enfants sans abri

qui fréquentaient les écoles publiques

[Lire la suite sur Le Grand Soir]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy