• Accueil
  • > André Chassaigne
  • > Marché transatlantique : la résolution européenne du Front de Gauche émiettée par le PS

Marché transatlantique : la résolution européenne du Front de Gauche émiettée par le PS

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mai 2014

 

Marché transatlantique :

la résolution européenne du Front de Gauche émiettée par le PS

 

Assemblée nationale

 

Sarah Sudre – 21 Mai 2014

 

chassaigne

  La résolution européenne exigeant la suspension des négociations

  transatlantiques, rédigée par les députés « Gauche Démocrate et Républicaine »,

  sera débattue demain matin à l’Assemblée nationale.

  Seul bémol : André Chassaigne, président du groupe, ne reconnait plus

  son texte, totalement édulcoré par les commissions des affaires

  européennes et étrangères.

Maître de l’ordre du jour de l’Assemblée nationale, permis par la « niche parlementaire », André Chassaigne, président du groupe « Gauche démocrate et républicaine » et membre du Parti communiste, était prêt à défendre haut et fort sa proposition de résolution européenne contre le marché transatlantique, rédigée également par François Asensi, Alain Bocquet, Bruno Nestor Azerot, Huguette Bello, Marie-George Buffet, Jean-Jacques Candelier, Patrice Carvalho, Gaby Charroux, Marc Dolez, Jacqueline Fraysse et Nicolas Sansu, débattue en séance publique demain dans l’hémicycle.

« Fier de ce texte », avant que les commissions des affaires européennes et étrangères du gouvernement ne s’en emparent, André Chassaigne évoquait « sa responsabilité politique, de mettre sur la place publique ce grand sujet ; à un moment où le gouvernement français et l’Union européenne entament des négociations avec les Etats-Unis dans la plus grande opacité ». Mieux, à quatre jours des élections européennes, le président de GDR se satisfaisait de « placer le Tafta au cœur du débat parlementaire pour sortir les Français de l’obscurité ». En dénonçant les dangers du marché transatlantique, il espérait un vote majoritaire de l’Assemblée en faveur de cette résolution européenne. Mais ça, c’était hier.
Retournement de situation. Aujourd’hui, André Chassaigne s’est exprimé, devant la presse, avec amertume. Écœuré de la manière dont le texte, proposé par le Front de Gauche et certains députés EELV, a été modifié par les commissions des affaires européennes et étrangères du gouvernement, à tel point qu’il ne reconnait plus ses écrits, il a annoncé, le ton éreinté : « Si rien ne bouge dans le débat demain, nous voterons contre ce texte. Entre le dépôt de notre résolution et le résultat de celle-ci après le passage dans les mains de la commission des affaires étrangères, il y a un faussé. Nous ne voterons pas pour un texte qui a été destitué de sa substance ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy