Venezuela : L’assassinat de Robert Serra, un crime planifié

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 octobre 2014

 

Venezuela :

Le PCF condamne l’assassinat du député Robert Serra

 

robert_serra

  Le Parti communiste français exprime sa plus ferme condamnation

  de l’assassinat de Robert Serra, député du Parti socialiste uni

  du Venezuela, et de sa compagne Maria Herrera.

  Ce crime odieux, commis avec une grande cruauté, porte la signature

  des groupes paramilitaires qui agissent au Venezuela en toute complicité

  avec la droite la plus extrême. Cette crainte est confirmée par les déclarations

du Secrétaire général de l’Union des nations d’Amérique du sud, Ernesto Samper, qui parle de « signaux de l’infiltration

du para-militarisme colombien ».

Le PCF partage la douleur des proches et de la famille du député et de sa compagne, du Parti socialiste uni

du Venezuela (PSUV) et de l’ensemble des forces progressistes de ce pays qui, une fois de plus, doivent faire face

à des actions visant la déstabilisation et l’instauration d’un climat de terreur.

 

ASSASSINAT DU DÉPUTÉ VÉNÉZUÉLIEN ROBERT SERRA (du PSUV)

 

Extraits de l’article du Grand Soir

 

  • « l’assassinat de Robert Serra était un crime planifié »

Caracas, 02 Oct. AVN.-

« Les premiers indices de l’enquête menée au sujet de l’assassinat du député socialiste Robert Serra révèlent qu’il s’agit d’un crime planifié », c’est ce qu’a informé ce jeudi le ministre de l’Intérieur Miguel Rodriguez Torres.
“D’après les premières expertises (…) nous pouvons dire qu’il ne s’agit pas d’un crime qui serait le fruit d’un malheureux concours de circonstances, mais bien que nous avons affaire à un homicide intentionnel et exécuté avec une grande précision », a expliqué le ministre.

“Il s’agit d’un assassinat planifié, organisé et exécuté avec minutie dans un intervalle de 15 et 20 minutes, avec une arme tranchante qui a produit la mort par hémorragie au jeune parlementaire ainsi qu’à sa compagne, Maria Herrera.

(…) “Son meurtre est sans aucun doute le fruit d’une macabre commande ».

 

  • Robert Serra : une jeunesse consacrée à la Révolution

2 Octobre 2014
Caracas 1° octobre AVN – « L’avenir de ce pays est là et dans l’avenir, nous serons là (à l’Assemblée Nationale) pour le représenter. Cette jeunesse est la garantie de la révolution, au-delà de 2021, même si cela gêne certains », furent les premiers mots de Robert Serra, encore étudiant, dans l’hémicycle de l’assemblée Nationale vénézuélienne en juin 2007.

Serra, 27 ans, originaire de Zulia, a été élu député à l’AN aux élections parlementaires du 26 septembre 2010. C’était un des plus jeunes députés et il s’est fait connaître pour ses fortes prises de parole en défense de la Révolution Bolivarienne.

En plus d’être un militant du Parti Socialiste Uni du Venezuela (PSUV), il fut le créateur du Mouvement Avancé Révolutionnaire construit par des jeunes et conseiller au Conseil Municipal des enfants et des Jeunes de la municipalité Libertador.

[Lire l’article complet sur Le Grand Soir]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy