• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 11 avril 2014

« Peut-on réinventer la démocratie ? » (l’Humanité des débats)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2014

 

En vidéo :

« Peut-on réinventer la démocratie ? »

 

Capturehumadebats

  Table ronde inédite dans l’Humanité des débats –

  L’Humanité a organisé une table ronde sur le thème

  « Peut-on réinventer la démocratie ? » au Collège de France

  rue d’Ulm à Paris entre la professeure de philosophie à l’Université

de Rennes1 Catherine Colliot-Thélène, le professeur en Sciences de l’information et de la communication

à Télécom ParisTech Pierre Musso, et le professeur au Collège de France sociologue, directeur d’études

à l’EHESS, Pierre Rosanvallon.

En pleine crise économique, sociale mais aussi environnementale, la crise politique s’approfondit avec la méfiance

vis-à-vis des partis politiques, l’abstention, les affaires, la confusion autour du clivage droite-gauche,

les votes d’extrême droite…

Le 30 mars, le scrutin s’est traduit par une faible participation jamais enregistrée à un second tour des élections

municipales, pourtant échelon démocratique appréciée des Français. Et on peut craindre un taux d’abstention

lors des prochaines élections européennes. La crise est profonde. Des liens et des imbrications intimes semblent

lier les milieux d’affaires, les marchés financiers et une partie du monde politique. Ces liens apparents ou non

traduisent un pouvoir oligarchique se jouant du suffrage universel. Autre enjeu, l’Europe néolibérale

et les « gouvernances » s’éloignent toujours davantage des citoyens. Et que dire du monde l’entreprise

et dans le travail….

[Lire la suite]

 

« La démocratie c’est le droit de résistance » / Rencontre

*

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Journal l’Humanité

Retrouvez cette table-ronde dans l’Humanité des débats, ce vendredi 11 avril :  La table ronde dans l’Humanité des débats

 

Publié dans Democratie, IDEES - DEBATS - PHILO, l'Humanité, Non classé | Pas de Commentaire »

Pour la libé­ration de Marwan Bar­ghouthi et de tous les pri­son­niers poli­tiques pales­ti­niens

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2014

 

Barghouti, le prisonnier qui a les clés de la paix

 

Pierre Barbancey – Vendredi, 11 Avril, 2014

 

BarghoutiMandela

  Jeudi à Paris, la campagne internationale

  «Libérez Marwan Barghouti et tous les prisonniers

  politiques palestiniens» a connu un nouvel élan.

  «Le contexte politique est devenu extrêmement

  complexe», a rappelé Fadwa Barghouti avec,

  à ses côtés, de nombreuses personnalités, dont Patrick

  Le Hyaric, député européen et directeur de l’Humanité,

Nicole Kiil-Nielsen, qui siège également à Bruxelles, Claude Léostice, présidente de la plate-forme

des ONG françaises pour la Palestine, ou Taoufiq Tahani, président de l’Association France-Palestine

solidarité (AFPS).

Une situation qui replace la question de la libération des prisonniers politiques palestiniens – ils sont

près de 5 000 – et singulièrement celle de Marwan Barghouti sous un nouveau jour.

[...]

… dès septembre 2000, responsable du Fatah en Cisjordanie, alors que la direction nationale est aphone,

il appelle à la levée du peuple palestinien contre les colons et l’armée israélienne d’occupation,

là où elle est positionnée dans les territoires palestiniens.

Marwan Barghouti est un député. Qui plus est, président du groupe d’amitié parlementaire Palestine-France.

Arrêté illégalement en 2001, il purge actuellement une peine de trois fois la prison à vie. Les pressions

israéliennes n’ont pas eu raison de sa détermination. Tant son combat politique est profond. Une aura,

un charisme, qu’il a mis au service de son peuple. Il a rédigé un « Document des prisonniers », paraphé

par l’ensemble des formations palestiniennes, qui est aujourd’hui une référence. Référence à la lutte

pour l’État palestinien dans les frontières de 1967 aux côtés d’Israël, avec Jérusalem-Est comme capitale.

La question de la libération des prisonniers politiques palestiniens est maintenant au cœur du règlement

du conflit. « Cette campagne vise à contester la vision sécuritaire d’Israël », souligne Majed Bamya,

chargé du dossier auprès du ministère palestinien des Affaires étrangères.

« Le message est que la liberté des prisonniers et la fin de la colonisation ne sont pas

une résultante d’un accord de paix mais le passage nécessaire vers un accord de paix. »

Une idée nouvelle et essentielle. (…)

[Article complet sur humanite.fr]

 

Publié dans GAZA - PALESTINE, LIBERTES, Monde | Pas de Commentaire »

Partage des richesses…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2014

 

clic sur l’image pour agrandir

FSUsalaires

vu sur :  Moissac au Coeur

Publié dans Austerite, Education nationale, France, FSU, Salaires | Pas de Commentaire »

Européennes 2014 : Rompre et refonder l’Europe (texte du Front de gauche)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2014

 

Européennes 2014 : Rompre et refonder l’Europe, 

le Front de gauche entre en campagne

 

europe

  Les peuples d’Europe sont dans la tourmente de la crise mondiale

  du capitalisme financiarisé.

  La crise est généralisée, le chômage et la pauvreté explosent,

  les économies des pays de l’UE sont très majoritairement

  en récession. Les dogmes ultralibéraux, les traités européens

  et ceux qui les défendent encore sont lourdement responsables

de la crise en Europe.

 

Les tenants du consensus libéral, quels qu’ils soient, en ont fait une opportunité pour accélérer les réformes libérales contre les travailleurs et toutes les formes de solidarités nationales, locales, européennes avec les politiques d’austérité violentes, imposées ça et là par la Troïka. En France, François Hollande a trahi ses engagements et ceux qui lui ont fait confiance en 2012. Il est aujourd’hui l’allié de Merkel et de la droite européenne, du MEDEF et des marchés. 

 

Dans ce contexte, les élections européennes du 25 mai 2014 seront décisives pour redonner la parole confisquée aux citoyens, stopper l’austérité et ouvrir la voie du redressement social, économique et écologique de notre pays. A juste titre, les politiques d’austérité et la méthode autoritaire employée pour les faire appliquer font aujourd’hui l’objet d’un rejet massif des peuples. Des millions de femmes et d’hommes se mobilisent contre ces choix qui dégradent leurs conditions de vie et de travail, qui attaquent leurs droits sociaux et politiques. Il faudra que cette colère s’exprime, il faudra que de cette colère puisse émerger un espoir, celui de celles et ceux qui n’ont pas renoncé au changement et au progrès humain. 

 

Nous pouvons être la bonne surprise de ces élections, bouleverser le paysage politique en France, faire gagner la gauche faire gagner la gauche qui s’opposent à la politique d’austérité. Cela bousculerait des rapports de force ouvrant la voie de rassembler une majorité alternative à la politique du gouvernement. Puisque l’élection européenne est la seule qui se tienne au même moment dans toute l’UE, elle peut permettre de faire converger les puissantes résistances populaires qui se sont considérablement développées ces dernières années, les forces disponibles à gauche, elles aussi en progression en Europe, contre l’austérité et pour des solutions de progrès à la crise.

 

[Lire la suite sur PCF.fr]

 

Publié dans Austerite, Elections europeennes, EUROPE, Front de Gauche, Liberalisme, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

12 avril : « ensemble, marchons pour le respect du message des urnes »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2014

 

Samedi, ensemble,

marchons pour le respect du message des urnes

 

Capturemarche contre l'austérité  Au lieu de tenir compte lucidement de la catastrophe électorale,

  le Président de la République choisit la voie d’une suicidaire

  fuite en avant. Avoir désigné comme premier ministre, celui-là

  même qui a été très minoritaire lors des primaires organisées

  par le Parti socialiste, parce que jugé trop libéral, était déjà

une inquiétante indication. Lui donner comme mission essentielle, comme il l’a confirmé dans sa déclaration de politique générale devant le Parlement, le respect du paquet cadeau de dizaines de milliards aux grandes entreprises, sans contrepartie pour l’emploi et les salaires, dans le cadre d’un plan d’austérité de cinquante milliards pris sur les dépenses de santé et une série de crédits publics utiles, dont ceux concernant les engagements pour l’école, tout en sacrifiant les budgets des collectivités locales, revient à mépriser totalement les électrices et les électeurs qui ont, de différentes manières, poussé un cri d’alarme et réclamé des choix conformes à leurs attentes. Cette déclaration est une opération visant à convaincre nos concitoyens de s’insérer et d’accepter les terribles conséquences de la guerre économique dans laquelle M. Valls veut inscrire notre pays, ses ouvriers, ses paysans, ses employés et cadres. Il a parlé comme un comptable en chef, pour faire respecter les durs critères européens et demander de tailler en pièces toute l’architecture des collectivités territoriales. Et une nouvelle fois il invente un dispositif favorisant la pression vers le bas sur les salaires, en exonérant de cotisations patronales les salariés payés au SMIC.

 

D’ailleurs, au moment où se négocie le dangereux projet de marché transatlantique, le commerce extérieur passe sous l’égide du ministre des affaires étrangères. Les services diplomatiques deviennent ainsi le bras armé commercial des sociétés multinationales et de la guerre économique. Ainsi, F. Hollande a décidé de passer en force pour complaire aux puissances d’argent.

 

La souveraineté populaire est une nouvelle fois bafouée.

[...]

Il devient urgent et indispensable de sortir de l’austérité, de rompre clairement avec les dogmes économiques des institutions européennes et de refuser le projet de marché transatlantique. Urgent de créer les conditions pour que soit respectées les demandes exprimées lors des élections présidentielles et réaffirmées de différentes manières à l’occasion des élections municipales. Urgent que soit mené  le combat acharné contre les inégalités sociales et le chômage, pour les droits humains, le respect de la souveraineté populaire et une nouvelle démocratie.

 

La grande manifestation européenne, vendredi dernier à Bruxelles contre l’Europe austéritaire a montré la voie de l’action unitaire. La confédération européenne des syndicats a lancé l’idée d’un grand plan européen de relance des investissements utiles pour le logement, le transport, la santé, l’énergie, en lien avec la création d’un fonds financier européen et une autre orientation de la Banque centrale européenne. Elle appelle à se mobiliser pour cela à l’occasion des élections européennes en mai prochain. En Espagne, les rassemblements populaires se multiplient, comme au Portugal et en Grèce.

 

Samedi prochain, 12 avril, à l’appel de deux cent personnalités et du Front de Gauche, une grande marche pour sortir de l’ornière, ouverte à tous ceux qui le souhaitent, va se déployer dans Paris. Plus elle sera large, ample, diverse, agrégeant toutes celles et ceux qui ont les valeurs de gauche au cœur et l’ambition que l’on sorte enfin de l’austérité et du chômage, et plus cela contribuera à modifier le rapport de forces pour que vienne enfin le temps d’une politique nationale et européenne alternative, avec en son cœur, l’humain d’abord.

[Article complet sur patrick-le-hyaric.fr]

 

Publié dans Austerite, Democratie, Emplois, France, Front de Gauche, Luttes, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

La seule bonne nouvelle du remaniement : Jean-Pierre Bosino sénateur !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2014

 

La seule bonne nouvelle du remaniement :

Un sénateur communiste supplémentaire

*

Bosino

 

Jean-Pierre Bosino, le maire communiste de Montataire,

brillamment réélu au premier tour le 23 mars dernier,

va succéder à une socialiste nommée secrétaire d’État

Publié dans France, POLITIQUE, Senat | Pas de Commentaire »

Ukraine : le régime au pouvoir lutte contre les communistes en utilisant les armes de la terreur

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2014

Communiqué du Parti Communiste Français

 

Le PCF condamne l’agression du Secrétaire général

du Parti communiste d’Ukraine

 

ukraine

  Deux députés du groupe ultranationaliste ukrainien

  « Svoboda » ont agressé mardi au parlement à Kiev

  le secrétaire général du PC ukrainien Petro Simonenko,

  alors qu’il faisait une déclaration à la tribune

  pour dénoncer les « actions des groupes nationalistes

  et fascistes qui au cours des derniers mois se sont

  emparés de bâtiments officiels, des arsenaux,

de postes de police et des services de sécurité et ont

distribué des armes aux groupes radicaux ».

Alors qu’il dénonçait les actions de ces groupes qu’il a accusés de « mettre en cause l’indépendance de l’Ukraine et de favoriser la division » de ce pays, deux députés de « Svoboda » (Liberté) l’ont violemment chassé de la tribune, l’empêchant de poursuivre son intervention. Une bagarre s’en est suivie. La session du parlement a dû être interrompue.

Face à tels agissements inqualifiables, le PCF exprime sa solidarité avec Petro Simonenko et le PC ukrainien. Il dénonce ces attaques venant de groupes ultranationalistes et des forces néo fascistes qui ont désormais pignon sur rue et mettent en danger tout fonctionnement démocratique des institutions.

Dans le même temps, le PCF souhaite faire part de sa très vive préoccupation face à la situation tendue qui prévaut dans le pays et notamment dans l’Est de l’Ukraine, alors que doit se tenir l’élection présidentielle le 25 mai prochain.

Les mesures austéritaires prises par ailleurs par le gouvernement sous la férule du FMI pour faire face à la crise ne peuvent que contribuer à rendre le climat politique, économique et social encore plus difficile pour la population.

Plus que jamais, une solution politique doit seule permettre à l’Ukraine de se sortir du chaos actuel. Par exemple en favorisant des évolutions constitutionnelles importantes qui devront respecter et renforcer les droits des habitants des différentes régions et notamment de ceux vivant dans l’Est du pays afin d’éviter ainsi toute mise en cause de l’intégrité territoriale du pays. En définitive, c’est aux Ukrainiens et à eux seuls d’en décider.

Plus globalement, il est urgent que l’Ukraine cesse d’être l’enjeu d’un chantage sur son avenir et sur les alliances régionales. L’Ukraine doit être un pont entre l’Europe et la Russie et non le lieu de tensions entre puissances rivales.

Lire également :

 

Publié dans Montée du fascisme, POLITIQUE, Ukraine | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy