Ukraine : un « plan dead » du FMI ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 mars 2014

 

Ukraine : le FMI arrive à Kiev ce mardi

 

CaptureFMI1

Le Fonds a annoncé ce lundi qu’une de ses équipes allait arriver

ce mardi en Ukraine pour discuter d’un plan d’aide

avec les nouvelles autorités qui ont requis son assistance financière.

Officiellement et selon le communiqué du Fonds monétaire international,

la mission, qui devrait rester dans le pays jusqu’au 14 mars, « évaluera

la situation économique actuelle » et « discutera des réformes qui pourraient

servir de bases à un programme » d’aide.

Plus concrètement, des experts économiques de la Commission européenne sont, eux, arrivés lundi à Kiev.

Et selon une source européenne, « aucun État membre ne bougera sans évaluation des besoins financiers

de l’Ukraine par le FMI ».

Mauvais souvenirs

CaptureUkraine2

 

Pour les Ukrainiens, cette visite

réveille de mauvais souvenirs.

Le Fonds a déjà un lourd passif

avec l’Ukraine. En juillet 2010,

il avait accordé au pays une ligne

de crédit de 15,3 milliards de dollars

qu’il avait bloquée début 2011

face au refus des autorités de l’époque

de mettre en œuvre les réformes

exigées en contrepartie.

Des mesures faites d’austérité pour les services publiques et de privatisations tous azimuts.

A peine intronisé, le nouveau Premier ministre ukrainien avait jeudi officiellement requis l’aide du FMI en affirmant

que les caisses de l’État étaient « vides ». Le nouveau pouvoir à Kiev a d’abord dit avoir besoin au total de 35 milliards

de dollars sur deux ans avant d’affirmer attendre 15 milliards du seul FMI pour cette année.

Pressé par la communauté internationale, le FMI s’était aussitôt dit « prêt à y répondre » et avait annoncé l’envoi

d’une mission sur le terrain afin de dessiner les contours d’un accord avec les autorités, conformément

à ses procédures internes.

Depuis, la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a estimé que la situation économique en Ukraine ne méritait

pas de « paniquer » et a appelé les autorités à se garder de toute surenchère sur le montant de l’aide requise.

S.G.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy