Intermittents : Entretien avec Denis Podalydès (l’Humanité)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 juin 2014

 

Denis Podalydès : « Je parle en démocrate que les événements

ne cessent de consterner »

 

Entretien réalisé par Muriel Steinmetz  - 16 juin 2014

 

denis-podalydes

 

  Sociétaire de la Comédie-Française, Denis Podalydès

  évoque la situation actuelle 
des intermittents du spectacle

  et réaffirme la solidarité de la troupe du Français.

 

 

 

La Comédie-Française se met en grève. C’est quand même le théâtre national le mieux nanti…

DENIS PODALYDÈS Raison de plus ! Le premier des théâtres publics doit montrer sa solidarité, mettre sa notoriété,

sa stabilité au service des acteurs culturels moins stables et moins connus, et pourtant indispensables. Le régime

d’intermittence tel que nous l’avons connu, tel qu’on veut, qu’on doit le défendre, est une richesse culturelle

française de premier ordre. C’est lui qui a permis la fécondité, la liberté, l’audace de la création contemporaine,

dans toutes les disciplines, théâtre, cinéma, danse, cirque, etc. Nous entrons tous dans le métier par l’intermittence,

de sorte que nous le restons, nous commençons tous par être « précaires » comme on dit, de sorte que nous le restons

aussi, et le redevenons parfois. Un acteur qui quitte la Comédie-Française ne totalise aucune heure ; il recommence

tout de zéro. J’ajoute que le Français emploie un grand nombre d’intermittents dans le personnel technique.

 

Au-delà des revendications catégorielles, quels sont les dangers liés à la suppression de ce régime

si précieux pour la culture en général ?

DENIS PODALYDÈS Perdre des foyers de créativité qui ne s’entretiennent que par sa spécificité. Une jeune compagnie,

en recherche, qui ne trouve pas encore de subside efficace, peut néanmoins poursuivre son travail si ses membres

vivent décemment. Et même une compagnie bien installée dans le paysage culturel en est totalement dépendante.

Entre deux spectacles, pour le temps de création et d’incubation que cela peut impliquer, l’allocation permet de se vivre

et de se maintenir comme artiste, dignement, sans avoir à multiplier ni les petits boulots ni les panouilles, qui parfois

dégradent ou dévaluent un artiste. Cela permet de maintenir une qualité de travail, un entretien des talents,

une relative paix dans la considération de soi-même aussi. Ce sont des métiers très fragilisants de ce point de vue,

qu’on soit acteur ou technicien, metteur en scène ou décorateur. Trop de gens perdent l’estime d’eux-mêmes

et de leur travail dans des périodes chômées trop difficiles. Et il faut aussi s’ôter de la tête qu’un intermittent est

forcément un artiste ou un technicien laborieux, qui rame faute de talent ou de légitimité dans la carrière.

Ça, c’est le plus dur à extirper d’une bonne conscience bourgeoise !

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Chomage, ECONOMIE, France, Liberalisme, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

CGT : Assurance chômage et journée nationale d’action du 26 juin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juin 2014

 

Assurance chômage et 26 juin : conférence de presse de la CGT

(11 juin 2014)

http://www.dailymotion.com/video/x1z5rpx

sur dailymotionpar Patrick Hellwich

cgt 26 juin

Publié dans CGT, Chomage, France, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Ce que cache la réforme territoriale (André Chassaigne)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juin 2014

 

Ce que cache la réforme territoriale

 

régions1

  Malgré les cinglantes défaites subies par le gouvernement

  aux élections municipales et européennes, marquées par

  l’abstention et le vote d’extrême-droite, le Président de la

  République et le Premier ministre ont décidé d’accélérer

  leur politique libérale.

 

  Plutôt que répondre aux souffrances des Françaises

  et des Français en mettant en œuvre une politique conforme

  aux engagements pris devant les électeurs en 2012, ils viennent

  d’annoncer une « grande » réforme territoriale qui va

accentuer les difficultés de nos concitoyens en brisant la proximité qu’ils entretiennent avec leurs élus.

Entérinée en quelques heures à l’Élysée, et rendue publique ce 3 juin 2014, la réforme est dans sa mise en œuvre

« une politique de gribouille ». Sur le fond, elle s’apparente à un vaste plan d’ajustement des territoires aux exigences

du capitalisme mondialisé. De plus, la précipitation avec laquelle elle est annoncée, sans débat de fond dans le pays,

et sans qu’aucune consultation populaire n’ait été ne serait-ce qu’évoquée, témoigne d’un mépris démocratique

dramatique extrêmement dangereux au regard de la situation sociale et politique du pays

 

charcutage

 

  Ainsi, François Hollande s’apprête à charcuter les régions, à supprimer

  les départements, et à créer des mégas structures intercommunales.

  Le passage de 22 à 14 grandes régions va diminuer le nombre d’élu-e-s

  au service de nos concitoyens et préparer le terrain aux privatisations

  des services publics locaux pour le plus grand bonheur des grands

  groupes privés. Nos institutions locales risquent, à court terme, d’être

  écrasées par ces mastodontes territoriaux que vont être les métropoles

  et les futures régions.

 

 Cette réforme ne permettra pas de répondre aux attentes populaires. Les économies évoquées, pour justifier

ces bouleversements, ne sont qu’un alibi pour mieux inscrire la France dans la restriction des dépenses publiques,

dictées par l’Europe libérale, et destinées à financer les énormes cadeaux fiscaux offerts aux groupes industriels

et financiers, au nom de la prétendue baisse du coût du travail.

 Cette réforme territoriale, qui s’inscrit dans la même logique que le pacte de responsabilité, va accentuer

le démantèlement des acquis républicains pour mieux livrer les territoires à la concurrence.

[Lire la suite sur le blog d’André Chassaigne]

 

Publié dans André Chassaigne, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Didier Le Reste sur la réforme ferroviaire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juin 2014

 

Réforme Ferroviaire – Didier Le Reste – Manif 12 Juin 2014

Image de prévisualisation YouTube

sur youtubesecteurcgtpsl

Publié dans Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

Cheminots : Conducteur de locomotive, comme aiguilleur, ce sont « des métiers » ! ça s’apprend !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juin 2014

 

Article repris sur CGT-Dieppe

Cheminots :

incident ferroviaire, incroyable mais vrai, à Nevers !

Car conduire un train c’est un métier !

prcinevers

Lieu : PRCI de Nevers.

Un cadre non-gréviste de la SNCF remplaçait un conducteur de train gréviste à Nevers. Il n’avait aucune — ou si peu — de notions de sécurité, ni aucune connaissance de l’outil de travail, mais la direction l’avait désigné pour conduire une locomotive. Il pilota donc un train Fret électrique. Et oui ! la direction de la SNCF prétend qu’il y aurait moins de 20% de grévistes, mais elle est obligée de faire conduire des trains par des cadres, car il n’y a plus de conducteur; ils sont grévistes ! Pourtant, il ne nous avait pas semblé que la SNCF était une « armée mexicaine ». 

Le problème est que « conduire un train » c’est un métier, comme « aiguiller un train » l’est aussi.

Oubliant que le train était électrique, et pas diesel, il le conduisit sur une voie non électrifiée — à moins que ce soit le cadre remplaçant l’aiguilleur gréviste qui ne le fit (Car, ne l’oublions pas, une locomotive n’a pas de volant comme une automobile).

Pantographe

A l’origine il y avait cela : cela s’appelle un pantographe

 

Patatras… le pantographe d’alimentation de la locomotive électrique fut arraché au passage d’un pont,…. et le train s’arrêta, faute d’alimentation ! 

 

Le résultat : arrêt définitif, et blocage des circulations sur la voie de chemin de fer pour plusieurs heures ! Belle réussite ! Le couple aiguilleur et conducteur a été plus efficace que les grévistes (Par contre, ça na pas été efficace coté « coût »!).

Conducteur de locomotive, comme aiguilleur, ce sont « des métiers » ! ça s’apprend !

Mais attention, on aurait tord d’en rire ! cet incident ferroviaire aurait pu avoir des grosses conséquences humaines …. Avec la réforme ferroviaire, cet exemple n’augure rien de bon pour la sécurité des usagers dans l’avenir.

Faire conduire de trains par des « rigolos » non formés, cela a déjà été essayé : par exemple, en Angleterre, en Belgique et et au Canada ! Avec à la clé, des millions d’euros de dégâts, et surtout des vies perdues.

A noter que la CGT revendique l’électrification de cette voie de chemin-de-fer depuis de très nombreuses années, comme elle revendique aussi l’électrification de la ligne de Rouen-Dieppe…. Mais il parait qu’il ne faudrait pas écouter les syndicalistes !

 

Publié dans CGT, France, Liberalisme, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

SNCF : Grève reconduite pour 24 h

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2014

 

SNCF : la CGT reconduit la grève et demande un débat télévisé

 

Capturecgtcheminots1 Clic sur l’image pour agrandir

 

En grève depuis mardi soir, les cheminots ont décidé

de reconduire le mouvement pour 24 h.

Ils exigent de « vraies négociations » pour reprendre

le travail.

La CGT et Sud-Rail demandent un débat télévisé

avec Frédéric Cuvillier

 

 

 

Rassemblés localement, ce matin, en assemblées générales, les cheminots ont décidé de reconduire

la grève contre le projet de réforme ferroviaire pour 24 heures. Frustrés et insatisfaits de leur rencontre

avec le secrétaire d’Etat aux transports, Frédéric Cuvillier, la CGT Cheminots et SUD-RAIL ont appelé

à « poursuivre et amplifier le mouvement », lancé depuis mardi 10 juin.

La grève est reconduite pour 24 heures dans la majorité des assemblées générales, et « jusqu’à lundi

dans certains ateliers techniques »,  a précisé Thierry Nier, porte-parole de la CGT cheminots, premier syndicat

au sein de la SNCF. Quant à l’organisation syndicale FO, elle a fait part de son  »de son soutien indéfectible

aux assemblées générales de cheminots qui réclament le retrait du projet de loi ».

Trains à l’arrêt, gares fermées, les cheminots ne reprendront pas le travail tant que de « vraies négociations »

ne seront pas engagées avec le gouvernement. Alors, « la balle est dans le camp du gouvernement », précisent

la CGT et SUD-RAIL.

En attendant des modifications en faveur d’une « vraie réforme ferroviaire pour un service public de qualité »,

ils reconduisent le mouvement (…)

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans CGT, ECONOMIE, France, Luttes, SOCIAL, Sud-Rail, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

Intermittents, la mobilisation s’amplifie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juin 2014

 

Intermittents, le gouvernement à la peine

 

Marie-José Sirach  - humanite.fr/ – 13 juin 2014

La semaine prochaine s’annonce compliquée pour le gouvernement s’il persiste dans sa posture. Les 16 et 18 juin, deux journées d’action sont annoncées, déjà massivement suivies. Lire notre entretien avec Nicolas Bouchaud et la lettre ouverte au Président de la République de la CGT Spectacle.

Jane Birkin devait jouer le 22 juin au Printemps des comédiens. Elle a annoncé qu’elle ne se produirait pas ce soir-là, pour marquer « son soutien à la lutte des intermittents ». À ses côtés, Michel Piccoli et Hervé Pierre, de la Comédie-Française, qui l’accompagnent tous deux dans son spectacle Gainsbourg, poète majeur, lui emboîtent le pas.

Lundi 16 juin, un premier appel à la grève à l’initiative de la CGT court les assemblées générales et les réseaux sociaux. Heure après heure, on apprend que de nouvelles structures rejoignent le mouvement. La troupe de la Comédie-Française elle aussi a voté la grève. À Avignon, les équipes présentes sur les lieux ont annoncé que si la situation ne bougeait pas, elles se mettraient en grève dès le 4 juillet.

Désastreux pour leurs métiers, pour l’art et la culture

C’est peu dire que les intermittents ne décolèrent pas. La mobilisation s’amplifie pour exiger le non-agrément du protocole de l’assurance chômage. La nomination d’un médiateur – qui ne semble rien savoir de sa marge de manœuvre et qui n’a même pas prévu de rencontrer le Medef – n’en finit pas d’exaspérer les intermittents. « Le gouvernement refuse de prendre en compte nos revendications et, pendant la mission confiée à J.-P. Gille, s’apprête toujours à agréer la convention d’assurance chômage », explique la CGT spectacle, qui dénonce que dans un même temps « le gouvernement annonce jeudi 2,3 % de baisse du budget de la culture, ce qui va aboutir à des destructions d’emplois permanents et intermittents ».

[Lire la suite]

 

Des soutiens de plus en plus nombreux

 

P. Carvalho interpelle Aurélie Filippetti

Image de prévisualisation YouTube

sur youtubeDéputés du Front de gauche

 

  • Le Syndicat des Producteurs Indépendants appelle le Gouvernement à ne pas agréer l’accord

afin de laisser place à de nouvelles négociations. http://www.lespi.org/Alors-que-le-Gouvernement-a-nomme

 

  • Les auteurs de documentaires membres de La SCAM (Société civile des auteurs multimédia) viennent

d’adresser un courrier au ministre François Rebsamen, pour lui demander de ne pas agréer cet accord

qui déboucherait sur une précarisation des intermittents du spectacle.  Scam.fr/Les auteurs de documentaires

contre l’agrément de la convention Unedic

 

Jack Lang « l’accord sur l’intermittence tourne le dos à nos convictions »

 

 

Bernard Lavilliers et les intermittents aux nuits de Fourvière

http://www.dailymotion.com/video/x1z6zgb

sur dailymotion

Bernard Lavilliers  offre une tribune aux intermittents

Bernard Lavilliers sera en concert à la Fête de l’Humanité les 12, 13 et 14 septembre prochains

au Parc départemental Georges Valbon à La Courneuve.

*

Philippe Torreton sur Frane Inter (05/06/14)

« Que ceux qui ne veulent pas mourir lèvent le poing ! »

http://www.dailymotion.com/video/x1ynpjn

sur dailymotionpar France Inter

*

Des stars prennent la parole

Image de prévisualisation YouTube

sur youtuberiposte com

Publié dans Austerite, Chomage, Culture, ECONOMIE, France, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Lettre ouverte des auteurs de BD à Aurélie Filippetti

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 juin 2014

 

CaptureBD-retaites

 

 BD : 748 auteurs et scénaristes ont adressé une lettre ouverte

 à la Ministre de la Culture dans laquelle ils dénoncent

une réforme injuste pour leur retraite.

Lisez leur lettre illustrée par des dessins de James, Duhamel

et Maëster sur bdzoom.com

Publié dans Austerite, BD, ECONOMIE, France, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

CGT : Assurance chômage, la bataille se mène sur tous les terrains

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 juin 2014

 

CGT- Assurance chômage, la bataille se mène sur tous les terrains

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

MyCGT

Les mobilisations se multiplient pour exiger que le gouvernement refuse d’agréer la convention d’assurance chômage.

Parallèlement, la CGT a annoncé ce 11 juin qu’elle assigne en justice les négociateurs de l’accord pour déloyauté.

C’est aussi sur le terrain revendicatif que la partie se joue pour exiger que le gouvernement ne donne pas

son agrément à cette convention et pour obtenir une nouvelle négociation pour une convention répondant aux besoins

des privés d’emploi, des précaires, des intermittents.

La CGT placera cette exigence au cœur d’un semaine de mobilisation dont le 26 juin sera le temps fort.

*

*

Convention chômage : la CGT attaque les signataires en justice

Extrait :

« Aujourd’hui, notre avocat déposera au TGI de Paris deux assignations : une assignation à heure fixe pour demander

la suspension de l’accord et une pour juger le texte sur le fond », a déclaré mercredi matin Eric Aubin, membre

du bureau confédéral de la CGT en charge de l’assurance chômage, dont l’organisation syndicale, demande

l’annulation de l’accord et sa renégociation en terrain neutre et en tenant compte des propositions

de tous les partenaires sociaux. Il a tenu à faire cette annonce entouré de quatre autres représentants : 

Jean-François Kiefer, secrétaire général du comité national des privés d’emploiDenis Gravouil,

secrétaire général de la fédération CGT spectacle, Marie-Jo Kotlicki, représentante des ingénieurs,

cadres et techniciens à l’ugict-CGT et Philippe Tixier, secrétaire général de l’union syndicale CGT

de l’intérim. Une manière de montrer que cette convention, si elle était appliquée, constituerait un recul des droits

de l’ensemble des salariés (en emploi ou pas) et aggraverait la précarité de tous en fragilisant l’un des principes

essentiels de l’assurance chômage : la solidarité entre tous les salariés.

[Article complet sur humanite.fr]

 

Publié dans CGT, Chomage, France, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Écrit contre le fascisme

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 juin 2014

 

Écrit contre le fascisme

 

CaptureHenriBarbusseHenri Barbusse

 

Après avoir dénoncé la violence ligueuse des « Jeunesses patriotes » en France,

Henri Barbusse écrit :

 » Il se passe actuellement dans le monde entier et principalement en Europe,

un événement d’une importance capitale qui exerce une influence grandissante

sur la vie sociale et politique : C’est la création et l’évolution du fascisme.

 

Qu’est-ce exactement que le fascisme ? La création et l’évolution du fascisme résultent de l’état de malaise

et d’incertitude, des difficultés grandissantes de la vie, des menaces économiques et autres, qui surgissent

de toutes parts, en un mot de la situation précaire où se débattent actuellement dans presque tous les pays

toutes les couches moyennes de la population.

Le vrai moteur du fascisme, ce sont les pouvoirs d’argent, qui ont su et qui ont pu, grâce aux moyens gigantesques

de publicité, de propagande et d’action dont disposent ceux qui disposent des richesses, attacher à leur politique

la petite et la moyenne bourgeoisie en canalisant dans le sens de la conservation et de la réaction sociale

son mécontentement, ses appréhensions et ses souffrances.

Nul ne peut contester que de nos jours, et dans les institutions actuelles, tout ce qui est fait d’essentiel est plus

ou moins conduit par les grands détenteurs du capital. Si le capitalisme, c’est à dire la mainmise de l’oligarchie

de l’argent sur les choses sociales, a toujours plus ou moins conduit les affaires humaines, cette emprise est arrivée

aujourd’hui à toute sa plénitude.

Ce ne sont pas seulement les capitalistes américains qui l’affirment (et ils ont l’autorité de le faire), ce sont

tous les économistes et tous les observateurs, à quelque opinion ou à quelque caste qu’ils appartiennent.

Or, partout le capitaliste a suscité le fascisme. Il l’a mis sur pied et lui a donné l’élan. Et ce n’est un secret pour

personne que le fascisme italien et tous les autres fascismes nationaux sans exception se sont accrus grâce à l’appui

financier de la grande bourgeoisie riche, de la grande industrie et des banques. Le fascisme sort du capitalisme.

Il en est la résultante logique, le produit organique.

[Lire la suite sur Le Grand Soir]

 

Publié dans HISTOIRE, Le Grand Soir, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

12345
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy