• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > Université d’été européenne des mouvements sociaux : Rassembler les forces progressistes face aux politiques néolibérales.

Université d’été européenne des mouvements sociaux : Rassembler les forces progressistes face aux politiques néolibérales.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 août 2014

 

Cinq jours pour une offensive sociale

 Alternative

Aurélien Soucheyre – 19 août 2014

 

CaptureTafta1   capture d’écran

  Les universités d’été européennes des mouvements

  sociaux se tiennent du 19 au 23 août à Paris,

  avec comme objectif de rassembler les forces

  progressistes face aux politiques néolibérales.

  Elles commencent aujourd’hui et se terminent le 23 août.

  Elles, ce sont les universités d’été européennes

des mouvements sociaux.

Préparées par Attac Europe, elles se déroulent pour la première fois en France, à Paris,

après deux éditions organisées en Allemagne.

L’objectif avoué est de ressusciter les forums sociaux européens, et de passer à la vitesse supérieure

au niveau de l’offensive politique. « L’idée, c’est d’ouvrir au-delà d’Attac pour y associer tous les réseaux

et toutes les forces du monde associatif et syndical qui luttent contre les orientations néolibérales »,

indique Marine de Haas, coordinatrice de l’événement pour Attac France. L’ambition est de se nourrir

des expériences de chacun, partout en Europe, et de proposer des alternatives concrètes en s’unissant

pour mieux peser. « Dans un contexte de crise économique, morale et sociale au niveau européen,

il y a énormément de sujets et d’enjeux à prendre en compte. On ne peut pas traiter séparément

la finance du reste. Il faut que cela soit transversal, et il faut que cela se fasse dans une dynamique

qui implique les gens », ajoute Marine de Haas. C’est pourquoi le programme des cinq jours rassemble

des thématiques très variées, avec tout de même deux axes qui émergent fortement :

la préparation de la conférence internationale sur le climat, qui aura lieu à Paris en 2015, et la lutte

contre le Tafta, ou grand marché transatlantique.

Pour la création de comités citoyens

« Aujourd’hui, une convergence européenne est nécessaire, tout simplement parce que rejeter ce traité

passera forcément par un non au Parlement européen », lance Aurélie Trouvé, coprésidente du conseil

scientifique d’Attac France. Tous les Attac d’Europe ont, selon elle, un grand rôle à jouer

dans cette bataille, car ils représentent « une des seules forces associatives et syndicales qui a une réelle

organisation à l’échelle du continent ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy