• Accueil
  • > Droits de l'homme
  • > Maroc : Lettre de la détenue politique Wafae Charaf à ses camarades de la prison de Tanger

Maroc : Lettre de la détenue politique Wafae Charaf à ses camarades de la prison de Tanger

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 août 2014

 

Maroc :

Lettre de votre camarade Wafae Charaf

 

waffae_charaf1

  Le 12 août, la militante des droits humains

  marocaine Wafae Charaf a été condamnée

  à un an de prison ferme pour avoir osé

  dénoncer la répression policière.

  Depuis sa cellule de la prison civile de Tanger,

  la jeune femme écrit un vibrant appel

  à ses camarades et aux autres détenus

  « qui croupissent dans les geôles

  de ce détestable régime ».

Traduction de l’arabe au français : Lettre n°2 de la détenue politique Wafae Charaf à ses camarades

de l’intérieur de la prison civile de Tanger

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire aussi :

La condamnation de Wafaa Charaf confirme les atteintes aux droits de l’Homme au Maroc

Extrait :

Une délégation des signataires de l’appel pour sa libération avaient demandé une audience

à l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa. Peine perdue. Le 14 août étant un jour férié

au Maroc, les policiers ont tranquillement éconduit la délégation, arguant que l’ambassade était

tout simplement fermée.

Saïd Sougty, secrétaire régional de VD Europe, parle du « mépris » de l’ambassadeur envers les militants

du NPA, du Parti de gauche, de l’Afaspa, du Mrap, de la LDH ou de l’AMDH qui avaient fait le déplacement.

« Notre indignation est totale aujourd’hui et nous continuons le combat auprès des prisonniers

politiques. Ne soyez pas étonnés que les grèves se multiplient au Maroc, qu’il y ait des manifestations,

parce que le peuple est au bout de sa patience. »

Le rassemblement s’est terminé par une minute de silence pour

Moustapha Meziani, un étudiant mort menotté à un lit d’hôpital dans la nuit de mercredi à jeudi

après une grève de la faim de plus de deux mois.

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

*

CaptureMustaphaMeziani

 

  Fès :

  Mort d’un prisonnier politique après 72 jours de grève de la faim

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy