Face à l’intransigeance du PG, Gauche unitaire se met en retrait du Front de Gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 avril 2014

 

La Gauche unitaire en retrait

Européennes

 

Sébastien Crépel – 30/04/2014

picquet

  S’estimant privée des positions qui lui étaient promises

  aux européennes, la GU suspend sa participation

  aux instances du rassemblement.

  Ce n’est pas la crise qu’y voient certains médias,

  mais ce n’en est pas moins une épine dans la campagne

  du Front de gauche.

Hier, la Gauche unitaire (GU) a suspendu sa participation aux instances nationales du Front de gauche

jusqu’aux européennes, dans une lettre ouverte publiée par sa direction. Mais elle sera partie prenante,

en tant que telle, de la campagne et des listes dans quatre circonscriptions sur sept.

Motif : la GU s’estime lésée après le refus de ses partenaires de lui accorder les places qui lui avaient été

initialement attribuées dans l’accord électoral signé le 8 avril, dans le Nord-Ouest (la 2e), en Île-de-France (3e)

et dans le Centre.

Pour sa direction, cela trahit une « volonté de nier la diversité politique » du Front de gauche, faute pour celui-ci

de savoir « surmonter » les désaccords stratégiques qui le traversent.

Le porte-parole de la GU, Christian Picquet, y voit pour preuve les déclarations de responsables du PG

lui prêtant un soutien appuyé au PS à Paris aux municipales.

« On ne peut pas accepter ces méthodes d’un autre âge sans réagir », explique-t-il, y décelant

une « tentative brutale d’imposer au Front de gauche un projet contradictoire avec son objectif

initial » de « refondation d’ensemble de la gauche sur une nouvelle ligne directrice ».

Mais au-delà du fond du désaccord, la méthode et le moment choisis pour l’exprimer sont jugés inopportuns,

voire contre-productifs par ses partenaires.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire la lettre envoyée par Gauche unitaire à ses partenaires du Front de gauche

Une Réponse à “Face à l’intransigeance du PG, Gauche unitaire se met en retrait du Front de Gauche”

  1. Vince dit :

    Après l’exclusion de 35 Militants et les départs volontaires
    qui ont suivi, la GU ce n’est plus que quelques dizaines d’adhérents qui finiront au PS.

Laisser un commentaire