• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 14 mars 2014

Municipales Saint-Denis : Le FN choisit Hanotin !!!

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2014

 

Saint-Denis :

le PCF dénonce le ralliement du candidat FN à Hanotin

 

CapturehanotinCaptureLabaune

Mathieu Hanotin, PS,              son soutien Didier Labaune,FN  (capture d’écran)

 

« A quel jeu dangereux se livre le candidat » socialiste à la mairie de Saint-Denis, se demande

le Parti communiste français dans un communiqué émis ce vendredi.

Le PCF relève ainsi que « Mathieu Hanotin vient d’enregistrer le soutien du candidat FN incapable

de monter sa liste, qui veut « l’éradication de l’équipe Paillard » et pour qui peu importe

« que le chirurgien soit socialiste ». »

« Ces faits sont graves, poursuit le communiqué. Les électeurs de gauche à Saint-Denis ne peuvent laisser

ainsi piétiner leurs valeurs et se prêter à des manœuvres aussi indignes. En se rassemblant, dès le premier tour,

derrière la liste conduite par Didier Paillard, ils mettront en échec cette lamentable opération. Ne laissons pas

l’extrême droite, faute de pouvoir se présenter, choisir « sa gauche ».

Article humanite.fr

A lire aussi :

Publié dans Elections municipales, F-Haine, France, PCF, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

« Mur des cons » : l’acharnement contre le Syndicat de la magistrature

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2014

 

« Mur des cons » :

l’acharnement contre le Syndicat de la magistrature

 

mur-des-cons

 

  La présidente du Syndicat de la magistrature (SM) Françoise Martres,

  a été mise en examen le mois dernier pour « injure publique » dans l’affaire

  du « mur des cons », un panneau de photos de personnalités, principalement

  de droite, affiché dans ses locaux.

 

Le syndicat qui dénonce « une manipulation grossière qui n’a qu’un seul but : museler un syndicat qui gêne

une certaine droite ».

Dans un communiqué ce vendredi, le Syndicat de la magistrature dénonce « une manipulation grossière qui n’a qu’un seul but : museler un syndicat qui les gêne et qui a fait de la défense des libertés publiques un combat » et « l’instrumentalisation à laquelle se livre une certaine droite qui tente par tous moyens de détourner l’attention des citoyens de la mise en cause de l’ancien chef de l’État dans des affaires judiciaires ». Selon une source judiciaire, Françoise Martres a été mise en examen le 17 février pour injure publique à l’encontre du chef de file des députés UMP Christian Jacob et du général Philippe Schmitt, qui avait critiqué le « laxisme » de certains juges après l’assassinat de sa fille.

Révélée en avril 2013, l’existence de ce mur avait été confirmée par le Syndicat de la magistrature qui avait précisé qu’il avait été installé dans le local sous la précédente majorité, « à une époque où les magistrats étaient très critiqués ». Sur le panneau de photos figuraient plusieurs personnalités telles que Brice Hortefeux, Michèle Alliot-Marie, Nadine Morano, le magistrat Philippe Courroye, le criminologue Alain Bauer, l’ancien ministre et ex-entraîneur du XV de France Bernard Laporte, Alain Minc ou Jacques Attali… Les images avaient été fournies à Atlantico après qu’un journaliste de France 3, Clément Weill-Raynal, les eut filmées lors d’un tournage pour sa chaîne. Il avait été sanctionné par son employeur, qui lui avait reproché d’avoir menti sur l’origine des images, alors qu’il avait convaincu sa chaîne de les utiliser et de les commenter lui-même dans le journal télévisé après leur diffusion par Atlantico.

Dans son communiqué vendredi, le syndicat « conteste que cet affichage – qu’il n’a jamais eu l’intention de rendre public – puisse être assimilé à une quelconque publication syndicale ». « Ce sont les méthodes douteuses d’un journaliste et la diffusion par le site Atlantico.fr de cette vidéo filmée à l’insu des occupants de ce local qui sont seules à l’origine de la publicité donnée à ces image », ajoute-t-il.

Lire aussi :

Publié dans France, La Poste, SOCIETE, Syndicats | Pas de Commentaire »

4 militants poursuivis en justice au Havre : CGT, FO, FSU et Solidaires unis pour la relaxe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2014

 

POUR LA RELAXE DES 4 DU HAVRE

 

les4duhavre

  Le 21 février, quatre militants CGT, Reynald, Jacques, Pierre

  et Dominique étaient convoqués devant le Tribunal Correctionnel

  du Havre. Ils étaient accompagnés de milliers de personnes

  venus les soutenir. Le procureur de la République a, ce jour-là

  requis 6 mois de prison ferme pour Reynald et Jacques,

« pour avoir soi-disant brutalisé un huissier provocateur,

mandaté par la société SPB, alors que l’Union locale CGT

du Havre soutenait la lutte du personnel en grève ! » , s’indigne l’union locale.

La mobilisation pour la relaxe de ces quatre militants ne faiblit pas et dans un communiqué du 5 mars

dernier, les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires de la Seine-Maritime dénoncent

« cet acharnement judiciaire envers les militants syndicaux qui sont trainés devant la justice pour avoir défendu

les droits des salariés dans des actions collectives.

Nous ne pouvons accepter que l’institution judiciaire s’acharne contre les militants syndicaux alors qu’elle est plus

réservée lorsqu’il s’agit d’actions du patronat et de ses représentants.

Nous avons besoin de justice pour lutter contre les fraudes et les licenciements.

Nous avons besoin de justice pour les salariés et leurs représentants, face aux attaques patronales.

Nous exigeons que le gouvernement vote rapidement une loi d’amnistie sociale portant des droits nouveaux,

protégeant les militants syndicaux qui agissent dans le cadre de leur mandat, dans les actions collectives.

Refuser cette loi d’amnistie pour les syndicalistes serait, de la part du gouvernement, un message d’encouragement

au patronat pour poursuivre sa politique antisociale dans notre pays et traquer celles et ceux qui s’y opposent. »

Capturerelaxe

signez la pétition

Publié dans CGT, FO, FSU, Justice, PETITION, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Mobilisation du 18 mars : la carte de France des manifestations

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2014

 

Salaires, emploi, protection sociale, services publics…

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires appellent l’ensemble des salariés, chômeurs

et retraités à se mobiliser et à participer massivement aux actions interprofessionnelles

de manifestations, rassemblements et grèves du 18 mars.

Lire le communiqué intersyndical

Capturemanif18mars

Cliquez sur l’image pour visualiser toutes les manifestations.

Lille :  Manifestation régionale départ porte de Paris – 14h30

Organisation : CGT, FSU, SOLIDAIRES

 

CGT – Mobilisation massive et unitaire le 18 mars

18 mars : Les lycéens dans l’action

Publié dans CGT, FO, France, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires | Pas de Commentaire »

Le patron d’Unilever s’octroie 500 000 euros de bonus supplémentaire pour sa contribution au « développement durable »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2014

 

CAPITALISME VERT

Quand le patron d’Unilever s’octroie 500 000 euros de bonus

supplémentaire pour sa contribution au « développement durable »

 

dollars  14 mars 2014 par Olivier Petitjean

  Connu en France pour son intransigeance vis-à-vis des Fralib,

  le patron d’Unilever Paul Polman est aussi considéré,

  dans son petit monde, comme un chef d’entreprise visionnaire,

  apôtre du développement durable. Contradiction apparente

  qui illustre surtout une conception plutôt restreinte de la durabilité

  et de la responsabilité sociale des entreprises.

 

Qui a dit le développement durable était incompatible avec le profit ? Le patron de la multinationale de l’agroalimentaire Unilever, Paul Polman, vient de se voir octroyer, pour la première fois en 2013, une prime complémentaire de 508 458 euros. Une prime censée récompenser sa contribution à la « performance » du groupe en termes de « développement durable ». Apparemment, le conseil d’administration a estimé que ses 1 189 000 euros de salaire de base, ses 700 000 euros d’avantages divers, ses 1 355 880 euros de bonus « normal » et ses 4 millions d’euros de rémunération en actions – presque 8 millions d’euros au total – n’étaient pas à la hauteur pour le remercier comme il se devait de sa dévotion à la construction d’un avenir plus radieux pour l’humanité [1].

 

Ces dernières années, sous l’impulsion de Paul Polman, chantre du « capitalisme responsable » [2], Unilever s’est fait une réputation enviable dans le petit monde de la « responsabilité sociale des entreprises » (RSE) et du « développement durable » à la sauce entrepreneuriale. Le Sustainable Living Plan (« Plan pour un mode de vie durable ») mis en place par le groupe anglo-néerlandais vise à diviser par deux son empreinte environnementale et assurer des chaînes d’approvisionnement durables pour toutes ses matières premières clé, tout en continuant à gagner en parts de marché et en profitabilité.

Une conception de la responsabilité sociale pleine de trous

[Lire la suite sur l’Observatoire des multinationales]

Creative Commons License

 

Publié dans ECONOMIE, Environnement, Finance, Liberalisme | Pas de Commentaire »

Dans l’Humanité des débats : Nicolas Sarkozy, laissez passer la justice

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2014

 

huma1403

Malgré les accusations et les éléments qui s’accumulent,

l’ex-chef de l’Etat se mure dans le silence. Si des questions

se posent sur l’attitude du gouvernement, elles ne doivent

pas nous faire oublier l’ampleur des affaires en cours.

Décision ce vendredi sur le retrait éventuel

des enregistrements de Patrick Buisson.

 

♦  La rencontre Hollande-Taubira ne règle pas le pourquoi

du cafouillage gouvernemental

Jeudi, le président de la République a reçu la ministre de la Justice.

Officiellement, les affaires des écoutes téléphoniques n’ont pas été au menu des discussions.

Mais Christiane Taubira est fragilisée, ainsi que le gouvernement.

 

♦  « C’est le symptôme d’une république malade »

Pour l’avocate Dominique Noguères, ces affaires d’écoutes soulignent les dysfonctionnements d’un système

à bout de souffle. Et risquent d’entraîner une nouvelle dégradation du rapport des Français à la politique.

Entretien.

 

♦  Éditorial. Réinventons la République

Par Patrick Apel-Muller. Le concert de coassements s’élève d’une mare aux eaux troubles. Il entend détourner l’attention des boues dans lesquelles s’est ébrouée la Sarkozie. Ici des élections truquées et des facturations arrangées, là on s’écoute entre amis, ailleurs sont évoqués des financements de campagne par un dictateur libyen ou bien par de sulfureux et meurtriers contrats d’armement, des trafics d’influence au cœur de la magistrature avec violation du secret de l’instruction.

Le tumulte est programmé pour qu’on oublie les scandales qui peu à peu se dévoilent et, en criant haro sur de biens maladroits mensonges, de détourner l’attention des relations bien intimes entre un ancien président soupçonné et un magistrat de haut vol, Gilbert Azibert. Téléphones anonymes, noms d’emprunts, principauté prisée pour ses flux financiers… on se croirait dans la Camorra. Nicolas Sarkozy avait choisi pour pseudonyme de ces conversations hautement sensibles le nom de Bismuth : sait-on que cet élément est utilisé pour fabriquer des fusibles et sous forme de sous-nitrate, pour soigner les infections intestinales ? C’est un choix qui dit beaucoup.

Au pied de cet édifice d’affaires, des questions demeurent sur l’action du gouvernement, jugé à l’épreuve de l’expérience Cahuzac. Peut-on croire sur parole Manuel Valls, l’homme qui ne voit rien, n’entend rien et ne demande rien ? Christiane Taubira s’est-elle mêlée de l’instruction judiciaire ? Si oui, le fait est grave et peut conduire à une démission. Sinon, la garde des Sceaux est coupable de s’être empêtrée dans des calendriers et d’avoir trop voulu prouver. C’est aussi un indice du soupçon général qui entoure les autorités. Trop souvent fondé.

La morale n’a jamais fait bon ménage 
avec l’argent (…)

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Une justice à deux vitesses au bénéfice de Ramery et de ses 1000 vaches (Confédération paysanne)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2014

 

Confédération paysanne

Une justice à deux vitesses au bénéfice de Ramery

et de ses 1000 vaches

 

Après trois semaines de délibéré, le tribunal administratif d’Amiens vient enfin de rendre sa décision : selon les juges, le permis de construire de Michel Ramery est valable ! Peu importe donc que l’industriel ait construit ses bâtiments sur des réserves archéologiques, qu’il en ait déplacé certains et agrandi d’autres, que son architecte soit le maire qui a signé son permis de construire. Michel Ramery s’arroge tous les droits, qu’il s’agisse de mépriser un permis de construire ou de proférer des menaces violentes.

Mais qui sommes-nous face à celui qui peut même se permettre de convaincre un préfet de ne pas suivre les consignes de ministres ? Qui sommes-nous face à celui qui a pu faire trainer toutes les procédures pour s’assurer une première traite le 1er avril ?

Nous sommes ceux qu’on poursuit pendant qu’il construit ce qui nous détruira. Cinq personnes en garde à vue en novembre, Laurent Pinatel, le porte-parole de la Conf’ à nouveau convoqué la semaine prochaine… Mais pas encore une seule audition pour celui qui a menacé Michel Kfoury, le président de Novissen, de s’en prendre à sa maison ! La justice n’est pas la même pour tous. Ne sommes-nous donc que les serfs d’un seigneur local ?
Michel Ramery a fait jouer tous ses atouts pour traire ses 300 premières vaches le 1er avril. Mais nous n’avons pas abattu toutes nos cartes…

 

Publié dans Agriculture, Justice | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy