• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > L’Ukraine a besoin d’une politique de réconciliation plutôt que de confrontation (Parti communiste d’Ukraine)

L’Ukraine a besoin d’une politique de réconciliation plutôt que de confrontation (Parti communiste d’Ukraine)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 mars 2014

 

L’Ukraine a besoin d’une politique de réconciliation

plutôt que de confrontation (KPU)

 

Petro Simonenko, Premier secrétaire du Parti Communiste d’Ukraine (KPU)

 

(Traduction Nicolas Maury)

 

CaptureUkraine4  Le Parti communiste d’Ukraine a toujours défendu

   l’intégrité territoriale, l’unité et la souveraineté

   de l’Ukraine. Il est important de comprendre tout

   ce qui se passe pour préserver l’intégrité de l’État

   et qu’une politique basée sur la domination

   d’une région sur une autre est inacceptable.

   La crise, et son réchauffement, est la conséquence

   d’erreurs de calcul et d’erreurs de l’ancien comme

   du nouveau gouvernement. Si l’ancien régime a

   ignoré et n’a pas entendu la moitié du pays,

   le nouveau gouvernement, utilise les mêmes

 

techniques et méthodes, il ignore et ne veut pas entendre l’autre moitié du pays.

 

Dans ces circonstances, l’Ukraine court vers la guerre civile et vers la partition de son territoire, ce qui est

inacceptable. Les intérêts des citoyens russophones du pays doivent être pris en compte et protégés les forces

politiques du pays, le gouvernement doit entendre et de comprendre leur logique, c’est la seule façon

de s’assurer que la population d’Ukraine ne soit pas contrainte de demander la protection de l’extérieur.

Le Parti communiste est convaincu que les problèmes politiques internes du pays doivent être résolus

par les Ukrainiens eux-mêmes, sans l’intervention directe de forces extérieures occidentales et orientales.

Il faut résoudre ces problèmes par des moyens politiques, juridiques, en s’appuyant sur la force du droit et non

sur le droit de la force.

L’Ukraine a besoin d’une politique de réconciliation plutôt que de confrontation entre les différentes régions

du pays, aujourd’hui, il faut conserver l’intégrité du pays.

 

Voir une interview de Sergueï Topalov dans l’Humanité, député du Parti communiste ukrainien (PKU), 


au parlement à Kiev,

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy