Marche pour le climat : pari réussi à New York

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 septembre 2014

 

Mobilisation pour le climat : New-York réussit son pari

 

Marie-Noëlle Bertrand – 22 septembre 2014

CapturemanifNewYork  capture d’écran

 

  À la veille de la réunion sur le climat organisée

  par Ban Ki-moon, la marche à New York a de loin

  rassemblé le plus grand nombre de participants.

 

 

 

Envoyée spéciale à New York. Dénonciation de la course aux profits, de la pauvreté,

de la guerre : la marche états-unienne aura réussi à mettre en cohérence enjeux climatiques

et de développement.

Huge, comme on dit ici. Énorme. Ils voulaient en faire la plus grande marche des peuples pour le climat

jamais vue à ce jour. Ils comptaient, pour cela, faire défiler 100 000, voire 150 000 personnes

dans les rues de New York. Peu importe qu’ils aient atteint cette cote ou non : les organisateurs

de la manifestation qui a sillonné la Grosse pomme dimanche après-midi ont, quoiqu’il en soit, réussi le pari

d’en faire un moment de mobilisation majeur de la lutte contre le changement climatique.

Dans le même temps – à quelques fuseaux horaires près – d’autres rassemblements se tenaient à Berlin,

Amsterdam, Rome, Stockholm, New Delhi, Rio ou Melbourne.

CapturemanifParis210914   capture d’écran

  A Paris, l’évènement aura réuni plus de 5000

  personnes. Avaaz, l’une des organisations

  à l’initiative de cette journée mondiale, annonçait

  ainsi près de 2700 rendez-vous de diverses

  envergures dans près de 160 pays.

 

 

A l’avant-veille du Sommet des chefs d’État sur le climat, qui doit se réunir mardi 23 septembre à l’initiative

de Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations unies, les organisations sont ainsi parvenues à mettre

un focus rarement vu sur un rendez-vous diplomatique de ce type.  Mieux encore : à New York, elles ont

réussi à mobiliser au-delà de leur propres rang, et à faire descendre dans la rue une société civile des plus

colorées et des plus éclectiques. Cyclistes new yorkais, étudiants de Brooklyn, associations de voisins,

de fleuristes, de pêcheurs… sous l’œil hautin des bâtiments rupins qui bordent Central Park, et à la barbe

des panneaux publicitaires ultra bling de Times Square, une marée de gens de tout poils s’est écoulée

pendant  des heures.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy