• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 30 juillet 2014

« Taisez-vous et laissez parler Jaurès » (Pierre Laurent)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 juillet 2014

 

          « Dans notre France de 2014, Jean Jaurès a fort à nous dire. »

    
Jaurès    Dans un vibrant hommage au grand leader socialiste 
*
  mort il y a exactement un siècle, le secrétaire général
*
  du PC fustige « Ceux qui maquillent leurs mesures
*
  de régression sociale et économique derrière les mots
*
  de Jaurès » et rappelle la résonance contemporaine
*
  des engagements et des combats du fondateur
*
  de l’Humanité.
*
  « Je ne suis pas un modéré, je suis avec vous un révolutionnaire.»
*
  Oui, Jean Jaurès, ce militant de la civilisation humaine,
*

  cet infatigable défenseur de la paix et du progrès,

  était un révolutionnaire de son temps, avec son temps.

*

 

Aux libres interprètes contemporains de gauche ou de droite voire d’extrême droite qui cherchent à l’enrôler,

pour ne pas dire à l’usurper, nous disons aujourd’hui, cent ans après que les deux balles tirées à bout portant

par Raoul Villain lui ait fauché la vie : « taisez vous et laissez parler Jaurès ».

Pas une page qui ne dise en effet son ardent désir de libérer l’humanité. Dans notre France de 2014,

Jaurès a fort à nous dire. Oui, laissons là les usurpateurs et écoutons cette voix forte, chaleureuse,

généreuse d’un homme enraciné dans la réalité vivante du peuple et agissant sans relâche pour les valeurs

universelles d’humanisme qui fondèrent le socialisme français.  

La guerre tue à Gaza, en Irak, en Syrie, en Libye. La guerre, c’est pour préparer la paix, nous disent-ils

encore. Mais la guerre appelle la guerre et toujours plus de barbarie. Où sont les leçons de Jaurès ?

« Si chauvins de France et d’Allemagne réussissaient à jeter les deux nations l’une contre l’autre,

la guerre s’accompagnerait de violences sauvages qui souilleraient pour des générations le regard et

la mémoire des hommes ». La souillure est là. Mais Jaurès n’avait pas seulement alerté, il avait dit la cause :

« tant que dans chaque nation, une classe restreinte d’hommes possèdera les grands moyens

de production et d’échange (…), tant que cette classe pourra imposer aux sociétés qu’elle domine sa propre

loi qui est la concurrence illimitée (…), il y aura des germes de guerre. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans France, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : « Quelle voix pour la France ? »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 juillet 2014

 

Quelle voix de la France ?

 

L’éditorial de Michel Guilloux  – 30 juillet 2014

 

CaptureHollande  capture d’écran

  « La diplomatie française et le locataire de l’Élysée,

  eux, jouent aux Ponce Pilate aux petits pieds »

  Une aire de jeux, un hôpital, la centrale électrique

  alimentant tous les besoins de Gaza…

  Voilà, entre autres, les objectifs que bombarde l’armée

  israélienne.

Nous sommes bien loin d’une traque aux « tunnels » et de « frappes » ciblées avec maestria de la propagande

reprise avec ignorance ou complaisance. Un déluge de fer et de feu sans précédent depuis le début

de l’agression s’est abattu dans la nuit de lundi à mardi. Sa cible en a été une population retenue en otage

dans la plus grande prison à ciel ouvert de la planète qu’est devenue Gaza depuis 2006.

Le bilan macabre dépasse les 1 200 morts depuis trois semaines, pour autant que l’on ait le temps

de tous les extraire des décombres entre deux salves d’obus, de bombes et de missiles.

L’Unicef relevait hier que les enfants paient le plus lourd tribut : « plus de dix par jour » sont ainsi 


assassinés depuis le début d’une agression sans nom.

[Lire la suite]

 

Publié dans GAZA - PALESTINE, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Israël : des « refuzniks » refusent d’être complices

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 juillet 2014

 

En Israël, des « refuzniks » refusent d’être complices

 

Rosa Moussaoui  - 30 Juillet 2014

 

refuzniks1   Mardi encore, à Haïfa, des pacifistes manifestent

  contre la conscription militaire en exigeant la « fin de l’occupation »,

  « arrêtez de tuer des enfants », « retour des soldats ».

Crédit : Rami Shlush

  Appelés ou réservistes, les objecteurs

  de conscience dénoncent les crimes de guerre

  perpétrés à Gaza.

 

Dans une société très militarisée, les nationalistes et l’extrême droite les traitent de

« terroristes » à la solde des « Arabes ».

Haïfa (Israël), envoyée spéciale  Ce soir, Udi dormira en prison. Ainsi en a décidé le commandant

du centre de recrutement de l’armée qui a prononcé la sanction contre le jeune homme de dix-neuf ans,

objecteur de conscience. Le jour de son incarcération, plusieurs dizaines de « refuzniks » sont venus

soutenir Udi Segall devant le tribunal d’Haïfa, brandissant des pancartes contre la guerre,

clamant leur refus de prendre part au massacre en cours dans la bande de Gaza.

Tous sont très jeunes, à peine sortis de l’enfance. Dès la sortie du lycée, les jeunes Israéliens doivent

passer par la case d’un long service militaire, trois ans au minimum pour les garçons, vingt-deux mois

pour les filles.

reforme3   Udi Segal pendant la manifestation à  Haifa, lundi dernier.

  A gauche, Benjamin Gonen, le leader communiste.

  (Photo: Al Ittihad) – Source

  Udi n’a jamais pu se résoudre à cette idée.

  Moins, encore, depuis que sa rencontre

  avec des Palestiniens de Cisjordanie a bouleversé

  sa vision du conflit. « Les terroristes, ce sont ceux

  qui tuent des enfants à Gaza. J’espère que nous serons

  de plus en plus nombreux à refuser d’être complice

de ces crimes », tranche-t-il.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

« Les refuzniks sont souvent objecteurs de conscience, pacifistes ou refusent de combattre dans les territoires occupés.

D’autres, souvent pour des raisons personnelles (études, travail…etc) préfèrent également se soustraire à cette obligation.

C’est un mouvement important, qui se développe fortement, bien que l’objection soit mal acceptée dans ce pays »,

écrivait en 2009 le photographe Martin Barzilai, qui a réalisé une galerie de portraits de ces jeunes objecteurs

de conscience. (source)

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

refuzniks

 

Publié dans Israel | Pas de Commentaire »

L’Argentine face aux charognards du capitalisme financier

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 juillet 2014

 

Le vol de la mort des vautours de la finance

 

Cathy Ceïbe – 30 juillet 2014

 

CaptureArgentine   Dans les rues de Buenos Aires, les affiches « Basta les vautours »

  (buitres, en espagnol) appellent à refuser la rapacité de la finance

  spéculative. (capture d’écran)

 

  Buenos Aires pourrait se retrouver en situation

  de défaut de paiement suite à une décision

  de la justice américaine qui l’oblige à rembourser,

  avec taux d’intérêt exorbitants à la clé, des fonds

  spéculatifs.

 

  Ce n’est pas un Condor qui survole l’Argentine mais des vautours. Plus exactement deux rapaces

de la finance spéculative, les fonds NML Capital (du groupe Elliott Management du multimilliardaire

Paul Singer ) et Aurelius Management, acculant Buenos Aires dans une dangereuse impasse.

L’État argentin pourrait, en effet, se retrouver aujourd’hui en défaut « technique » de paiement de sa dette

pour un montant de 500 millions de dollars. « Technique » car il a bien versé cette somme exigée

par ses créanciers détenteurs mais elle est bloquée depuis un mois sur des comptes aux États-Unis

sur décision d’une cour d’appel de New York ! Le juge Thomas Griesa exige en effet des autorités

qu’elles remboursent en premier lieu les fonds NML Capital et Aurelius Capital Management, appelés aussi

fonds « vautours » (buitres, en espagnol), dont la marque de fabrique est de racheter les dettes des États

pour une bouchée de pain puis de forcer ces mêmes États à les rembourser avec à la clé des taux d’intérêt

et des pénalités hallucinants.

Pour mesurer l’arnaque de ces fonds dont les sièges sont généralement basés dans des paradis

fiscaux, un retour en arrière s’impose.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :  Les fonds vautours qui dépècent l’Argentine se jettent sur l’Espagne

 

Publié dans Argentine, Liberalisme | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy