• Accueil
  • > France
  • > Face au coup de force libéral de Valls, le débat est ouvert à gauche

Face au coup de force libéral de Valls, le débat est ouvert à gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 septembre 2014

 

A gauche :

quels projet, rassemblement et stratégie politiques ?

 

huma0109

 

Après les rassemblements de La Rochelle

et des Karellis, le débat est ouvert à gauche

où, au-delà du constat d’échec des politiques

menées et à venir de l’exécutif, les idées

ne manquent pas au PC, au PS, chez EELV

et dans la société civile pour refonder

un véritable mouvement populaire.

Les points de vue d’Olivier Dartignolles,

Jérôme Guedj, Julien Bayou et Philipp Corcuff

en témoignent.

 

 

 

CaptureOlivierDartigolles

  Olivier Dartignolles, porte-parole du PCF

  « Depuis Bruxelles, François Hollande a exigé du PS d’être

  «à l’unisson» de sa politique. (…) Il n’en sera rien

  car la réalité est déjà celle de discussions, d’échanges,

  de rencontres, de débats publics, comme ce dernier week-end

  aux Karellis, avec les représentants de forces politiques

et sociales qui convergent, dès à présent, autour d’une volonté commune de ne pas attendre 2017

pour riposter, construire une perspective progressiste, des solutions, et retrouver de l’imaginaire. « 

« Samedi, à La Rochelle, Pierre Laurent n’a pas fait le déplacement pour rien. Les conditions étaient réunies

pour, les yeux dans les yeux, avec un discours de vérité sur les valeurs de gauche, s’adresser

directement à ces femmes et ces hommes socialistes qui sont attachés à leur parti et se désolent

de la tournure prise par les événements. (…)

 

CaptureJ.Guedj

  Jérôme Guedj, président PS du conseil général

  de l’Essonne, animateur de Maintenant la gauche

  « Notre système politique est organisé de telle manière que,

  si la gauche ne se rassemble pas, elle périt. (…) Le risque

  de décomposition totale de la gauche est réel. Cette crise

  n’est pas gouvernementale, elle est générale. Pour rassembler la gauche,

c’est plus habile et futé d’être au départ soi-même de gauche. (…)

« L’abandon de l’encadrement des loyers dans la loi Alur, le signal pour le moins ambigu que constitue

la nomination d’Emmanuel Macron à l’Économie, les ordonnances sur le travail du dimanche,

les seuils sociaux… ne vont pas réenchanter le cœur des électeurs de gauche. L’obstination austéritaire

ne risque pas de favoriser la reprise économique mais va bien au contraire aggraver la situation. (…)

 

Les Socialistes Affliges, 07/06/2014.

  Julien Bayou, conseiller régional EELV d’Ile de France

  « Le constat est implacable : socialement, économiquement, du point

  de vue démocratique ou de la prise en compte de l’urgence écologique,

  l’alternance n’a pas eu lieu. »

  « Avec Eva Joly, nous avons proposé il y a peu une primaire de l’espoir,

  pour faire naître une nouvelle dynamique à gauche. C’est peu dire

  que nous avons été heureux de l’accueil fait à cette proposition :

  écologistes, frondeurs, membres du Front de gauche, de Nouvelle

  Donne et autres partis de gauche, mais aussi membres d’ONG,

  de syndicats et d’associations qui œuvrent au quotidien

pour le progrès écologique et social et ne peuvent se résoudre à la tétanie ambiante ont manifesté

leur intérêt pour cette démarche (…)

 

Corcuff

  Philippe Corcuff, sociologue, militant libertaire et altermondialiste

  « Le brouillard idéologique et politique actuel a comme un arrière-goût

  nauséabond d’années 1930 ! C’est pourquoi des discordances

  temporelles rendent notre chemin difficile, car il s’agit de réagir

  dans l’urgence à la menace pressante de l’extrême droite,

  tout en refondant à moyen terme une gauche en ruine sur les plans

de la pensée critique, des modes d’organisation, des pratiques politiques émancipatrices et du projet.

Et il faudrait le faire en même temps, sans sacrifier le moyen terme à l’urgence ou l’urgence au moyen

terme. Dans ce contexte, pourquoi ne pas prendre pour une fois vraiment au sérieux,

et pas seulement dans des rhétoriques usagées pour estrades électoralistes, les intelligences populaires

et citoyennes ? (…)

[Article complet sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy