• Accueil
  • > Austerite
  • > Tour d’Europe des propositions pour sortir de l’austérité

Tour d’Europe des propositions pour sortir de l’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 mai 2014

 

Les solutions de 5 syndicalistes européens contre l’austérité

Salaires, Smic, emploi, dette… Tour d’Europe des propositions pour sortir de l’austérité

 

Pierre-Henri Lab – 1er mai 2014

manif1mai

 

  Emploi, salaires, protection sociale. La diversité des mots d’ordre,

  d’un pays à l’autre, n’empêchera pas, partout en Europe,

  les salariés d’exprimer le 1er Mai les mêmes préoccupations.

  À 24 jours des élections européennes, les manifestations seront

  aussi l’occasion d’exiger une nouvelle fois une Europe sociale.

 

A lire dans l’Humanité Dimanche ou sur l’Humanité.fr, les points de vue de Luis Casillas, délégué syndical FGTB chez Safran (Belgique); Vincenzo Scudiere, responsable à l’organisation de la CGIL (Italie); Gabriele Bischoff, responsable des questions européennes DGB (Allemagne); Arménio Carlos, secrétaire général de la CGTP (Portugal); Giorgios Koutsoukos, membre du syndicat Poe-Doy (Grèce).

 

Athènes, Bruxelles, Berlin , Lisbonne, Madrid… Des centaines de milliers de salariés sont attendus dans les rues des villes d’Europe à l’occasion du 1er mai. En Belgique, ils défileront contre le projet de réforme de l’assurance chômage qui, s’il est adopté, privera 50 000 demandeurs d’emplois de toute indemnisation.

En Allemagne, ce sont les modalités de mise en œuvre du salaire minimum qui seront au cœur des mobilisations tandis qu’en Italie, les salariés manifesteront en faveur d’un plan de relance et d’investissement.

Derrière ces mots d’ordre différents, on retrouve la mise en cause de la même logique, le refus des politiques d’austérité. Depuis la mise en œuvre du traité de stabilité, de gouvernance et de coordination le 1er janvier 2013, l’Europe s’enfonce dans la crise. Conjugué à la dégradation des finances publiques provoquée par le sauvetage du système financier (1 900 milliards d’euros mobilisés en Europe), l’abaissement de l’objectif de réduction des déficits publics de 3 à 1 dans un premier temps (à terme, l’objectif est l’équilibre budgétaire) a plombé la croissance.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy