• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 10 juin 2014

Rana Plaza :Trois associations françaises portent plainte contre le groupe Auchan pour « pratique commerciale trompeuse »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juin 2014

 

Rana Plaza : ouverture d’une enquête contre Auchan

pour « tromperie » éthique

 

Olivier Petitjean - Observatoire des multinationales – 6 juin 2014 -

 

ranaplazaauchan1

  C’est la première procédure judiciaire lancée

  contre une grande marque internationale impliquée

  dans le drame du Rana Plaza.

  L’effondrement de cette usine textile au Bangladesh,

  l’année dernière, avait fait plus de 1100 victimes.

  Trois associations françaises ont porté plainte

contre le groupe de grande distribution Auchan

pour « pratique commerciale trompeuse », et le parquet de Lille a confirmé l’ouverture d’une enquête

préliminaire. Les plaignants mettent au cause les prétentions éthiques d’Auchan, utilisées

par le groupe pour soigner sa réputation, alors qu’il refuse parallèlement de reconnaître toute

responsabilité dans le drame et de participer à l’indemnisation des victimes. Une étiquette de la marque

In Extenso, appartenant à Auchan, avait été pourtant retrouvée dans les décombres du Rana Plaza.

 

Les trois associations plaignantes sont Sherpa, Peuples solidaires et le Collectif éthique sur l’étiquette.

« L’ouverture de cette enquête pourrait, pour la première fois en Europe, permettre de tirer les conséquences

sur un plan pénal, du gouffre qui existe entre les communications éthiques de certains groupes et les pratiques

contraires qu’ils tolèrent et dont ils bénéficient », ont-elles déclaré dans un communiqué de presse commun.

Le choix de poursuivre Auchan pour « pratiques commerciales trompeuses » a été imposé par les limites du droit

français (et international) en matière de responsabilité juridique des entreprises. Une procédure similaire a été lancée

il y a quelques mois par les mêmes associations contre Samsung, également accusée d’utiliser son « code de conduite »

comme argument publicitaire, bien que ses dispositions ne soient pas respectées dans les usines des fournisseurs.

Sur ces questions, lire notre présentation de l’action juridique de Sherpa :

Comment mettre les entreprises multinationales face à leurs responsabilités ?

[Lire la suite sur multinationales.org]

Creative Commons License

Publié dans Justice, Liberalisme | Pas de Commentaire »

Dans la nuit, la flamme de l’espoir

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juin 2014

 

Par Michel Guilloux – 10 juin 2014

 

huma1006

Des idées frémissent, des convergences se cherchent,

avec le souci brûlant de trouver voie commune face

à l’urgence sociale et démocratique.

Le « conseiller de Marine Le Pen à la culture, à la francophonie

et à la liberté d’expression » (sic) avait mis en garde au matin

du 6 juin : gare à celui ou ceux qui chercheraient à « instrumentaliser »

l’événement contre le FN, vitupérant le « complexe médiatico-politique »

et « la propagande historico-politique distillée par une gauche

libérale-libertaire qui a abandonné le peuple et oublié la nation ».

Ouf, si l’on peut dire, tout y était, sauf le père fondateur.

 

Tombant à pic pour rassurer ceux qui s’inquiéteraient dans son camp d’une telle perte de repères historiques. Déjà que l’on ne peut plus utiliser dans une même phrase les mots complot, judéo, maçonnique et bolchevique. Il paraît que Le Pen père rappelle à Le Pen fille que son parti a des racines d’extrême droite, fascistes et antisémites, racines qu’elle aurait mis tant d’ardeur à ripoliner. À la peinture à l’eau. À moins que, pour certains beaux esprits séduits par l’œil du serpent, l’apparence suffise. Par les temps qui courent…

Hier, le président était à Tulle en mémoire des pendus, martyrs assassinés par la division SS Das Reich avant Oradour sur leur chemin vers la Normandie. On attend avec intérêt les communiqués du parti lepéniste. Quant aux propos du chef de l’État, tenus en marge des cérémonies, ils étaient d’une platitude consternante. Comment saluer le martyre de ceux qui étaient mus par l’idéal d’émancipation humaine porté par le programme du Conseil national de la Résistance, lorsque l’on mène une politique d’austérité qui accélère celle de son prédécesseur lui tournant déjà le dos ?

Si certains, jusque dans son parti (d’origine ?), sont « affligés », ils n’en baissent pas les bras pour autant. Des idées frémissent, des convergences se cherchent, avec le souci brûlant de trouver voie commune face à l’urgence sociale et démocratique. Fou qui fait le délicat lorsqu’il s’agit de rallumer la flamme de l’espoir et du changement, la seule à même de mobiliser le peuple. Cette nuit-ci serait-elle plus obscure que celles-là ?

Publié dans l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Reconstruire une alternative majoritaire à gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juin 2014

 

Cette gauche qui veut reprendre des couleurs

 

Frédéric Durand
 et Sébastien Crépel

humanite.fr -10 Juin 2014

 

gauche

  Les convergences se cherchent à gauche

  entre les mécontents de la politique d’austérité

  gouvernementale.

  Samedi, une nouvelle initiative a rassemblé

  des « Socialistes affligés », le Front de gauche

  et les écologistes, dessinant les contours

d’une possible alliance « rouge-rose-verte ».

Privé de tout appui populaire – un récent sondage OpinionWay pour le Figaro indiquait que seuls 3 % des Français

désiraient voir François Hollande se représenter en 2017 – le président de la République a également rompu les liens

avec ses partenaires traditionnels à gauche. Les Verts se sont retirés du gouvernement et le Front de gauche n’y a

jamais participé. Les profonds désaccords politiques ont creusé un sillon qui traverse désormais le Parti socialiste

lui-même. L’isolement au sommet de l’État et le refus de discuter avec sa propre majorité – la rencontre du président

avec les parlementaires a été ajournée – fragilisent chaque jour un peu plus l’hôte de l’Élysée et, mécaniquement,

ouvre de nouveaux espaces de débat pour trouver une issue et une alternative aux orientations jugées « suicidaires »

du gouvernement.

À l’instar du colloque organisé, samedi, à Paris, par le club des Socialistes affligés. Symbole d’une élite de gauche

en rupture avec les desseins de l’exécutif, le think-tank créé par l’ancien député européen Liêm Hoang-Ngoc

et le chercheur Philippe Marlière tente de jeter une passerelle entre le PS et le reste de la gauche.

« Parce que la gauche est en danger », souligne Philippe Marlière et parce que s’installe « une lecture nationaliste

et ethnique des dominations sociales ». Car le constat est là que l’effondrement du Parti socialiste aux dernières

élections n’a pas profité aux autres formations de gauche mais suscité une abstention massive et une forte poussée

de l’extrême droite. Et, adossé à cette réalité, l’échec cuisant du gouvernement sur les questions structurantes

comme l’emploi, le pouvoir d’achat, la fiscalité, l’éducation…

Autrement résumé, la gauche au pouvoir « mène une politique de droite ».

Au-delà du verdict, désormais partagé, proposer une alternative clairement identifiée à gauche suppose de convenir

d’un contenu et d’une stratégie pour changer la donne. Car la situation est dorénavant évoquée en termes crus

chez les socialistes, bien au-delà du cercle des Socialistes affligés. « Énervés », voire « ulcérés » semblerait d’ailleurs

convenir davantage à leur état d’esprit, face à ce qu’ils considèrent comme un véritable hold-up sur le sens du vote

des Français de 2012 et, au-delà, sur celui de leur engagement au PS et au sein de la gauche.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Europe Ecologie les Verts, France, Front de Gauche, POLITIQUE, socialistes affliges | 1 Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy