Intermittents du spectacle : la lutte continue !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 juin 2014

 

ASSURANCE CHÔMAGE ET AUSTÉRITÉ : LA LUTTE CONTINUE, « MÉDIATEUR »

OU PAS !

 

Captureintermittents

 

Le gouvernement a confié une mission à Jean-Patrick Gille

avant de prendre sa décision d’agrément de la convention

assurance chômage fin juin. Nous connaissons M. Gille

et lui rappelons nos revendications :

-non à l’agrément de cette convention qui saccage les droits

de tous les demandeurs d’emploi, intérimaires, travailleurs

précaires, et intermittents du spectacle ;

 

-non à l’austérité budgétaire qui détruit l’emploi dans la culture comme ailleurs ;

 

- pour la prise en compte de nos propositions sur le régime des intermittents,

largement soutenues au sein du comité de suivi avec les parlementaires.

En conséquence, la mobilisation doit s’amplifier pour que le gouvernement nous entende définitivement

et fasse le bon choix entre les intérêts du Medef et ceux des demandeurs d’emploi : votons la grève

partout et plus que jamais, notamment d’ici le 16 juin !

A Paris, rendez-vous le 16 juin Place du Palais Royal à 14H30.

CGT spectacle  Paris,  le 8 juin 2014.  

 

Un député nommé médiateur pour les intermittents du spectacle

 

Manuel Valls a annoncé la nomination d’un médiateur, le député PS Jean-Patrick Gille,

pour tenter de désamorcer la crise avec les intermittents du spectacle, qui ont déposé

un préavis de grève pour tout le mois de juin.

« Pour répondre à certaines inquiétudes exprimées sur la situation des intermittents du spectacle », une mission va être confiée à Jean-Patrick Gille, député PS d’Indre et Loire, qui devra remettre ses propositions sous 15 jours, indique Matignon dans un communiqué. L’élu, vice-président de la commission des affaires sociales ) l’Assemblée, a déjà été rapporteur en 2013 de la mission parlementaire sur les conditions d’emploi dans les métiers artistiques. Il doit en deux semaines conduire un « dialogue avec l’ensemble des parties concernées » puis évaluer la situation, « en mobilisant toutes les expertises disponibles, les effets réels des évolutions de paramètres des annexes 8 et 10 prévues par l’accord sur l’assurance chômage du 22 mars 2014 en cours d’agrément, dans le contexte général de l’intermittence ». Jean-Patrick Gille sera également chargé de formuler des propositions pouvant répondre aux difficultés susceptibles d’être identifiées à l’issue de cette analyse. Une méthode devra également être proposée pour la concertation tripartite Etat-syndicats-patronat, prévue par l’accord, sur les moyens de lutter contre la précarité dans les secteurs concernés par les annexes 8 et 10, précise Matignon.

Des intermittents toujours très mobilisés

Depuis plusieurs semaines, différents collectifs d’intermittents du spectacle se mobilisent pour contraindre le gouvernement à refuser d’entériner l’accord sur l’assurance chômage du 22 mars et à rouvrir les négociations avec les partenaires sociaux. Plusieurs antennes du ministère du Travail ont notamment été occupées mercredi à Marseille, Metz et Nancy, selon la CGT Spectacle, qui appelle à une journée d’action le 16 juin, à l’occasion du Conseil national des professions du spectacle (CNPS). Ils ont reconduit samedi la grève commencée mardi à l’ouverture du 28e Printemps des Comédiens à Montpellier, entraînant l’annulation de six nouveaux spectacles. Ils ont occupé brièvement l’Opéra Bastille samedi soir à Paris, retardant la représentation de « La Traviata ». Plusieurs membres de la coordination nationale se sont également succédé samedi soir lors d’une tribune publique en plein air, au Domaine d’O à Montpellier.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

La colère et l’émotion des intermittents à Dunkerque

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

Extraits du discours des Interluttants 59-62 à l’inauguration du Bateau Feu à Dunkerque le 6 juin 2014

devant conseillers généraux, députés, sénateurs, Michel Orier (Directeur Général de la Création

Artistique au Ministère de la Culture) et le public Dunkerquois. (texte lu par O. Brabant)

Infos et revendications : http://intermittents59-62.blogspot.com

*

Le 2 juin, les intermittents ont décerné le « Molière de la Trahison »

au Ministre du Travail, François Rebsamen,  «  pour son rôle d’employé du Medef »

http://www.dailymotion.com/video/x1y5kba

sur dailymotion

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy