• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 16 avril 2014

Seita/Imperial Tobacco : « la logique financière nuit gravement à l’emploi »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 avril 2014

Communiqué du PCF – 14 avril 2014

 

Seita/Imperial Tobacco :

          « la logique financière nuit gravement à l’emploi »

 

Depuis mardi, les 420 salariés de Carquefou (Loire Atlantique) ont appris la fermeture brutale de leur entreprise pour la fin de l’année avec la délocalisation de la fabrication de la Gauloise blonde en Pologne.

Alors que le groupe lance la promotion d’une gauloise 100% française, il décide de fermer la plus grande entreprise de cigarettes en France. Si le tabac nuit à la santé, on peut affirmer que dans le groupe Imperial Tobacco ex-SEITA, la logique financière nuit gravement à l’emploi !

Malgré l’écran de fumée d’explications économiques fournies lors du CCE (baisse de la consommation, augmentation de la cigarette électronique en France) personne n’est dupe, et surtout pas les salariés, sur la logique financière et boursière qui guide cette décision, d’autant que plus de 60% de la production du site nantais est dédié à l’exportation.

Le PCF condamne avec fermeté ces 327 licenciements boursiers. Il apporte sa totale solidarité aux salariés du Tabac et à leurs organisations syndicales.

Une nouvelle fois, il est prouvé qu’une loi interdisant les licenciements boursiers est nécessaire et urgente pour protéger les salariés et notre industrie du jeu des actionnaires.

C’est le sens de l’exigence portée par le PCF et les parlementaires Front de gauche au gouvernement Valls : préserver et développer un avenir industriel à la France.

 

Colère chez les salariés de Seita…

Publié dans ECONOMIE, Emplois, France, Liberalisme, licenciement boursier, licenciements, PCF, SOCIAL | Pas de Commentaire »

« Manuel Valls annonce la couleur : un super plan d’austérité ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 avril 2014

Communiqué de la Fédération des personnels des services publics et des services de santé FO

 

Conseil des ministres du 16 avril 2014 |

Manuel Valls annonce la couleur : un super plan d’austérité !

 

En confirmant et précisant le plan de 50 milliards d’économies sur les dépenses publiques jusqu’en 2017,

pour se conformer au pacte budgétaire européen, le Premier Ministre s’attaque au cœur de la solidarité

qu’incarne le service public et accentue la baisse du coût du travail.

Les salariés payent le prix fort de cette austérité :

  • Gel des prestations sociales et familiales.
  • Gel des pensions et retraites jusqu’en octobre 2015.
  • Gel du point d’indice des fonctionnaires jusqu’en 2017 (cela fera au total 8 années sans augmentation) !

Les usagers auront encore moins de services publics, moins de qualité, moins d’égalité républicaine :

  • Moins d’État : 18 milliards d’économies avec fermetures de services et réduction des effectifs.
  • Moins de collectivités locales et de services publics de proximité : 11 milliards de baisses des dotations

d’État, suppression des départements (conseils généraux), réductions des régions, accélération des intercommunalités.

  • Moins de sécurité sociale et de soins : 10 milliards d’économies sur la santé, 11 milliards sur la sécurité sociale

et les prestations sociales.

Les entreprises auront plus de cadeaux avec la confirmation du pacte de responsabilité et des 30 milliards

d’exonération de « charges » sociales financées par le plan d’économies.

Plus que jamais, la Fédération FO des personnels des services publics et des services de santé condamne

cette politique d’austérité et le pacte de responsabilité, qui doit être retiré.

Plus que jamais, la Fédération FO appelle les fonctionnaires et agents publics à participer massivement à la grève

et aux manifestations le jeudi 15 mai prochain pour exiger du gouvernement l’arrêt de cette politique suicidaire

et réaffirmer leurs revendications (…)

[Lire la suite sur force-ouvriere.fr]

 

Publié dans Austerite, FO, France, Liberalisme, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Plan Valls : les salariés, les retraités et les privés d’emploi seuls à se répartir la facture !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 avril 2014

Communiqué de la CGT

 

«Programme de stabilité»

les salariés, les retraités et les privés d’emploi seuls

à se répartir la facture !

 

mercredi 16 avril 2014

La CGT dénonce le véritable plan d’austérité que vient de décliner le Premier ministre.

Les précautions oratoires du Premier ministre concernant la défense du SMIC et de notre modèle social ne suffisent

pas à masquer l’inégalité de l’équation : 30 milliards d’euros de cadeaux au patronat = 50 milliards sur le dos

des salariés, des privés d’emplois et des retraités, qui seront, au bout du compte, les seuls à se répartir la facture.

Ce n’est pas en appauvrissant les salariés que l’on relancera l’économie !

Le gel des prestations sociales et de la revalorisation des retraites, le recul d’un an de l’application du plan pauvreté

sont autant de menaces sur le modèle social et la cohésion sociale de notre pays.

La poursuite, pour deux ans encore, du gel du point d’indice pour les fonctionnaires est, quant à elle, une véritable

provocation.

Il ne suffit pas de prononcer toutes les cinq minutes les mots « modèle social » pour garantir sa pérennité.

 

  • Ce qu’il faut, c’est lui redonner son sens premier : garantir individuellement et collectivement 
le progrès social.

  • Ce qu’il faut, c’est assurer la relance de la demande par une augmentation significative des salaires,
des pensions et des prestations sociales.

  • Ce qu’il faut, c’est assurer la préservation et le développement des Services Publics au service 
de l’intérêt général.
  • Ce qu’il faut, c’est préserver, garantir notre système de santé, la protection sociale
et son financement.
*
*

Les clés sont maintenant entre les mains des salariés : seuls le rassemblement et la mobilisation massive des salariés,

des privés d’emploi et des retraités sont de nature à changer la donne. La CGT les appelle à exprimer le choix

du progrès social dès le 1er mai, mais aussi sur leurs lieux de travail, dans les journées d’action professionnelles,

telles que le 15 mai pour l’ensemble des fonctionnaires et le 22 mai pour les cheminots.

Montreuil, le 16 avril 2014

Publié dans Austerite, CGT, France, Liberalisme, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Plan Valls : « dur avec les faibles, faible avec les durs »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 avril 2014

Communiqué du PCF

 

Valls : « plus vite, plus fort, mais pas plus juste »

(Olivier Dartigolles)

 

valls1

*

  Dans une déclaration à l’issue du conseil des ministres,

  Manuel Valls, en lieu et place du porte-parole

  du gouvernement, a poursuivi une storytelling sur l’action

  gouvernementale avec, au final, un seul et unique

  message :

  « ça va saigner. Et à tous les étages« .

*

Pour l’État et ses opérateurs, avec l’annonce du maintien du gel du point d’indice pour les fonctionnaires.

Pour les collectivités territoriales, avec une ardoise de 11 milliards d’euros de baisse des dotations d’ici 2017.

Pour la santé et la sécurité sociale avec la confirmation des 21 milliards d’euros, c’est sans précédent,

amputés dans les dépenses de santé et de sécurité sociale.

Le Premier ministre porte une attaque sévère avec l’annonce de la non revalorisation des prestations d’ici

octobre 2015, ce qui aura des conséquences très douloureuses, notamment pour les retraités.

« Plus vite, plus fort », en effet, mais en aucun cas « plus juste ». Si le Premier ministre retouche à la marge

les arbitrages sur l’affectation des 50 milliards d’économies, sans consultation du parlement

et des partenaires sociaux, le pacte de responsabilité est gravé dans le marbre d’une austérité

que surveillent de près la commission européenne et le patronat. Dès aujourd’hui, à n’en pas douter,

l’un comme l’autre diront au Premier ministre de la France : « des efforts mais peut et doit mieux faire ».

Le plan Valls « dur avec les faibles »

Publié dans Austerite, France, Liberalisme, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le Medef veut faire entrer les jeunes dans la vie active par la case ESCLAVAGE, ne laissons pas faire !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 avril 2014

 

Le sous-Smic de M. Gattaz

 

L’Édito de l’Humanité

par Jean-Emmanuel Ducoin – 16 avril 2014

 

PATRONS

  Cette fois l’offensive est massive, coordonnée.

  Non content de triompher sur presque tous

  les fronts, le président du Medef, Pierre Gattaz,

  s’est donc prononcé hier pour l’instauration

  d’un « salaire transitoire inférieur au Smic ».

  Ne voyons là aucune provocation, prenons l’affaire au sérieux.

  Si le patron des patrons prend le risque de ressortir de la boîte

  à outils du patronat la vieille idée d’un Smic version Balladur

  (CIP) ou Villepin (CPE), allant au-delà des seuls jeunes

  désormais, c’est bien parce qu’il se sent soulevé

par les courants d’air porteurs de l’Élysée et de Matignon ! Conforme à sa stratégie d’aller plus vite, plus haut

et plus fort, Pierre Gattaz veut appliquer à l’économie française la célèbre devise olympique et ne plus se contenter

du pacte de responsabilité, qu’il a applaudi des deux mains. Il lui faut maintenant ouvrir la dernière trappe aux bas

salaires et casser les derniers vestiges du droit du travail, afi n, dit-il, de « faire sauter des verrous » pour

« créer 1 million d’emplois en cinq ans ». Les arguments sont archiconnus et assénés chaque jour à longueur

d’ondes et d’antennes.

Le niveau « élevé du Smic » serait « une marche d’escalier » insurmontable pour les entreprises. M. Gattaz propose

ainsi de « sortir de la doctrine et du dogme ». On croit rêver…

[Lire la suite]

 

 Baisser le Smic: « indécent et insupportable »

 

C’est une nouvelle provocation du Medef, qui a avancé l’idée de remettre en cause le salaire minimum

pour les jeunes. Ce gouvernement ayant prouvé qu’il savait être à l’écoute des patrons,

la gauche et les syndicats haussent le ton.

«Avec le Smic transitoire, Pierre Gattaz ressort une idée du passé. Visiblement les mauvaises idées ne sont jamais

transitoires», a réagi dans un tweet le numéro un de la CFDT, Laurent Berger. C’est que casser le Smic pour mieux

exploiter les jeunes est une vieille lune des libéraux. En 1993 déjà, Balladur alors Premier ministre avait dû renoncer

à son projet de « Smic jeune » (80 % du salaire minimum) sous la pression de la rue. Et très récemment c’est

l’ancien patron de l’OMC, le Strausskahnien Pascal Lamy, qui avait plaidé de son côté pour la création de

« petits boulots » payés en-dessous du salaire minimum. De fait, ce serait copier le pire du modèle allemand.

Et donc mardi, le président du Medef a proposé la création d’un « smic intermédiaire », comprendre au rabais,

à destination des jeunes et des chômeurs longue durée. 

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

 

Publié dans Exploitation, France, Liberalisme, POLITIQUE, Salaires | Pas de Commentaire »

« L’avortement, un droit à défendre »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 avril 2014

 

Une campagne 2.0 pour défendre l’IVG

 

Planning familial

Sarah Sudre – Mardi, 15 Avril, 2014

 

ivg

 

  « L’avortement, un droit à défendre ».

  La nouvelle campagne de mobilisation nationale, menée

  par le planning familial, est arrivée la semaine dernière

  sur la toile. Son objectif ? Lutter contre la stigmatisation

  de l’IVG en donnant la parole aux internautes.

 

« Informer, déstigmatiser, militer », la campagne est lancée. « Stop à la culpabilisation des femmes »,

le ton est donné. Et pour cause. Si le droit à l’avortement est inscrit dans la législation avec la loi Veil, « il n’est pas

encore perçu par tout le monde comme légitime », précise Véronique Sehier, co-présidente du Planning familial.

Un sentiment de gêne, de honte, de culpabilité, que de nombreuses femmes doivent supporter face aux anti-IVG,

et « y en a assez », intervient Shiva Bernhard, webmaster du Planning familial et co-concepteur du site.

Alors pour redonner la parole à ces femmes, mais aussi à leurs proches, et aux médecins, l’association vient d’ouvrir

une enquête nationale et un recueil de témoignages, sur un site entièrement dédié à l’avortement. Une façon

également de réagir au rejet, à Strasbourg, du rapport Estrela pour un droit à l’avortement Européen et à l’offensive

des lobbys conservateurs.

« Via le web, nous allons élargir notre champ d’action »

Si le site du gouvernement renseigne sur les lois en vigueur, les informations formelles et pratiques,

« le nôtre se veut être un outil militant et politique. Une complémentarité avec celui du ministère

qui fonctionne bien et qui permet une plus grande visibilité de nos actions », explique Shiva Bernhard.

Ainsi, le Planning préconise une campagne de mobilisation, exclusivement sur internet, accessible à tous et pour tous. 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans avortement, Droits des femmes, SOCIETE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy