• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 29 mai 2014

Espagne : Vers un nouveau front populaire et écologiste

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2014

 

EUROPE

Vers un nouveau front populaire et écologiste espagnol

 

par Nathalie PédestarresBasta ! – 29 mai 2014

C’est la question qui brûle toutes les lèvres en Espagne depuis les résultats de l’élection européenne dimanche dernier… Y aura-t-il une fusion politique d’Izquierda Unida (gauche unie, 10% des suffrages à l’élection européenne), de Podemos (parti issu des Indignés, 8%) et d’Equo (écologistes, 2%) ? Cette coalition pèserait alors virtuellement 20% des voix et serait en mesure de concurrencer les conservateurs (PP) et les sociaux-libéraux (PSOE) qui dominent l’échiquier politique depuis la transition démocratique de 1978. A l’image de leurs homologues français, ces deux partis de gouvernement sortent très affaiblis du scrutin du 25 mai.

Malgré une base sociale commune, les trois formations de la gauche radicale n’ont pas l’intention de s’unir précipitamment sous une même et unique bannière. Mais le projet est sérieusement discuté en interne dans la perspective des élections générales de 2015. C’est ce qu’ont affirmé les porte-paroles des trois mouvements lors d’un débat radiophonique le 28 mai.

Un débat plein de prudence. Alberto Garzón, qui incarne un renouveau de génération à gauche, préfère parler de « confluences » plutôt que de « fusion », pour « additionner les forces ». Pour Iñigo Errejón, de Podemos, ce n’est pas tant l’unité de sigles qui importe mais « l’unité du peuple pour décider de son futur et récupérer sa souveraineté ». Les trois partis se sont donc mis d’accord pour se donner du temps. « Nous représentons des mouvements démocratiques, c’est donc notre base militante qui décidera », a tranché l’écologiste Juanxo López de Urralde.

En attendant une possible union officielle, les trois partis forment déjà un front commun pour défendre les classes populaires contre les abus de « la caste », les deux partis politiques majoritaires. Face à cette menace pour leur hégémonie historique, le PP et le PSOE en viennent aussi à évoquer une coalition. Un scénario à la grecque se profile-t-il en Espagne ?

 

Creative Commons License

Publié dans Elections europeennes, Espagne, EUROPE, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

3 juin – Paris : Manifestation nationale unitaire des retraités

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2014

 

3 juin

Manifestation nationale unitaire pour la revalorisation

des retraites

 

affiche3_juin

  Le mardi 3 juin 2014 sera l’occasion pour plus de 13 millions

  de retraités de manifester à l’appel unitaire de l’intersyndicale

  CGT-FO-CFTC-FSU-Solidaires-LSR-UNRPA-FGR-CGC

  contre le gel et pour la revalorisation des pensions et retraites.

  En annonçant, en avril, la suppression de la revalorisation des retraites

  qui devait avoir lieu en octobre, le Premier ministre assenait un nouveau

  coup au pouvoir d’achat de millions de retraités. Cette revalorisation a

  traditionnellement lieu en avril. Lors de la dernière réforme des retraites,

  elle a été repoussée au mois d’octobre.

 

Le gouvernement prétend faire des « économies » sur le dos de la protection sociale, de l’assurance

maladie, des collectivités locales et du fonctionnement de l’État. La réalité de la « croissance », c’est

celle du taux de pauvreté des retraités, du nombre toujours plus grand de ceux ayant recours

aux associations caritatives pour se nourrir, renonçant aux soins médicaux ou devant travailler

pour boucler les fins de mois.

Dès le 20 février dernier, l’Union confédérale des retraités CGT a remis 120 000 cartes de vœux

au président de la République pour dénoncer la baisse du pouvoir d’achat des retraités, catégorie

dont on sait l’importance dans le fonctionnement de l’économie nationale. Le gouvernement fait

la sourde oreille face aux revendications et à la colère des plus humbles, oubliant que la retraite

n’est pas un privilège, mais un droit.

La CGT se joint à l’intersyndicale pour appeler retraités et futurs retraités à manifester le mardi 3 juin

avec, dès 11h00, un rassemblement place Joffre, face à la tour Eiffel, pour un pique-nique militant.

 

Tract unitaire pour la mobilisation pour les retraites du 3 juin 2014

 

La réalité d’aujourd’hui pour les retraités c’est :

  • => Une pension mensuelle moyenne mensuelle de 1.550 euros pour les hommes et de 899 euros pour les femmes.
  • => 4,2 millions de retraités touchent le minimum contributif (629 euros), et leur nombre augmente chaque année : en 2012, 25 % des hommes et 50 % des femmes voient leur retraite liquidée sur cette base.
  • => Le taux de pauvreté des retraités ne cesse d’augmenter : 17 % vivent avec moins de 600 euros par mois et 10 % des retraités ont recours aux associations caritatives pour pouvoir se nourrir.
  • => 14% des retraités renoncent aux soins faute de moyens.
  • => De plus en plus de retraités sont contraints de prendre un travail pour boucler les fins de mois; en 6 ans, leur nombre a triplé.
  • => Même avec une retraite de 2000 euros par mois, par exemple, (niveau de retraite de plus en plus rare), les retraités sont de plus en plus contraints d’être plus attentifs à leurs dépenses : les charges incompressibles ne cessent d’augmenter (loyer, électricité, gaz, assurances, complémentaires santé, impôts…)

Actifs ou retraités, vivre dignement et mieux, passe nécessairement par la mobilisation et par la lutte.

(Source : cgt-dieppe.fr)

Publié dans Austerite, CFTC, CGT, FO, France, FSU, Luttes, Pouvoir d'achat, RETRAITES, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Plus que jamais « Uni-es contre l’extrême droite »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2014

 

Unitaires contre l’extrême droite

Plus que jamais « Uni-es contre l’extrême droite »

CGT – FSU – SOLIDAIRES – UNEF – UNL – FIDL

 

mercredi 28 mai 2014

CaptureuniscontreFN

  Nos organisations syndicales n’ont pas attendu le résultat des élections

  européennes de dimanche pour mesurer le danger de l’extrême droite

  pour les salarié-es. Nous sommes en effet engagé-es depuis plusieurs

  mois dans une campagne commune intersyndicale contre l’extrême droite,

  ses idées, ses pratiques.

 

Le résultat des élections européennes confirme la poussée de l’extrême droite, qui se nourrit

de la désespérance sociale et du rejet des politiques des gouvernements successifs au service

du patronat.

L’élection de ces 24 député-es fait écho aux résultats des dernières élections municipales ;

l’extrême droite dispose désormais de plus de 1400 conseiller-es municipaux et gère une quinzaine

de mairies, ce qui lui permet de distiller son idéologie nationaliste, xénophobe et anti-sociale,

et d’étendre son influence.

Face à l’imposture sociale de cette mouvance politique, il est plus que jamais nécessaire de s’organiser

syndicalement, construire les mobilisations, lutter en partant des revendications des salarié-es,

faire progresser la démocratie et gagner de nouveaux droits et conquêtes sociales !

Le travail de nos organisations, engagé sur le long terme dans le cadre de la campagne intersyndicale

« Uni-es contre l’extrême droite », trouve tout à la fois sa légitimité et les marques d’une responsabilité

singulière dans le mouvement de transformation sociale. Une contre-offensive concrète de terrain,

dans les lycées, les universités, les entreprises, les services publics, dans tous les territoires,

est indispensable !

[Lire la suite sur cgt.fr]

 

Publié dans CGT, Extreme-droite, F-Haine, FSU, Luttes, Solidaires, Syndicats, UNEF | Pas de Commentaire »

Le VALLS des milliards (Solidaires)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2014

 

http://www.dailymotion.com/video/x1vr0kc

sur dailymotion

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, Liberalisme, Politique nationale, Solidaires | Pas de Commentaire »

« Ce que Marine Le pen peut redouter le plus, c’est que notre pays retrouve une espérance collective »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2014

 

« Ce que Marine Le pen peut redouter le plus,

c’est que notre pays retrouve une espérance collective »

(Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF)

 

marine le pen

 

  Avec l’affaire Bygmalion et ses prolongements d’une part et, de l’autre, les interventions

  de François Hollande et Manuel Valls annonçant crânement la poursuite d’une orientation

  politique pourtant sanctionnée aux élections municipales et européennes, Marine le Pen

  peut boire du petit lait, ils lui servent à la louche.

 

Une question est aujourd’hui posée. Comment peut-on imaginer que la crise de régime puisse s’installer

et se développer jusqu’en 2017 sans que rien ne puisse faire dévier cette funeste trajectoire ?

Le noyau dirigeant du PS a-t-il fait le choix, comme peuvent le laisser entendre les déclarations

ce matin du président de l’Assemblée nationale, d’une seule et unique option :

face au FN et à l’UMP, arracher la qualification de son candidat pour le second tour de la prochaine

présidentielle avec un appel « à l’unité » après avoir laminé le pays et la gauche avec cinq années

de renoncements et de promesses trahies ?

Il y urgence à agir, à ce que des forces politiques, syndicales, associatives et citoyennes s’accordent sur l’essentiel.

Qu’elles décident ensemble des grandes questions économiques, sociales et démocratiques à discuter.

Qu’elles engagent le plus rapidement la riposte en refusant la banalisation du FN qui peut aujourd’hui être distillée

par une certaine forme de relativisation de son score dimanche soir.

Que ces forces convergent dans un processus permanent pour un projet progressiste d’avenir, un projet politique

pour la France. Forum, états généraux, assises… Qu’importe. Il faut identifier les enjeux, les travailler

avec une démarche de très grande ouverture et faire preuve d’innovation, de créativité pour intéresser

le plus grand nombre, en faire un processus citoyen et populaire qui irrigue le pays en profondeur. En réponse

à la défiance, aux peurs qui rongent notre pacte républicain, ça urge vraiment.

Ce que Marine le Pen peut le plus redouter, c’est que notre pays retrouve une espérance collective,

qu’un horizon puisse se dégager le plus rapidement possible.

C’est une course contre la montre qui est lancée.

Publié dans F-Haine, France, PCF, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy