• Accueil
  • > CGT
  • > Pacte de responsabilité : 30 milliards pour les patrons, du vent pour les salariés !

Pacte de responsabilité : 30 milliards pour les patrons, du vent pour les salariés !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 mars 2014

 

PACTE DE RESPONSABILITÉ

Mohamed Oussedik : « Les salariés sont les grands perdants »

 

huma0603

 

Alors que la CFDT, la CFTC et la CGC ont abouti

à un accord sur les contreparties du pacte de

responsabilité, la CGT et FO ont donné un avis

négatif sur le projet présenté par le patronat.

Pour le secrétaire confédéral de la CGT

« personne n’est capable de dire 
si ce pacte de

responsabilité va créer le moindre emploi ».

« Aujourd’hui, les salariés sont les grands perdants

de ce pacte de responsabilité. 
La version définitive

du texte qu’on nous a présentée 
va recevoir l’avis

favorable de trois organisations syndicales.

Mais la CGT et FO ont déjà donné un avis défavorable.

 

Cette version définitive du texte patronal est, dans le fond, la même que la première version. 
On nous a rebattu

les oreilles avec le dialogue social, mais dans la première version du texte, 
il était même dit que la représentation

du personnel constituait un frein à l’emploi. La CGT avait fait 
des propositions précises vendredi dernier

(voir ci-dessous), mais pas 
une seule n’a été reprise. Il n’y a aucun objectif chiffré 
en termes d’emplois, aucune

obligation de négocier 
dans les branches. Personne n’est capable de dire 
si ce pacte de responsabilité va créer

le moindre emploi. Pour nous, c’est un acte de plus qui légitime les grands rendez-vous sociaux du 18 mars

et du 4 avril prochains. Nous ne sommes pas déçus, car nous ne nous faisions aucune illusion dans cette affaire.

À peine ont-ils abouti 
à la création d’un observatoire des contreparties. 
Pour l’instant, on ne sait pas

qui y siégera, mais ce qui est sûr, c’est que face à une enveloppe de 30 milliards d’euros, c’est plutôt léger.

C’est un observatoire 
qui coûte cher !

La conclusion de cette journée, 
c’est qu’il y a des aides publiques de versées, 
et que le patronat refuse toujours

le moindre contrôle. 
On a la désagréable impression qu’on gaspille 
les aides publiques. Maintenant, l’État doit

prendre 
ses responsabilités. »

 

Documents à télécharger : Les propositions de la CGT -

Lire aussi :

Vidéo :  Jean-Claude Mailly sur RMC

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy