Pas de changement de cap malgré la « déculottée » du 1er tour des municipales

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mars 2014

 

Dans l’Humanité ce mardi :

Les conséquences d’un aveuglement

 

huma2503

 

François Hollande, comme les dirigeants du PS, reste dans le déni

des véritables raisons de la gifle au 1er tour des municipales.

Trop de promesses trahies et d’espoirs déçus à gauche poussent

à l’abstention ou au vote antirépublicain.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, appelle à

« la fusion des listes de gauche » pour « barrer la route à toute

élection de maire FN ».

Retrouvez nos décryptages, analyses, reportages…

 

 

  • Dans l’Humanité également,un cahier central de 12 pages spécial élections, avec les résultats département par département
  • Au PS, l’heure des mécomptes a sonné
    La droite a pris un net avantage, dimanche, remportant 50 à 60 villes importantes de plus que le PS dès le premier tour des municipales.
  • Le PCF appelle toute la gauche à se rassembler
    Pour barrer la route au FN et à la droite, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, appelle les forces de gauche à s’unir pour le second tour des élections et à un changement de cap politique à gauche.
  • À Marseille, toute la gauche frappée par l’abstention
    Les secteurs les plus favorables à la gauche sont les plus frappés. Mince filet d’espoir : le total de toutes les listes de gauche (35 %) atteint presque celui des listes Gaudin.
  • La Seine-Saint-Denis rejette l’hégémonie du PS
    Les municipalités à direction communiste résistent, au premier tour, aux offensives socialistes. Mais, du fait des jeux d’alliances, le second tour demeure incertain.
  • Le maillage très lâche du FN n’entame pas sa progression
    La présence annoncée dans « la moitié des villes de plus de 10 000 habitants » n’est pas au rendez-vous. Mais dans les villes où il se maintient, le parti d’extrême droite pourrait encore affermir son emprise
  • Abstention. Au Havre, la gauche victime de ses propres électeurs
    Dans le grand port industriel de Seine- Maritime, le maire sortant UMP a été élu, dimanche, dès le premier tour. Ici, la « vague bleue » tient d’abord au manque de participation dans les quartiers populaires, où les électeurs, traditionnellement favorables au PS et surtout au PCF, ont traîné les pieds.

[Lire la suite]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy