Deux jeunes militants communistes roués de coups à Rouen

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 juin 2014

 

« Nous avons été agressés, roués de coups, pour nos opinions »

 

Deux jeunes militants communistes de 20 et 24 ans ont été frappés, en pleine rue, samedi 31 mai 2014,

à Rouen. Ils ont décidé de porter plainte.

 « Nous venions militer pour les transports gratuits. Nous avons été agressés, roués de coups,

pour nos opinions ».

Arthur, 20 ans, a porté plainte, dimanche 1er juin 2014. Il a passé sa soirée de samedi à l’hôpital de Rouen,

avec un autre militant de 24 ans, Jean-François, « pour des hématomes, et un traumatisme crânien ». 

Samedi 31 mai, « vers 16h », tracts dans les mains, ils ont été frappés, « par un petit groupe appartenant

à des groupuscules d’extrême-droite », affirment-t-ils, en pleine rue, place du Général de Gaulle,

« devant le bar O’Kallaghan’s », à Rouen.

« Un passant s’est également fait agresser en tentant de stopper ces violences. Aucune provocation n’a été

commise par les militants communistes, ce qui en fait une agression totalement gratuite et politique. Partout

en France, la banalisation du discours d’extrême droite rend ces agressions régulières. Les Jeunes communistes

ne se laisseront pas intimider par ces militants identitaires. Nous ne plierons pas face à ces méthodes fascistes

et nous combattrons sans relâche les idées qu’ils portent », commente Benoît Paimparé, coordinateur

départemental des Jeunes communistes de Seine-Maritime. 

humanite.fr

L’UNEF ne cédera pas aux intimidations violentes de l’extrême-droite

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy