Gouvernement Valls 2 : à droite toute !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 août 2014

 

Le gouvernement Valls 2 : un “commando libéral”

 

Fabrice Savel et Eugénie Barbezat – 26 août 2014

Composition-gouvernement-Valls-2

La nomination de l’ancien banquier

d’affaires, Emmanuel Macron à la place

d’Arnaud Montebourg au poste

de ministre de l’Économie constitue

un signe clair d’allégeance

en direction des milieux d’affaires

et des marchés financiers.

Après plus de cinq heures en comité restreint,

le président de la République et le premier

ministre ont composé un gouvernement de soldats

au service de la politique économique libérale,

concrétisée par le “pacte de responsabilité”.

Un gouvernement sans élargissement à gauche

ni présence de ministres écologistes mais avec

la nomination de l’ancien banquier

chez Rotschild Emmanuel Macron.

Après avoir confirmé ce soir sur France 2

que la dissolution du précédent gouvernement

était bel et bien « un acte d’autorité », Manuel

Valls a indiqué qu’il solliciterait la confiance

de l’Assemblée nationale « en septembre ou

en octobre » et a affirmé qu’il n’avait « aucun doute » sur le fait qu’elle allait lui être accordée. 

[…]

Portrait du nouveau ministre de l’économie :

Symbole de cette politique sans surprise à venir Emmanuel Macron est âgé de 36 ans, ce qui en fait sans aucun doute l’un des plus jeunes ministres à avoir occupé ce poste, il est énarque (promotion Léopold Sédar Senghor, 2004) et inspecteur des finances. Il était jusqu’à mi-juin secrétaire général adjoint de l’Élysée et conseillait le président de la République sur les questions économiques et financières, notamment les dossiers d’économie internationale et du G20.

Selon l’entourage de François Hollande, il a  » Il a joué un rôle-clé dans le dossier Alstom » . Emmanuel Macron avait auparavant été en 2007 rapporteur général adjoint puis membre de la Commission pour la libération de la croissance française, lancée sous la présidence de Nicolas Sarkozy et présidée par Jacques Attali.

Puis en 2008,  il a rejoint le privé en tant que banquier d’affaires chez Rothschild. Début 2012, il est nommé gérant et se retrouve à piloter l’une des plus grosses négociations de l’année (le rachat par Nestlé d’une filiale de Pfizer). Cette transaction évaluée à plus de 9 milliards d’euros lui a permis de devenir millionnaire.

[Article complet sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy