• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 1 septembre 2014

CGT Dieppe : C’est nous qui créons les richesses : l’entreprise appartient aussi aux salariés !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 septembre 2014

CGT-Dieppe  – 29 août 2014

 

C’est nous qui créons les richesses :

           l’entreprise appartient aussi aux salariés !

 

Sanofi

Les salariées de Sanofi l’expriment à leur façon : l’entreprise c’est nous !

 

Mais, comment est-il possible d’en arriver-là ? C’est la question que nombre de salariés sont en droit

de se poser !

Deux ans après l’arrivée d’une nouvelle majorité aux élections présidentielles et législatives,

le patronat applaudit debout le Premier ministre, le jour-même de la publication

des catastrophiques chiffres du chômage.

Le patronat jubile.

Au même moment, dans le pays le désespoir l’emporte sur l’espoir de pouvoir vivre mieux demain,

de retrouver les chemins du progrès, du développement et de l’emploi.

Pourtant le pays tout entier a envoyé des signaux très clairs lors des élections municipales et européennes.

Les records d’abstentions, la démobilisation des électeurs désabusés, les votes eux-mêmes étaient

des messages envoyés pour un changement des conditions de vie et de travail.

Pendant combien de temps encore le pouvoir politique va-t-il repasser les plats au patronat

et aux actionnaires déjà gavés ?

Jusqu’où vont-ils aller ?

Pouvons-nous accepter plus longtemps une croissance nulle, le chômage de masse, le recul des droits,

le manque d’embauches dans toutes les professions ?

Comment s’en sortir ? :

  • - Prenons nous-mêmes nos affaires en main !
  • - Choisissons de ne pas subir mais de nous unir.
  • - Ne laissons pas le Medef diriger le pays et gagner toujours plus à chaque changement

de gouvernement.

La question de la répartition des richesses dans notre pays et du contrôle des aides

publiques par les salariés et leurs représentants est posée avec force. Cet argent, c’est le nôtre !

 

Il faut vraiment être ringard pour dire que l’entreprise ce sont les patrons et les actionnaires!

  • > Nous produisons.
  • > Nous créons la richesse.
  • > L’entreprise, c’est aussi nous !

Débattons entre syndiqués, militants, salariés pour ne pas baisser la tête et refuser

l’inacceptable, pour nous opposer résolument à la mise en route de la machine

à remonter le temps !

Le chacun pour soi n’est pas la solution, c’est l’arme des patrons. La nôtre, c’est notre union,

le syndicat pour être plus forts et gagner.

 

Les entreprises viennent de recevoir le versement de la première tranche du Crédit

Impôt Compétitivité Emploi payé par nos impôts: à qui profite cet argent?

 

  • Aux actionnaires : en France, au deuxième trimestre 2014, la part des dividendes qui leur a

été versée a augmenté de 30  %. Vendanges exceptionnelle pour eux, mais c’est autant qui ne va

ni à l’investissement, ni à l’emploi, ni aux salaires.

  • Au secteur bancaire : il touchera, à terme, en année pleine, près d’1 milliard d’euros

de l’enveloppe et fera preuve de la même générosité pour ses actionnaires au lieu de financer

les entreprises sur le long terme.

  • 41 milliards d’euros supplémentaires d’aides aux entreprises, en particulier avec le Pacte dit

de responsabilité : joli cadeau au patronat ! Il s’ajoute aux 180 milliards déjà offerts. Pour quel résultat :

+ 5% de chômeurs… Comment est-ce justifiable ?

Publié dans CGT, France, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Discours de Pierre Laurent à l’Université du PS – La Rochelle 2014

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 septembre 2014

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x24zy4j

par Conseil National du Parti communiste françaissur dailymotion

Publié dans France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

Fête de l’Humanité : Pour débattre et construire ensemble une nouvelle espérance

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 septembre 2014

 

Patrick Le Hyaric  :

« Ensemble, relever le défi d’une nouvelle espérance »

 

CaptureleHyaric

  La diffusion militante de la vignette s’accélère.

  À Nanterre, puis à Grigny, Patrick Le Hyaric,

  directeur de lHumanité, a souligné le rôle

  de la Fête pour débattre et construire

  des ripostes citoyennes.

  « Dans les Hauts-de-Seine, nous avons pratiquement

  rattrapé notre retard dans la diffusion, et si l’on continue

  sur cette lancée, nous pourrons faire mieux que l’an dernier. »

 

Jeudi 28 août, à Nanterre, Elsa Faucillon, secrétaire départementale du PCF, a livré cette information

devant les militants réunis sur la pelouse de l’école du cirque, aux confins du campus universitaire.

Pour elle, « cette année, plus encore que les précédentes, notre Fête sera un grand rendez-vous

populaire pour imaginer ensemble de nouvelles pistes pour des batailles indispensables ».

Un sentiment que partage Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité et député européen, venu

rencontrer les diffuseurs. « La Fête peut être un formidable point de départ pour revivifier les valeurs

de la gauche, pour réinventer des manières de concevoir l’avenir », a-t-il lancé. Fustigeant

« une politique droitière, très éloignée des propositions du candidat François Hollande, qui déjà

n’étaient pas extraordinaires », il a invité « à venir à la Fête, vous y aurez la parole » car « il n’est pas

possible de laisser le patronat occuper le haut du pavé ». Comme il n’est pas possible de ne pas réagir

« face aux montées des tensions en Europe comme au Proche-Orient », et Patrick Le Hyaric a profité

de l’occasion pour annoncer, « en partenariat avec le Secours populaire, l’édition d’un numéro spécial

dont une partie du produit de la vente viendra en aide aux enfants de Gaza en Palestine ».

« Sur toutes ces questions, qui sont politiques, nous devons discuter autour de nous.

Tous les moyens sont bons », a-t-il poursuivi.

Le besoin d’«une Fête exceptionnelle»

Le lendemain, à Grigny dans l’Essonne, Patrick Le Hyaric participait au « barbecue de rentrée »,

où se pressaient militants et élus communistes, habitants et plusieurs élus locaux PS et écologistes.

(…) le directeur de l’Humanité (…)  a dénoncé « les propos de certains selon qui nous serions une gauche

ringarde du XIXe siècle. Mais c’est un piège dont il faut se méfier. Est-ce que ce serait moderne

d’accepter que dans le monde 67 personnes possèdent autant d’argent que 3 milliards 200 millions

d’individus ? Est-ce que c’est moderne d’être aux ordres des 173 fonds financiers qui régissent le monde ? ».

Le directeur du journal a ensuite précisé que la situation exceptionnelle, tant sur le plan intérieur

qu’international, « nécessite une Fête exceptionnelle. Nous devons ensemble relever le défi d’une nouvelle

espérance, et c’est vous qui allez la créer » (…)

 [Article complet sur humanite.fr]

fete2014

Publié dans France | Pas de Commentaire »

Face au coup de force libéral de Valls, le débat est ouvert à gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 septembre 2014

 

A gauche :

quels projet, rassemblement et stratégie politiques ?

 

huma0109

 

Après les rassemblements de La Rochelle

et des Karellis, le débat est ouvert à gauche

où, au-delà du constat d’échec des politiques

menées et à venir de l’exécutif, les idées

ne manquent pas au PC, au PS, chez EELV

et dans la société civile pour refonder

un véritable mouvement populaire.

Les points de vue d’Olivier Dartignolles,

Jérôme Guedj, Julien Bayou et Philipp Corcuff

en témoignent.

 

 

 

CaptureOlivierDartigolles

  Olivier Dartignolles, porte-parole du PCF

  « Depuis Bruxelles, François Hollande a exigé du PS d’être

  «à l’unisson» de sa politique. (…) Il n’en sera rien

  car la réalité est déjà celle de discussions, d’échanges,

  de rencontres, de débats publics, comme ce dernier week-end

  aux Karellis, avec les représentants de forces politiques

et sociales qui convergent, dès à présent, autour d’une volonté commune de ne pas attendre 2017

pour riposter, construire une perspective progressiste, des solutions, et retrouver de l’imaginaire. « 

« Samedi, à La Rochelle, Pierre Laurent n’a pas fait le déplacement pour rien. Les conditions étaient réunies

pour, les yeux dans les yeux, avec un discours de vérité sur les valeurs de gauche, s’adresser

directement à ces femmes et ces hommes socialistes qui sont attachés à leur parti et se désolent

de la tournure prise par les événements. (…)

 

CaptureJ.Guedj

  Jérôme Guedj, président PS du conseil général

  de l’Essonne, animateur de Maintenant la gauche

  « Notre système politique est organisé de telle manière que,

  si la gauche ne se rassemble pas, elle périt. (…) Le risque

  de décomposition totale de la gauche est réel. Cette crise

  n’est pas gouvernementale, elle est générale. Pour rassembler la gauche,

c’est plus habile et futé d’être au départ soi-même de gauche. (…)

« L’abandon de l’encadrement des loyers dans la loi Alur, le signal pour le moins ambigu que constitue

la nomination d’Emmanuel Macron à l’Économie, les ordonnances sur le travail du dimanche,

les seuils sociaux… ne vont pas réenchanter le cœur des électeurs de gauche. L’obstination austéritaire

ne risque pas de favoriser la reprise économique mais va bien au contraire aggraver la situation. (…)

 

Les Socialistes Affliges, 07/06/2014.

  Julien Bayou, conseiller régional EELV d’Ile de France

  « Le constat est implacable : socialement, économiquement, du point

  de vue démocratique ou de la prise en compte de l’urgence écologique,

  l’alternance n’a pas eu lieu. »

  « Avec Eva Joly, nous avons proposé il y a peu une primaire de l’espoir,

  pour faire naître une nouvelle dynamique à gauche. C’est peu dire

  que nous avons été heureux de l’accueil fait à cette proposition :

  écologistes, frondeurs, membres du Front de gauche, de Nouvelle

  Donne et autres partis de gauche, mais aussi membres d’ONG,

  de syndicats et d’associations qui œuvrent au quotidien

pour le progrès écologique et social et ne peuvent se résoudre à la tétanie ambiante ont manifesté

leur intérêt pour cette démarche (…)

 

Corcuff

  Philippe Corcuff, sociologue, militant libertaire et altermondialiste

  « Le brouillard idéologique et politique actuel a comme un arrière-goût

  nauséabond d’années 1930 ! C’est pourquoi des discordances

  temporelles rendent notre chemin difficile, car il s’agit de réagir

  dans l’urgence à la menace pressante de l’extrême droite,

  tout en refondant à moyen terme une gauche en ruine sur les plans

de la pensée critique, des modes d’organisation, des pratiques politiques émancipatrices et du projet.

Et il faudrait le faire en même temps, sans sacrifier le moyen terme à l’urgence ou l’urgence au moyen

terme. Dans ce contexte, pourquoi ne pas prendre pour une fois vraiment au sérieux,

et pas seulement dans des rhétoriques usagées pour estrades électoralistes, les intelligences populaires

et citoyennes ? (…)

[Article complet sur humanite.fr]

 

Publié dans France, IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy