• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > « Il faut interdire les lobbies », Jacky Hénin député européen

« Il faut interdire les lobbies », Jacky Hénin député européen

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 avril 2014

 

Pour le député européen Jacky Hénin,

« il faut interdire les lobbies »

 

jackyhenin  Entretien réalisé par Gérald Rossi

  Le député européen communiste, candidat du Front de gauche

  aux élections du mois de mai, se déclare résolument contre la présence

  des groupes de pression dans le Parlement européen.

 

 

Quand on est eurodéputé, est-on souvent confronté aux groupes de lobbies ?

Jacky Hénin. Oui, c’est incontestable et vérifiable. C’est un système qui est en fait très organisé, ces gens disposent même d’une carte d’accès, officielle, pour circuler dans l’institution européenne. Je pense qu’il est pour le moins logique que des élus, dans leur pays respectif, aient des contacts avec les entrepreneurs, des industriels… afin qu’on puisse leur présenter les projets, les perspectives des entreprises, et qu’ils puissent se faire une idée précise du tissu économique de leur territoire. C’est une démarche normale. En revanche, je suis franchement contre le fait que certains, parce qu’ils ont de l’argent, puissent se permettre d’essayer de faire basculer les votes sur un texte de loi.

Comment peut-on se prémunir contre l’influence de ces lobbies ?

Jacky Hénin. Ce pourrait être très simple. Pour moi, les lobbies n’ont rien d’acceptable et doivent être strictement interdits. Le système de ces groupes de pression est très bien rodé. Les Allemands sont très forts, par exemple, pour dire que les normes proposées sont trop contraignantes et que l’on risque de mettre le secteur en difficulté si l’on s’en prend à leurs gros moteurs qui produisent beaucoup de CO2. Avec les Italiens, ils ont créé des associations, auxquelles des firmes cotisent, ce qui permet d’embaucher des jeunes à bac+ 6 ou 7, pour ce boulot.

À l’automne dernier, la loi sur le tabac a été reculée d’un mois en raison de certaines pressions sur des élus…

Jacky Hénin. Oui, c’est un exemple que j’ai dénoncé en son temps. Même si, pour ma part, en dehors d’une visite de représentants de l’industrie automobile française, je suis peu sollicité. Dans ce dernier cas, il s’agissait là encore du renforcement des normes pour les pots d’échappement des voitures. Je les ai peut-être surpris mais j’ai répondu que je considérais que l’intérêt des salariés de l’automobile n’était pas mis en cause par le renforcement de ces normes. C’est aussi simple que cela, et je ne les ai jamais revus. En fait, je ne réponds pas aux invitations, ne vais pas aux déjeuners…

L’univers des instances européennes est peu connu des citoyens, qui ignorent ces pratiques…

Jacky Hénin. En effet, outre les exemples précédents, on peut citer une foule de produits manufacturés, à des moments précis. Par exemple, quand le fabricant italien d’une célèbre pâte à tartiner a eu des problèmes (Nutella avec les suspicions concernant l’huile de palme – NDLR), on a subitement croisé des lobbyistes de ce produit. Et ce n’est pas une anecdote, car lorsqu’ils arrivent à suffisamment convaincre, ils parviennent à faire bouger les textes. Alors que le principe qui me guide, et devrait nous guider tous, est simple et clair : les lois doivent être votées en fonction de l’intérêt des populations et pas en fonction de celui d’une minorité et de groupes économiques.

 [Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy