Municpales 2014 : La campagne de caniveau de l’UMP au Blanc-Mesnil

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mars 2014

 

Municipales 2014.

        Municipales. Le PCF ciblé au Blanc-Mesnil

 

blancmesniljulienjaulin  Didier Mignot et Marie-George Buffet. Photo : Julien Jaulin

  Municipales 2014. L’UMP mène une campagne de caniveau,

  entre diffamations et méthodes douteuses.

  Sa cible ? La députée Marie-George Buffet, qui appelait lundi

  à réagir contre « ceux qui utilisent la peur ».

  Pour s’approcher des candidats UMP, il faut montrer patte blanche. Planté

  au cœur du marché du centre, au Blanc-Mesnil, un militant affublé

  d’un imperméable aux couleurs du candidat UMP Thierry Meignen attend

  « qu’on lui amène des tracts ». « J’ai la consigne de ne plus parler

  aux journalistes » argue farouchement le colistier, avant qu’un gros bras

  ne vienne à sa rescousse et nous demande… nos papiers !

 

 

Rien d’étonnant quand on découvre les pratiques peu orthodoxes auxquelles se livre la droite depuis le début

de la campagne municipale dans cette ville de Seine-Saint-Denis, qu’elle rêve de reprendre aux communistes.

Les habitants inondés de textos anonymes

Ce jour-là, l’UMP locale n’est pas peu fière de son coup. Elle nous confie avoir réalisé un montage vidéo

sur la députée PCF Marie-George Buffet, soutien du candidat Front de gauche et maire sortant Didier Mignot.

Sur une musique anxiogène, l’équipe a réalisé un montage grossier des interventions de la députée lors du débat

parlementaire sur le mariage pour tous, ponctuées d’images d’enfants pleurant lors des manifestations de la droite

réactionnaire. « La communiste veut tuer la famille » expliquent les militants de la droite locale, qui a décidé

de faire campagne sur « la théorie du genre », faute de pouvoir mener le débat sur le bilan de la municipalité

communiste.

La semaine précédente, un tract anonyme, marqué du marteau et de la faucille, faisait dire à Marie-George Buffet

qu’elle ne voyait pas « en quoi la disparition du mot famille est un problème », en dépit du fait que l’intervention

de la parlementaire avait un tout autre sens. Pire encore, les hommes de main de Thierry Meignen inondent

de textos anonymes les habitants. Voilà ce qu’on peut y lire : « Voici la vidéo qui est en train de rendre fou le Parti

communiste du Blanc-Mesnil (avec le lien sur leur montage vidéo – NDLR). Alors le 23 mars stoppez cette idéologie,

votez Thierry Meignen et protégez vos enfants ! » Dans le même registre, un homme nous montre fièrement

des affiches plastifiées, planquées dans son coffre de voiture. Ce sont des captures d’écran du compte Facebook

d’un autre candidat de la liste Mignot, Alain Ramos, où figure une campagne d’affiches pour l’égalité des sexes.

« Avec ces affiches, on va dans les quartiers populaires, là où ça vote d’habitude communiste. Le mariage des homos

et toutes ces conneries ça marche super bien chez les musulmans », nous explique l’homme, qui ne voudra jamais

nous dévoiler son identité…

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy