• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 2 mai 2014

Résistances aux antibiotiques : un danger mondial

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 mai 2014

 

L’usage inapproprié des antibiotiques est une grave menace

pour la santé publique selon l’OMS.

 

Sarah Sudre – 2 mai 2014

antibiotiques

 

  L’OMS vient de publier un rapport mondial, alarmant, sur les conséquences

  de la résistance aux antibiotiques. Devenu inefficace chez certaines personnes,

  l’usage inapproprié des antibiotiques est, aujourd’hui, une grave menace

  pour la santé publique, d’ici ou d’ailleurs.

 

Le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé, intitulé, Antimicrobial resistance : global report on surveillance (Résistance aux antimicrobiens: rapport mondial sur la surveillance) alarme toutes les régions du monde sur notre capacité à résister aux antimicrobiens. Il évoque une réalité certaine sur la résistance aux antibiotiques de sept bactéries différentes, responsables de maladies graves courantes telles que les infections hématologiques (septicémie), les diarrhées, les pneumonies, les infections des voies urinaires et la gonorrhée, dont « chacun, quelque soit son âge et son pays, peut-être touché ». Parce qu’aujourd’hui, « le monde s’achemine vers une ère post-antibiotiques, où des infections courantes et des blessures mineures qui ont été soignées depuis des décennies pourraient à nouveau tuer», a déclaré le Dr Keiji Fukuda, Sous-Directeur général de l’OMS pour la sécurité sanitaire. Si dans des pays où l’accès aux soins reste difficile, expliquant l’inefficacité des antibiotiques en raison de doses administrées trop faibles, dans les pays riches, en revanche,  leur utilisation est devenu excessive, empêchant l’organisme de se créer ses propres anticorps.

*
Certes, l’antibiotique, véritable pilier de la santé de chacun, permet  «  de vivre plus longtemps, en meilleure santé, et de bénéficier de la médecine moderne », décrit le rapport de l’OMS. En revanche, l’Organisation prévient qu’il faut aujourd’hui « modifier la façon dont nous produisons, prescrivons et utilisons les antibiotiques », au risque de ne plus pouvoir et ne plus savoir guérir les personnes souffrantes.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans SANTE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Le gouvernement perd sa majorité absolue

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 mai 2014

 

PARLEMENT

Le gouvernement perd sa majorité absolue

 

Frédéric Durand – 2 mai 2014

 

CapturePlacide

En totalisant 265 voix sur 497, Manuel Valls réussit

à faire voter son plan de rigueur et perd,

dans la foulée, la majorité absolue détenue jusqu’ici

par le PS à l’Assemblée nationale.

Pas une voix ne devait manquer. Mais la pilule

des 50 milliards d’euros de réduction du budget

de l’État était visiblement trop dure à avaler.

 

 

Malgré quelques concessions de dernière minute, 41 députés du groupe socialiste à l’Assemblée nationale n’ont pu

se résoudre à voter pour, préférant l’abstention. S’il n’a pas remis en question le vote du texte, ce désaccord

au sein du PS fait perdre au gouvernement la majorité absolue qu’il détenait jusqu’alors. « Nous tenons à féliciter

et à réaffirmer notre soutien aux députés socialistes qui ont refusé, malgré les pressions subies, d’apporter

leur concours à un texte contraire aux engagements qu’ils ont pris devant les électeurs en 2012 », peut-on lire

sur le site des « socialistes contre l’austérité », où figurent quelque 3 500 signatures de responsables et militants

de toute la France. Ils s’ajoutent à la centaine de parlementaires qui avaient lancé un appel réclamant

un « contrat de majorité » au gouvernement. Si tous parmi ceux-là n’ont pas choisi de tenir tête jusqu’au bout

à l’exécutif, leurs velléités n’en éclairent pas moins le malaise qui grandit dans les rangs de la majorité.

« 41 voix, c’est très en deçà du potentiel contestataire », note Rémi Lefebvre, politologue et spécialiste du PS,

qui constate désormais « un vrai décalage entre le centre de gravité idéologique du groupe PS à l’Assemblée

et la ligne gouvernementale ».

CapturePlacide1

 

D’autant que, pour arriver à leurs fins, les proches

du président comme du premier ministre ont exercé

une pression asphyxiante sur les parlementaires

jusqu’au dernier moment. « En allant très vite, Manuel Valls

a contraint les députés à abattre leurs cartes, analyse

Rémi Lefebvre.

 

Tous n’ont pas osé convertir leur contestation en vote contre, face à un premier ministre qui fait ses premiers

pas à Matignon. S’il avait proposé ce vote dans un mois, sans doute se serait-il heurté à une plus forte

opposition. » Mais en obtenant sa majorité sans les voix de la droite et du centre, Manuel Valls évite le scénario

catastrophe.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Assemblee nationale, France, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

La porte du bonheur n’est pas la porte à droite !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 mai 2014

 

Jean Ferrat – La porte à droite

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Publié dans Culture, Musiqe, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Alstom : « On a un mois pour agir et pousser le gouvernement à reprendre les actions de Bouygues »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 mai 2014

 

Alstom :

« On a un mois pour agir et pousser le gouvernement

à reprendre les actions de Bouygues »

 

Sarah Sudre – 1er mai 2014

alstom2

 

  Face au projet de vente « à la découpe » du fleuron

  industriel français, les défenseurs d’Alstom, salariés

  et syndicaux, ont animé ce 1er mai le cortège

  de la CGT 93 avec une proposition : « Nationalisation ! »

 

 

« Non à General Electric et à Siemens, oui à la nationalisation d’Alstom », pouvait-on entendre ce 1er mai

en passant devant le cortège de la CGT 93, réunissant des salariés et des défenseurs des sites d’Alstom

de Saint-Ouen et de la Courneuve. Pour les salariés et les syndicats, « c’est simple, il n’est pas question

de laisser notre entreprise se démanteler dans tous les sens ».

Une vision du fleuron industriel français qui n’est pas perçue de la même façon par le PDG d’Alstom,

Patrick Kron, qui a négocié en secret l’offre du groupe américain General Electric pour le rachat

de sa branche « énergie », à hauteur de 12,35 milliards d’euros. Une vente à la découpe qui ne semble pas

non plus « affoler » le gouvernement, s’inquiétant davantage de l’avancée des négociations du groupe

allemand Siemens dans ses parts de rachat, que du maintien des capitaux d’Alstom en France.

Or, la situation est plus qu’alarmante. « Ce ne sont pas les difficultés d’endettements d’Alstom qu’il faut

remettre en cause mais la volonté de Martin Bouygues, notre premier actionnaire, de stopper

sa participation de 29,4% du capital dans notre entreprise, après avoir récupéré des milliards, au moment

où on a des soucis de trésorerie.

Conclusion : le PDG a mis en place une mécanique de démantèlement. General Electric, s’il devient

actionnaire et qu’il prévoit de maintenir les postes, va rapatrier une partie de nos technologies

aux États-Unis pour consolider la puissance américaine.  Quant à Siemens, c’est un concurrent direct

qui nous court après depuis 2003. On a un mois pour agir et pousser le gouvernement à reprendre

les actions de Bouygues et rendre le capital à Alstom pour créer un vrai projet industriel », revendique

avec précision, Laurent Santoire, délégué syndical CGT Alstom.

Frustrés de ne pas avoir leurs mots dans cette histoire, « la direction empêchant tout dialogue

avec les organisations syndicales », selon Jean-Pierre Monneret, les syndiqués CGT sont, ce 1er mai,

descendus dans la rue pour porter la voix des salariés, « qui se sentent désarçonnés et complètement

abandonnés par les dirigeants d’Alstom mais aussi par l’État », explique Laurent Santoire.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CGT, ECONOMIE, France, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy