La chronique de Didier Porte sur Mediapart : « Le FN à 25% : pas de panique ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2014

 

Didier Porte : « Le FN à 25% : pas de panique ! »

http://www.dailymotion.com/video/x1wtbta

sur dailymotion

par Mediapart

Publié dans Humour, Mediapart, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Belgique : « Une nouvelle famille politique, celle de la vraie gauche, fait son entrée au Parlement »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2014

 

Entrée historique du Parti du Travail Belge

au parlement de Bruxelles (PTB)

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

ptbbelgique

*

Raoul Hedebouw : « Cette soirée est très importante : il s’agit d’un moment historique. Car, pour la première fois,

depuis 25 ans, une nouvelle famille politique, celle de la vraie gauche, qui est représentée en Flandre, en Wallonie

et à Bruxelles, fait son entrée dans les Parlements régionaux et au fédéral.

Nous n’avons pas encore tous les résultats. Mais il semble que nous allons envoyer deux députés au fédéral

et au moins deux au Parlement wallon. »

Le porte-parole du PTB a aussi commenté les résultats à Bruxelles :

« Le PTB-go! a réalisé un score avoisinant les 4% et, grâce à un accord technique, nous faisons sauter le seuil

antidémocratique des 5% : nous aurons donc 3 à 4 députés bruxellois. » Comme parti national, le PTB a aussi mené

campagne en Flandre : « Nous y avons aussi mené une formidable campagne. A Anvers, le PTB a juste raté

le seuil des 5% avec 4,7% dans la province d’Anvers. Mais dans la ville d’Anvers, le PTB y obtient 8,85% des voix

et devient le quatrième parti (devant l’Open-VLD, Vlaams Belang et le CD&V).

[Lire la suite sur PTB.be]

 

Publié dans Belgique, EUROPE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Double victoire de Syriza en Grèce

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2014

 

Double victoire de Syriza en Grèce

 

L’Humanite.fr avec Rosa Moussaoui – 25 mai 2014

 

pge1_0

 

  Syriza est non seulement en tête aux élections

  européennes en Grèce, mais il vient également

  de conquérir l’Attique aux élections locales

  et plusieurs municipalités

 

« Les Européens célèbrent la défaite du plan de sauvetage et de l’austérité dans le pays dont les dirigeants

européens ont fait le bouc émissaire de la crise », a réagi le chef de file de Syriza, Alexis Tsipras, en renouvelant

son appel à des élections législatives anticipées. Son parti remporte une large victoire en Grèce avec 26,5% des voix,

contre 22,7% pour la droite de Nouvelle démocratie. 

Le parti d’Alexis Tsipras, candidat de la Gauche Unitaire Européenne (GUE dont fait parti le Front de gauche)

au poste de président de la Commission européenne, confirme là son bon score du premier tour des élections

locales de dimanche dernier.

Ce scrutin constituait le premier test électoral grandeur nature pour Antonis Samaras (droite) depuis son arrivée

au pouvoir il y a deux ans.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Elections europeennes, EUROPE, Grece, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : L’onde de choc de l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2014

 

L’onde de choc de l’austérité

 

L’Éditorial de Patrick Apel-Muller

 

parlement européen

« Les résultats estimés par les instituts de sondage

confirment la violence de la crise politique

qui secoue le pays. ».

Les résultats estimés à 20 heures par les instituts de sondage

confirment la violence de la crise politique qui secoue le pays.

Les formations représentées au gouvernement recueilleraient

moins de 15 % des voix, le Front national atteindrait le quart

des suffrages, le meilleur score jamais recueilli,

l’UMP plafonnerait autour de 20 %.

 

Le mécontentement devant la politique suivie par Nicolas Sarkozy puis par François Hollande ne profite pas

au Front de gauche, qui maintient ses positions, alors que dans d’autres pays d’Europe,

en Grèce en premier lieu mais aussi aux Pays-Bas et en Irlande, les forces de la Gauche unitaire européenne (GUE)

marquent des points. Quant à l’extrême gauche, elle reflue. Les Verts perdent du terrain mais réuniraient près de 9 %.

L’abstention est légèrement moindre que redoutée mais elle concerne presque six électeurs sur dix,

qui ont l’impression que leur voix ne comptera pas et ne sera pas entendue par l’aréopage autoritaire qui domine

l’Europe. C’est d’ailleurs ce sur quoi parient les milieux dirigeants : une démobilisation des citoyens

qui leur laisse les mains libres ou un égarement dans les impasses de l’extrême droite qui se servira des colères

pour diviser ceux qui les éprouvent et les retourner contre eux.

Les dégâts semés par une politique d’austérité qui renie toute référence aux valeurs

de gauche sont à nouveau mesurés après les municipales. La sanction est sans appel ; elle peut prendre

des formes encore plus inquiétantes demain si, comme il l’a proclamé à la veille du scrutin, Manuel Valls ne change rien

à sa politique, quand bien même, constatait-il hier, vivons-nous « un moment grave ».

La constitution d’une alternative à gauche réunissant les forces du Front de gauche, les socialistes mécontents,

les démocrates, les syndicalistes devient un impératif et une urgence.

Rassembler ceux qui veulent mettre au pas la finance et ouvrir une nouvelle ère de progrès social

et démocratique, puiser des forces dans des luttes coude à coude, rassembler passionnément,

c’est l’immense chantier qu’il ne faut pas différer.

Publié dans Elections europeennes, France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Européennes : le Front de gauche « plus que jamais déterminé »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2014

 

Européennes :

le Front de gauche « plus que jamais déterminé »

 

Réaction de Pierre Laurent

http://www.dailymotion.com/video/x1wpy7z

sur dailymotion

Les responsables du Front de gauche tirent les leçons des résultats. L’inquiétude transparaît forcément, l’émotion parfois, mais toujours la détermination à reprendre le travail, à élargir à gauche le front anti-austérité. (Vidéo).

« Les résultats de ce soir sont une alerte très grave pour tous les démocrates. Il y a une cause européenne et une cause nationale », a analysé Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste. Parmi les sombres résultats de ces élections, le Front de gauche s’est simplement stabilisé. Une déception puisque les ambitions étaient autres, mais le Front de gauche reste la seule formation de gauche à ne pas chuter, même si, malgré un score identique à celui de 2009, le groupe perd un député. Le Front de gauche compte désormais trois élus, tous eurodéputés sortants : Marie-Christine Vergiat, Patrick Le Hyaric et Jean-Luc MélenchonYounous Omarjee, qui a obtenu 23,29% des suffrages à la Réunion, rejoint également le groupe parlementaire de la GUE. 

Lors d’une réunion de la coordination du parti ce lundi, le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, « a insisté sur la nécessité et la volonté de multiplier les contacts tous azimuts dans les prochains jours auprès de celles et ceux qui ne se retrouvent pas dans la politique du gouvernement ».  »On souhaite vraiment ce processus de dialogue et de travail » avec « l’ensemble des forces de gauche », « les socialistes, les écologistes » , « les féministes, les acteurs du monde social », a-t-il ajouté en précisant qu’il fallait « discuter des formes que cela peut prendre ». Le PCF va proposer à ses partenaires du Front de gauche de « se retrouver lundi prochain pour tirer ensemble les conséquences des européennes et de la dernière séquence électorale et se fixer des objectifs politiques ».

Après avoir analysé les résultats, Pierre Laurent s’est dit déterminé à refonder une dynamique Front de gauche. « Nous sommes plus que jamais déterminés à poursuivre notre  voie avec le Front de gauche. Nous sommes même prêts à passer à une nouvelle étape (…) à élargir notre front, à nous adresser à toutes ces femmes et ces hommes pour reconstruire une alternative à gauche. Et cela à l’évidence ne pourra pas se faire dans les pas d’une politique menée par François Hollande et Manuel Valls, qui conduit au désastre constaté ce soir. «  

Au cours de cette conférence de presse, le co-président du PG Jean-Luc Mélenchon a laissé court à son émotion. « D’aucuns ont réussi à faire croire que c’étaient les immigrés, que c’étaient les mœurs, que c’était la nature du mariage qui posait problème dans ce pays. Si bien qu’en France, comme dans de nombreux autres pays d’Europe, c’est une vague brune qui se lève. (…) De toutes les fautes innombrables faites par l’équipe à l’Élysée, le crime le plus impardonnable est de nous avoir volé nos mots. Si bien que la gauche est à son plus bas niveau depuis je ne sais pas combien de temps. « 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Elections europeennes, France, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

PCF FEIGNIES

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2014

 

« L’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes tâches

et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir.  »

Jean Jaurès

 

Capturel'Huma1PCF-FDGLogo-Liberte-Hebdo

pcf2pcf3

pcf4

*

« Tandis que l’acte de violence de l’ouvrier apparaît (…) toujours aisément frappé,

la responsabilité profonde et meurtrière des grands patrons, des grands capitalistes,

elle, se dérobe. »

Jean Jaurès, discours à la Chambre, 19 juin 1906

*

« Ainsi commence le fascisme. Il ne dit jamais son nom, il rampe, il flotte,

quand il montre le bout de son nez, on dit : C’est lui ? Vous croyez ?

Il ne faut rien exagérer !

Et puis un jour on le prend dans la gueule et il est trop tard pour l’expulser. »

Françoise Giroud – 1916 – 2003 – Gais-z-et-contents

 

 

Publié dans Non classé | 9 Commentaires »

Ruée sur le gaz de schiste argentin : Total veut imposer sa loi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mai 2014

 

PATAGONIE

Ruée sur le gaz de schiste argentin : Total veut imposer sa loi

 

Capturegazschisteargentine  par Olivier Petitjean  – 16 mai 2014

  Après des échecs à répétition en Europe, et en plein essoufflement

  aux États-Unis, l’industrie du gaz de schiste tourne désormais

  ses regards vers l’Argentine.

  Avec le soutien actif du gouvernement, les multinationales pétrolières

  et gazières se précipitent pour développer les réserves potentielles

de gaz et de pétrole de schiste que recèlerait le sous-sol de la Patagonie, sans se soucier

des risques environnementaux ni des populations locales.

Emblématique de cet état d’esprit, l’entreprise française Total a acquis pas moins de onze concessions,

où elle a multiplié les forages par fracturation hydraulique. Y compris dans des aires naturelles protégées.

Pour Total et les autres majors pétrolières, l’horizon de développement des gaz et pétrole de schiste semble

se rétrécir chaque jour. L’industrie américaine est en crise, du fait de la chute des prix. Leurs perspectives en Europe

se réduisent comme peau de chagrin, en raison de la forte résistance politique et citoyenne qu’ils rencontrent partout,

mais aussi de ressources exploitables très inférieures aux attentes, comme en Pologne. Les pays où elles peuvent

encore espérer rééditer le boom gazier qu’a connu les États-Unis (et que les majors ont largement manqué)

se comptent désormais sur les doigts d’une main.

C’est sans doute ce qui explique en partie que les dirigeants de Total s’accrochent ouvertement à leurs partenariats

en Russie, signant en pleine crise géopolitique un contrat avec Lukoil en vue du développement du pétrole de schiste

sibérien. Et aussi ce qui justifie que Total, comme ses consœurs, mette les bouchées doubles depuis plusieurs mois

pour prendre le contrôle des réserves potentielles de gaz et pétrole de schiste de l’Argentine. Et ce, sans trop

se préoccuper des communautés locales – notamment les indigènes Mapuche -, de l’impact environnemental

de leurs opérations, ni de l’inadéquation du cadre juridique et normatif.

[Lire la suite sur l’Observatoire des multinationales]

Creative Commons License

 

Publié dans Argentine, ECONOMIE, Energie, Liberalisme | Pas de Commentaire »

Bruxelles, rue des lobbies

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mai 2014

 

VISITE GUIDÉE

Bruxelles, rue des lobbies

 

lobby

  par Pascale Pascariello 23 mai 2014

 

  Bruxelles est la capitale du lobbying en Europe.

  Pascal Kerneis dirige ESF, un cabinet incontournable

  pour défendre les intérêts des entreprises.

  Ses clients ? Le Medef, Orange, Veolia… Il fait aussi

  partie des experts consultés par la Commission

  européenne sur le projet d’accord commercial

  transatlantique Tafta.

 

 

Le lobbying ? Une activité quotidienne, banale, qui fait partie du fonctionnement européen, décrit

Martin Pigeon, membre de Corporate Europe Observatory, un groupe qui surveille l’activité

des lobbies à Bruxelles. Visite guidée dans les rues de Bruxelles

Comme un grand nombre de lobbyistes, Pascal Kerneis a commencé sa carrière au sein même de la Commission

européenne. Et il fait aujourd’hui partie du groupe d’experts qu’elle consulte sur le traité transatlantique Tafta

Loin de craindre les médias, ESF tente de les utiliser pour servir son combat : la libéralisation des services

et la défense du traité. Un petit guide du bon lobbying que ne contredira pas Martin Pigeon, de Corporate Europe

Observatory, une ONG qui organise un « Lobby tour » de la capitale européenne.

[Lire la suite sur Basta !]

Image : couverture du Guide du lobbying, Lobby Planet, sur le site de Corporate Europe Observatory

Creative Commons License

Publié dans Basta!, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Les sept atouts capitaux du vote Front de gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mai 2014

 

Les sept atouts capitaux du vote Front de gauche

 

ÉLECTIONS EUROPÉENNES, DIMANCHE 25 MAI,

POUR DIRE « STOP » À L’AUSTÉRITÉ

 

huma2305

 

À rebours de commentateurs pour qui l’élection est déjà jouée

en France, entre abstention record et poussée du Front national,

l’Humanité a choisi sept raisons de voter dimanche et de soutenir

une gauche qui, en Europe, incarne une alternative à l’austérité.

Le frémissement de l’indice de participation des Français aux élections

européennes de dimanche, mesuré par plusieurs instituts de sondage

(entre 3 et 4 points supplémentaires en une semaine), témoigne-t-il

d’un regain d’intérêt pour le scrutin ?

Pourtant, tout aura été mis en œuvre pour en détourner les électeurs.

 

Campagne réduite à quelques semaines après les élections municipales, absence de débat sérieux sur les choix

politiques en présence, et cela au moment où l’Europe souffre d’un discrédit jamais vu (seuls 39 % des Français

estiment qu’elle est une bonne chose, selon Ipsos pour le Monde, le Cevipof et Terra Nova), nombre de médias

réduisant la soi-disant « alternative » proposée à un duel entre l’extrême droite xénophobe et europhobe

et le « bloc central » du Parlement européen actuel, incarnant la poursuite de l’austérité qui asphyxie l’Europe.

Comme s’il ne fallait pas ouvrir le débat sur une autre voie possible pour l’Europe, comme il y a neuf ans

quand le camp du oui au référendum avait tenté de l’étouffer.

 

Publié dans Elections europeennes, France, Front de Gauche, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Solidarité grandissante avec les sept de Nutribio

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mai 2014

 

Solidarité grandissante avec les sept de Nutribio

 

agroalimentaire

 

Alain Raynal - humanite.fr – 22 Mai 2014

nutribio1

Mardi, un large rassemblement de soutien aux salariés mis à pied

a réuni des syndicalistes, en présence de Pierre Laurent (PCF).

 

Montauban, correspondance.

Mis à pied à titre conservatoire depuis le 7 mai et sans salaire, menacés

de licenciement pour faute lourde, sept salariés, tous CGT, de l’entreprise

laitière Nutribio appartenant au groupe Sodial risquent le pire pour avoir

fait grève pendant dix jours pour les salaires. Ils n’ont commis aucun acte

délictueux, mais la direction leur reproche d’avoir bloqué l’entrée du site,

avant d’être évacués, en accord avec le préfet, par les CRS dans la nuit

du 5 avril.

Mardi, un large rassemblement de soutien devant l’entrée de l’entreprise a réuni de nombreuses délégations

de syndicalistes, des représentants de la confédération et de la fédération CGT de l’agroalimentaire,

de Force ouvrière, de Solidaires, de la FSU. « Non, les syndicalistes ne sont pas des voyous, ont-ils

tour à tour insisté. Le patronat veut affaiblir ceux qui résistent et luttent. Il veut marquer les esprits

et empêcher ainsi tout mouvement social. »

P. Laurent nutribio

  Pierre Laurent, qui participait le soir même au meeting du Front de gauche

  à Toulouse (lire page 7), est venu à Montauban soutenir les sept de Nutribio.

  « Nous devons tout faire pour que la protestation grandisse », a martelé le secrétaire

  national du PCF. Invité à prendre la parole, il a dénoncé le caractère particulièrement

  scandaleux de cette agression du patronat contre ceux qui luttent.

 

« Vous vous battez à juste raison contre la gravité de la politique de blocage des salaires dans ce pays qui ne cesse

de connaître une progression du nombre de travailleurs pauvres. » Il a également fustigé le silence et le laisser-faire

dans ce conflit des responsables politiques gouvernementaux. C’est avec cette même logique, a-t-il rappelé,

que « la majorité socialiste actuelle refuse toujours de soumettre au vote la loi d’amnistie

des syndicalistes sanctionnés ».

Publié dans ECONOMIE, France, Liberalisme, Luttes, Pierre Laurent, SOCIAL | Pas de Commentaire »

12345...11
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy