• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 10 avril 2014

Inégalités : Ils étaient 85 en 2013, ils sont désormais 67 à posséder autant que les 3,5 milliards d’humains les plus pauvres

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2014

 

Les 67 plus riches possèdent autant que les 3,5 milliards plus pauvres

 

Les 67 personnes les plus fortunées de la planète possèdent autant de richesses que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. Les inégalités se sont à nouveau aggravées, estime mercredi l’ONG Oxfam, qui exhorte le FMI et la Banque mondiale à agir.

« Les inégalités extrêmes se sont aggravées », constate l’organisation de lutte contre la pauvreté dans un communiqué. C’est que l’année dernière, le club des ultra-riches possédant autant que  les 3,5 milliards d’humains les plus pauvres comptait 85 membres. Il n’en faut plus que 67. L’ONG Oxfam interpelle  le Fonds monétaire international et la Banque mondiale, qui tiennent leur assemblée générale cette semaine à Washington. « Le président de la Banque Jim Yong Kim et la directrice générale du FMI Christine Lagarde ont abondamment parlé des dangers posés par l’explosion des inégalités. Cette semaine, nous devons voir des actions concrètes pour appuyer cette rhétorique », a plaidé Raymond Offenheiser, président d’Oxfam America.

Car plus qu’un simple constat, l’ONG pointe le fait que l’austérité aggrave les inégalités. Les moyens alloués à l’aide au développement ont chuté drastiquement. Frappés par l’austérité érigée en dogme par le FMI, les pays riches ont coupé dans leurs dépenses, l’aide au développement étant un des premiers budgets sacrifiés. C’est jusqu’à 160 milliards d’euros par an en moins, estime l’ONG.  
« L’austérité aggrave les inégalités et le FMI et la Banque mondiale le savent bien », assure Oxfam, qui appelle également le Fonds à admettre que les stratégies d’évitement fiscal des multinationales sont un des « moteurs » des inégalités.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

D’autres chiffres :

  • Près d’un quart des Européens de L’Union européenne,( Le Monde 5/12/2013 ) soit 124,5 millions de personnes, étaient menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale en 2012, selon des chiffres publiés jeudi 5 décembre par l’office de statistiques européen, Eurostat.La tendance est à la hausse, puisque 24,8 % des Européens étaient concernés en 2012 contre 24,3 % en 2011 et 23,7 % en 2008
  • Le chômage, au niveau mondial, a presque atteint les 202 millions de personnes en 2013,( Le Monde du 20/01/2014) soit une hausse de près de cinq millions de chômeurs par rapport à l’année précédente. Et les perspectives ne sont pas bonnes : de 206 millions en 2014, le nombre de sans emploi pourrait bondir à plus de 215 millions en 2018.
  • dans les pays riches on compte des dizaines de millions d’enfants pauvres (Le Monde 05/2012 )

Publié dans Austerite, Monde, SOCIETE | Pas de Commentaire »

25 % des SDF travaillent

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2014

 

France : 25 % des SDF travaillent

 

Le Télégramme, 9 avril 2014 :

Une étude de l’Insee a révélé, hier, qu’un quart des sans-domicile adultes francophones (24 %) travaillent, même si, le plus souvent, ils occupent des emplois « très précaires ».

 

Au total, près des deux tiers (63 %) des sans-domicile fixe sont considérés comme actifs, avec 39 % au chômage ou en recherche d’emploi, selon le recensement effectué auprès des utilisateurs francophones des services d’hébergement et de distribution de repas, en janvier et février 2012, par l’Insee et l’Ined. Parmi les SDF en emploi, des disparités existent entre Français et étrangers, ces derniers occupant « un peu plus souvent un emploi régulier ou un « petit boulot » (27 %) que les Français (22 %) ». Seules 39 % de ces personnes en emploi ont un CDI, 24 % bénéficiant d’un CDD, 15 % d’un travail temporaire et 22 % travaillant sans aucun contrat.

[Lire la suite sur Solidarité ouvrière]

Le nombre de sans-abri a augmenté de 50 % depuis 2001 pour atteindre le chiffre de 141 500 personnes, dont 30 000 enfants début 2012.

 

Témoignage 

http://www.dailymotion.com/video/x1aix9l

sur dailymotion

par Europe1fr

 

Publié dans France, Logement, PRECARITE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Nouvelle attaque des néolibéraux contre le Smic

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2014

 

Menaces sur le Smic !

 

augmentersmicetsalaires   Par Pierre Khalfa

  Le Smic est régulièrement la cible d’attaque de la part des économistes

  néolibéraux. Fin 2012 déjà, un rapport du groupe d’experts chargés

  de faire des recommandations au gouvernement sur le sujet proposait

  une remise en cause de son indexation actuelle et avançait comme pistes

  possibles d’évolution une régionalisation ou la création d’un « Smic jeune »[1].

 

Un de ces « experts », Gilbert Cette sort aujourd’hui un livre, « Changer de modèle »,  avec deux autres économistes, Philippe Aghion et Elie Cohen, dans lequel il reprend ce type de préconisation avec pour argumentation qu’un salaire minimum trop élevé peut nuire à l’emploi. Mais ce sont les déclarations le 2 avril sur LCP de Pascal Lamy, ex directeur de l’Organisation mondiale du commerce et adhérent de longue date du Parti socialiste, qui ont fait le plus sensation. Que nous dit-il ? Qu’à ce « niveau de chômage, il faut aller vers plus de flexibilité, et vers des boulots qui ne sont pas forcément payés au Smic (…) un petit boulot, c’est mieux que pas de boulot ». Certes le nouveau ministre des finances Michel Sapin a déclaré n’être pas favorable à cette proposition, mais combien de temps cette position sera-t-elle tenue dans un contexte où le président de la République s’est totalement converti au dogme de la compétitivité.

Le débat sur le Smic est donc relancé et il faut une fois de plus reprendre l’argumentation face aux contrevérités qui nous sont régulièrement assénées[2]. Le Smic remplit trois fonctions : limiter la grande pauvreté salariale, garantir le pouvoir d’achat et lutter contre les inégalités salariales. Toute augmentation du Smic permet à la fois une diminution de l’éventail des salaires et une réduction des inégalités salariales entre les femmes et les hommes car les femmes sont près de deux fois plus souvent au SMIC que les hommes. S’attaquer au Smic, c’est donc s’attaquer aux femmes. Alors que le gouvernement affiche l’ambition de réduire les inégalités salariales entre les sexes, et alors qu’elles ne diminuent plus depuis le milieu des années 1990, c’est au contraire une nette revalorisation du Smic qui serait indispensable pour réduire ces inégalités.

[Lire la suite sur PCF Grésivaudan]

Article original

Publié dans Austerite, ECONOMIE, Liberalisme | Pas de Commentaire »

« Hollandisme révolutionnaire » ( Philippe Marlière)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2014

 

Hollandisme révolutionnaire

 

AlEXX  par Philippe Marlière

  Il y a deux ans, un démographe donnait une interview choc

  dans les colonnes du Nouvel observateur. Contre la droite sarkozyste

  « inégalitaire » qui désignait des boucs émissaires (immigrés, jeunes,

  chômeurs) comme responsable de la crise, il saluait l’« appréciation

  très perspicace du sens de l’histoire » de François Hollande,

ainsi que son plaidoyer pour une présidence « normale ». Il voyait un candidat socialiste « revenu au principe d’égalité », qui « prend le parti du peuple ». Il pariait sur un « hollandisme révolutionnaire » qui poserait la question du pouvoir de la finance une fois aux commandes de l’État, car les circonstances économiques et politiques du moment « l’amèneraient à se radicaliser ». [1]

N’accablons pas l’auteur de ces fortes paroles : le pronostic de notre démographe s’est en partie avéré pertinent : d’une part, les « circonstances » ont effectivement amené le président de la république à se radicaliser. Seulement c’est une radicalisation à droite, et non à gauche, qu’il a opérée. D’autre part, le hollandisme est effectivement de nature « révolutionnaire » dans le paysage politique français : Thatcher avait son ennemi de l’intérieur, les mineurs, Hollande a désormais le sien : la gauche de transformation sociale. Deux ans à peine après son élection, je propose une ébauche topographique du hollandisme présidentiel : où se situe-il et où nous amène-t-il ?

 À droite du New Labour

Le cap a été fixé dès le lendemain de l’élection présidentielle. Contrairement à la promesse de campagne, il n’y a eu aucune renégociation du pacte de stabilité germano-européen qui condamne virtuellement l’eurozone à des politiques d’austérité ad aeternam. La politique sociale et économique du gouvernement est uniquement au service des intérêts des possédants. Le monde de la finance et de l’actionnariat, vivement décrié dans le discours du Bourget, est choyé.

[Lire la suite sur PCF Gresivaudan]

Article original

 

Publié dans EUROPE, F. Hollande, Liberalisme, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le pacte de responsabilité va piller la sécurité sociale (PCF)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2014

Communiqué du PCF – 9 avril 2014

 

Le pacte de responsabilité va piller la sécurité sociale

 

Le gouvernement annonce une ponction sans précédent sur la sécurité sociale. Les régressions déjà portées sur l’accès aux soins, les retraites de base, les retraites complémentaires, la politique familiale, l’assurance-chômage ne vont pas « suffire » à ce pacte.

En se soumettant au diktat de la commission européenne, plutôt que d’agir pour la transformation de sa politique, le gouvernement envisage une somme de 21 milliards qui serait ponctionnée sur la sécurité sociale. En fait, le pacte de responsabilité sera financé, pour la moitié, par une ponction sur la sécurité sociale. Il serait payé directement par une baisse de la sécurité pour les salarié-e-s, les retraité-e-s, les chômeurs, les jeunes.

C’est pour opérer cette ponction insupportable que le budget de la sécurité sociale a été retiré au ministère des affaires sociales.

Les profits peuvent être tranquilles, les dividendes aux actionnaires, les grands groupes financiers ne seront pas concernés par cette nouvelle cure d’austérité.

Décidément ce pacte est inacceptable, il n’est ni responsable, ni solidaire. Au contraire, la gauche doit mener une politique de reconquête de la sécurité sociale. Il faut agir pour une sécurité sociale qui rembourse à 100% les soins prescrits, développer le service public hospitalier, le service public ambulatoire de proximité. Il faut agir pour une sécurité sociale universelle, et non la piller.

Publié dans Austerite, France, Liberalisme, POLITIQUE, SANTE | Pas de Commentaire »

« Hollande prépare le dynamitage du Parti socialiste »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2014

 

Gouvernement :

« Hollande prépare le dynamitage du Parti socialiste »

(Olivier Dartigolles – PCF)

 

dynamite.jpg1.

  Après avoir nommé le très droitier Manuel Valls à Matignon et l’ancien ministre

  de Nicolas Sarkozy Jean-Pierre Jouyet au Secrétariat général de l’Elysée,

  François Hollande prolonge sa dérive politique en lançant une vaste opération

  de dynamitage de l’actuel Parti socialiste.

*

L’exfiltration calamiteuse d’Harlem Désir du poste de Premier secrétaire, son remplacement dirigé depuis l’Elysée sont autant de signes de l’entreprise de refonte du PS à laquelle se livre actuellement le Président de la République dans le dos des militantes et militants socialistes*. Ces derniers sont tenus au courant au fil des dépêches AFP.

Le Président de la République* se mue en DRH du PS et s’abaisse à un jeu de chaises musicales bien peu reluisant. Pire, en agissant ainsi il tourne une nouvelle fois le dos aux électeurs de gauche qui l’ont élu et qui ont largement exprimé leur colère lors des dernières municipales. Il ne fait que s’enfoncer plus profondément encore dans une voie qui le mène inéluctablement à l’échec.

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF

 

* Réaction de Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS :

« Il est clair qu’Harlem Désir a toutes les qualités pour être ministre (…) Simplement, je trouve un peu étrange qu’on organise le gouvernement de la France en fonction de jeux internes au Parti socialiste et il me semble qu’il faut savoir séparer les choses : la vie du PS et l’organisation de l’État et du gouvernement ».
*
*
* Selon Le Canard Enchaîné de mercredi, François Hollande aurait déclaré : « Le parti ne travaille pas. Harlem n’est pas à la hauteur. Il faut le changer. Il porte une responsabilité dans la défaite des municipales ».

Publié dans F. Hollande, France, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

Le Front de gauche présentera des listes communes aux européennes du 25 mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2014

 

Le Front de gauche fait listes communes

 

Sébastien Crépel – Mercredi, 9 Avril, 2014
meetingtsipras
  Les composantes du rassemblement ont accouché d’un accord
*

  en vue de constituer des listes communes au scrutin de mai.

*

  La venue d’Alexis Tsipras en France, vendredi et samedi,

  lancera la campagne.

 

 

Le Front de gauche présentera des listes communes aux européennes du 25 mai. C’est la bonne nouvelle annoncée,

hier, après des discussions serrées entre ses composantes pour parvenir à un accord de répartition des candidatures

dans les sept circonscriptions de métropole. Selon cet accord, débattu samedi et lundi, le PCF désignerait trois têtes

de liste (Nord-Ouest, Île-de-France et Sud-Est), le Parti de gauche (PG), trois (Sud-Ouest, Est et Centre), et Ensemble,

une (Ouest), auxquelles s’ajoutent quatre candidats en deuxième position pour le PCF (Est, Ouest, Centre et

Sud-Ouest), deux au PG (Île-de-France et Sud-Est) et un à la Gauche unitaire (Nord-Ouest).

Ce résultat n’était pas gagné d’avance, alors que les discussions entre partenaires ont été parasitées – sinon

paralysées – par les différences de stratégie aux municipales, et qu’une proposition communiste avait été rejetée jeudi

en l’état par le PG, qu’il qualifiait d’« inacceptable », s’estimant sous-représenté avec deux têtes de liste (Est et

Sud-Ouest) contre trois en 2009 (Est, Ouest et Sud-Ouest). Finalement, les composantes se sont entendues

sur une répartition qui permet l’unité du Front de gauche, même si les communistes auraient souhaité un accord

« plus ouvert, plus audacieux », selon leur secrétaire national, Pierre Laurent. Le PCF avait en effet proposé

« l’ouverture » d’une à deux têtes de liste à la « composante citoyenne » du Front de gauche, formée

des personnalités sans parti et comprenant la reconduction de la députée européenne sortante, Marie-Christine Vergiat,

dans le Sud-Est. Mais cette offre s’est heurtée à un refus, les partenaires du PCF « voulant s’en tenir à une répartition

entre formations politiques », selon la délégation communiste.

Il reste désormais à faire valider l’accord obtenu par les instances des différentes organisations du Front de gauche.

Pour sa part, le PCF devrait le soumettre à son conseil national, vendredi, avant une consultation des communistes

sur les propositions de candidatures dans chaque circonscription, les 17 et 18 avril.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Elections europeennes, France, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy