• Accueil
  • > CGT
  • > SEITA / TRELLEBORG à Carquefou : près de 1 000 emplois sacrifiés pour les actionnaires

SEITA / TRELLEBORG à Carquefou : près de 1 000 emplois sacrifiés pour les actionnaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2014

 

Loire-Atlantique

Marche pour l’emploi le 23 avril

jeudi 17 avril 2014 , par Frédéric Dayan – CGT

A l’occasion d’une manifestation qui a rassemblé hier mercredi 16 avril plus de 300 salariés venant des usines de la Seita et de Trelleborg à Carquefou, la CGT de Loire-Atlantique a annoncé qu’elle appelait à une marche pour l’emploi le mercredi 23 avril à 10 heures au départ de la Seita à Carquefou.

Cet appel pourrait être élargi à d’autres organisations puisque des contacts sont noués avec la CFDT et Solidaires. « Nous allons par ailleurs interpeller les politiques et le Préfet dans les jours qui viennent. Une rencontre est prévue ce soir avec le Maire de Carquefou », précise Fabrice David, le secrétaire général de l’union départementale CGT. Le combat commence et est probablement loin d’être terminé. C’est près d’un millier d’emplois qui est en jeu si l’on additionne les projets de suppression d’emplois dans les deux entreprises Seita et Trelleborg et les effets chez leurs très nombreux sous-traitants. C’est une véritable catastrophe sociale pour des centaines de familles et une catastrophe économique pour tout le bassin d’emploi de la région nantaise. Ceci alors même que les deux entreprises sont tout à fait viables.
L’UD CGT 44 et l’UL de Carquefou mettront toutes leurs forces pour ne pas laisser sacrifier des centaines de salariés sur l’autel du capital. »

Pour plus d’infos sur la CGT 44.

 

23 avril, Marche pour l’Emploi à Carquefou

 

Union syndicale Solidaires 44  – 19 avril 2014

Le patronat annonce vouloir fermer l’usine Seita de Carquefou (327 emplois) et supprimer 95 emplois chez Trelleborg Nous ne l’acceptons pas ! A l’appel des syndicats CGT et SUD-Solidaires, marche pour l’emploi mercredi 23 avril 10h, Zone industriel, devant l’usine de la Seita 

Le groupe Imperial Tobacco vient d’annoncer sa décision de fermer l’usine SEITA de Carquefou. Cette fermeture laisserait 327 salariés sur le carreau et presque autant de sous-traitants. La direction invoque la baisse de la consommation de tabac en France. Or la SEITA exporte 60 % de sa production dans des pays (du Moyen-Orient notamment) où la vente de cigarettes ne cesse de croître. Et Imperial Tobacco dégage de très gros bénéfice : plus d’1 milliard d’euros net en 2013.

Le plan d’économie de 385 millions d’euros d’ici 2018, annoncé par la direction d’Imperial Tobacco, vise essentiellement à maintenir son taux de marge et les dividendes verss aux actionnaires. Adepte du dumping social, Imperial Tobacco annonce vouloir délocaliser sa production en Pologne, sans le moindre état d’âme vis à vis des centaines de familles qui seraient laissées sur le carreau. 

Les salariéEs ne l’acceptent pas et se mobilisent pour imposer le maintien de l’activité à Carquefou. Ils en appellent au gouvernement pour qu’il interdise cetet fermeture et les licenciements qu’elle entrainerait. Avec sa section syndicale SUD Tabac, et dans l’unité avec la CGT et ses sections de la Seita et de Trelleborg – où la direction annonce la suppression du tiers des effectifs soit 95 emplois, l’union syndicale Solidaires appelle à une marche pour l’emploi mercredi prochain 23 avril à partir de 10h devant les locaux de la Seita et de Trelleborg (zone industiel de Carquefou).   

Solidaires 44 appelle tous ses syndicats à se joindre à cette mobilisation unitaire pour l’emploi. Solidaires appelle la population, et en premier lieu les salariéEs, à rejoindre leurs collègues de la Seita et de Trelleborg pour refuser cette nouvelle casse sociale.

Publié par Union syndicale Solidaires 44  – 19 avril 2014

 

Communiqué Solidaires

 

Défense des salariés de la SEITA Carquefou

Intervention de Aymeric Seassau

16 / 04 / 2014

 

http://www.dailymotion.com/video/x1ou87y

sur dailymotion

par pcf 44

 

Les communistes de Loire Atlantique et leurs élu-e-s à travers leur secrétaire fédéral Aymeric SEASSAU

expriment leur colère et indignation de voir supprimer autant d’emplois pour la seule recherche de rentabilité.

Ils apportent leur soutien aux salariés qui luttent pour la sauvegarde de leurs emplois.

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy