• Accueil
  • > Archives pour février 2014

Le centre de Toulouse défiguré par des croix gammées

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2014

 

Le centre de Toulouse défiguré par des croix gammées

 

toulouse_1  Photo Twitter (@ToulousePaP)

  Des croix gammées et inscriptions antisémites

  et homophobes ont été taguées sur plusieurs

  bâtiments du centre de Toulouse ce week-end.

  L’Université, comme les locaux du Front

  de gauche ont été pris pour cible.

 

Un bâtiment accueillant un centre LGBT (lesbiennes, gays, bi- et transsexuels), le local de campagne du candidat

du Parti de gauche aux municipales, celui du Front de gauche, un cinéma art et essai, l’entrée de l’Université

Toulouse 1 Capitole et un cimetière ont été tagués de croix gammées, de croix celtiques, emblèmes de l’ultra-droite,

et d’inscriptions s’en prenant aux Juifs, aux homosexuels ou aux francs-maçons.

Pour Arc-en-Ciel, association de défense des homosexuels en Midi-Pyrénées, ces actes sont « aussi odieux

qu’insupportables » et « rappellent les heures les plus noires de notre histoire ».  Dans un communiqué publié

sur son site, Arc-en ciel dit voir là la manifestation d’un « climat de haine et de violence libéré par les manifestations

contre le Mariage pour tous de l’an dernier », et « renvoie chaque responsable politique et religieux

à ses responsabilités, particulièrement en cette période de campagne électorale municipale ».

Arc-en-Ciel appelle à manifester samedi après-midi à Toulouse et, « face aux risques désormais avérés de danger

à l’ordre public », demande l’interdiction des manifestations auxquelles appelle le collectif Jour de colère,

les 5 et 6 avril, dans plusieurs villes.

 

Il faut combattre le racisme, sous toutes ses formes, sans relâche et sans complaisance

Une fresque hommage aux résistants du groupe Manouchian vandalisée

Clémentine Autain veut une initiative de rue contre les réactionnaires

Publié dans Extreme-droite, France, Montée du fascisme, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Entreprises du CAC 40 et paradis fiscaux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2014

 

TRANSPARENCE

Les 1548 filiales des entreprises du CAC 40

dans les paradis fiscaux

 

 

Captureparadisfiscaux  par Olivier Petitjean – 18 février 2014

  Paradis fiscaux : depuis la crise financière de 2008,

  on ne cesse de nous promettre leur disparition,

  mais ils semblent avoir la vie dure.

  Les avancées réglementaires obtenues paraissent

minimales, quand elles ne sont pas remises en cause.

Aujourd’hui, l’attention du public se porte tout particulièrement vers les pratiques d’optimisation

fiscale des géants de l’internet comme Google ou Amazon, ou encore des chaînes de restauration

comme McDonald’s. Mais les entreprises françaises ne sont pas en reste.

La Revue Projet s’est penchée sur les filiales déclarées par les entreprises du CAC 40 dans les pays

considérés comme des paradis fiscaux. Une enquête riche d’enseignements.

L’intégralité de l’article, signé Jean Merckaert, est accessible ici.

Le chiffre de 1548 filiales est basé principalement sur les filiales déclarées par les entreprises du CAC40

dans leurs rapports annuels 2012, mises en regard de la liste des paradis fiscaux établie par le réseau militant

Tax Justice Network (l’article précise à chaque fois lesquels de ces pays figurent aussi sur les listes plus restreintes

établies par l’OCDE et l’État français).

Précision importante : l’information fournie par les entreprises est très loin d’être complète, de sorte que le chiffre

réel pourrait être bien supérieur à 1548 :

Les sociétés du CAC40 se distinguent par leur forte opacité concernant une information aussi basique

que l’implantation de leurs filiales. 23 des sociétés du CAC40 ne dressent, dans leur rapport annuel,

qu’une liste des « filiales principales ». Où sont celles jugées mineures ? La question reste entière.

France Télécom annonce 400 entités, mais n’en liste que 32. Danone publie les noms de 99 filiales

sur 252 annoncées, Capgemini : 124 sur 136, Legrand : 34 sur 157, Veolia Environnement : 106 sur 2728

et Vivendi : 57 sur 690. Quant à Total, la société annonce 883 entités mais ne donne les noms que de 179

d’entre elles (sans préciser, à l’instar des groupes Vinci et L’Oréal, les pays d’implantation). Parmi les filiales

passées sous silence, Total International Ltd (affréteur du pétrolier l’Erika), qui semble jouer un rôle pivot

dans l’achat et la revente de pétrole, est située aux Bermudes.

Ce manque de transparence amène évidemment à traiter avec prudence les résultats de notre enquête.

Le CAC40 publie les noms de 1548 filiales présentes dans les paradis fiscaux, soit 23 % de l’ensemble

de ses filiales étrangères. Le total serait probablement bien supérieur si l’on disposait d’une information

exhaustive.

Des pratiques qui concernent aussi les entreprises publiques (ou semi-publiques) :

La participation de l’État au capital n’est en rien gage de transparence. Si Safran, Renault et EDF

fournissent une liste exhaustive, en revanche EADS (Airbus Group depuis le 1er janvier 2014), GDF Suez

et France Télécom ne révèlent pas publiquement toutes leurs filiales. Pour cette liste incomplète,

on découvre 3 filiales paradisiaques pour France Télécom, 18 pour GDF Suez, 43 pour EADS.

EDF compte 11 filiales offshores, Safran 17 et Renault 19…

L’enquête note aussi que les entreprises françaises, contrairement à leurs homologues étrangères, tendent

à privilégier les « paradis fiscaux » proches que sont le Luxembourg, la Suisse, la Belgique ou les Pays-Bas

(seuls les deux premiers pays figurent sur la liste de l’OCDE) – où il n’est pas forcément aisé de distinguer

les filiales légitimes de celles qui ont été établies à des fins fiscales.

[Lire la suite sur l’Observatoire des multinationales]

Creative Commons License

Le CAC 40 toujours accro aux paradis fiscaux

À (re)lire sur notre blog :  Enquête sur les rouages des paradis fiscaux

Pour échapper à l’impôt, l’imagination des géants du CAC 40 est toujours débordante

 

Cliquer sur les images (captures d’écran) pour agrandir

Captureparadisfiscaux1

 

Captureparadisfiscaux3Captureparadisfiscaux2

Publié dans ECONOMIE, Finance, France, Fraude fiscale | Pas de Commentaire »

Pierre Laurent invité de France Bleu (17/02/14)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 février 2014

 

http://www.dailymotion.com/video/x1cecbl

sur dailymotion

Publié dans PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Nouvelle manipulation de Civitas contre l’École publique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 février 2014

 

Pour illustrer l’éducation sexuelle telle qu’elle serait soi-disant enseignée à l’école, Civitas a publié sur deux de ses sites

des photos prises au Canada !

Education-sexuelle à l’école : Civitas publie de fausses photos

Civitas truque des photos. Est-ce décent pour des croyants ?

 

Publié dans Extreme-droite, INFOS, Integrisme, Manipulation, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Angela Merkel contre toute aide de solidarité à la Grèce

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 février 2014

 

Angela Merkel contre toute aide de solidarité à la Grèce

 

CaptureMerkel  capture d’écran

 

  La chancelière allemande Angela Merkel a averti ce dimanche

  le gouvernement grec qu’il ne devait pas compter sur un signal

  de Berlin quant à un éventuel nouveau plan d’aide

  avant les élections européennes, comme le laissait entendre

  son ministre des Finances.

 

Selon l’hebdomadaire der Spiegel, la dirigeante conservatrice, gourou d’une politique stricte d’austérité budgétaire en Europe, a stoppé net un projet de son puissant ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, qui voulait envoyer à la Grèce « un signal de solidarité » avant le scrutin européen, en laissant entrevoir qu’Athènes pourrait bénéficier d’un troisième plan d’aide, selon le magazine qui ne cite pas ses sources.

Électorat d’extrême droite

Mais la chancelière bloque tout par souci électoraliste. En se montrant ferme à l’encontre du peuple grec, la leader de la droite allemande espère capter l’électorat du parti anti-européen Alternative pour l’Allemagne (Afd) à l’approche du scrutin européen du 25 mai, selon Der Spiegel. L’AFD, qui prône l’abandon de l’euro et le retour au deutsche mark, n’a pas réussi à entrer au Bundestag (chambre basse du Parlement) aux élections législatives du 22 septembre, mais beaucoup lui prédisent une percée aux Européennes dans un pays pourtant jusqu’ici plutôt épargné par la crise.

A l’inverse, le ministre des Finances Wolfgang Schäuble espérait qu’un nouveau plan d’aide renforcerait la coalition entre les conservateurs et les socialistes au pouvoir à Athènes. Pour lui, dans le cas contraire, une nouvelle instabilité politique à Athènes « pourrait relancer la crise dans la zone euro », écrit l’hebdomadaire. Le parti de la gauche radicale, Syriza, dirigé par Alexis Tsipras, est le favori des sondages pour les prochaines élections municipales et européennes face à des Grecs excédés par les partis traditionnels. Samedi, Alexis Tsipras a dénoncé dans un quotidien allemand le fait que « la Grèce a servi de cobaye ». « Avec cette thérapie de choc (imposée à la Grèce par ses créanciers), on a voulu tester ce qu’un peuple pouvait endurer ».

A lire aussi :

 

S.G. – humanite.fr

 

Publié dans Allemagne, Grece, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Tefal, la souffrance sous le couvercle

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 février 2014

 

Ce lundi dans l’Humanité :

    Tefal, la souffrance sous le couvercle

 

huma1702

  Reportage à Rumilly (Haute-Savoie).

  Dans cette usine de production d’articles culinaires,

  l’intensification du travail par l’introduction de méthodes

  du lean Management¹, sur fond de mise en concurrence

  avec la Chine, provoque une explosion du mal-être

  chez les salariés.

  Il n’y a pas de fumée sans feu. Quand la société Tefal s’organise

  pour écarter une inspectrice du travail devenue gênante,

  comme nous le révélions dans nos colonnes le 12 décembre dernier

  (voir, en page suivante, les suites de l’affaire), c’est qu’elle souhaite

garder les mains libres pour exploiter sa main-d’oeuvre. Et on peut se douter que la situation de ses salariés

n’est pas des meilleures. Pas de fumée sans feu également, car l’affaire n’aurait pas éclaté si un mystérieux

informateur, vraisemblablement salarié de Tefal, n’avait fait parvenir à l’inspectrice les documents internes

révélant ces pressions… Lire la suite dans notre édition de ce lundi.

  • Ouverture d’une enquête

Les sages de l’inspection du travail doivent encore se prononcer sur l’atteinte à l’indépendance de l’agent,

dans l’affaire Tefal.

[Lire la suite]

¹   La méthode « lean », le retour du pire du travail à la chaîne

Publié dans droit du travail, ECONOMIE, France, l'Humanité, SOCIAL, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

La bibliothèque idéale selon saint François Copé

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 février 2014

 

Apostrophe

La bibliothèque idéale selon saint François Copé

 

titeuf

  Voici des exemples de livres pour la Jeunesse

  qu’il faudrait faire disparaître, à entendre

  les commandements moralisateurs du patron de l’UMP.

  L’apostrophe de Marie-José Sirach.

  D’abord, bannir des rayonnages :

  ♦  Titeuf et sa bande de copains obsédés par leur zizi 
et les filles

  de Zep.

  ♦  Tous les albums des Motordus de Pef pour outrage à la langue

  française. 

 

 

♦  Les Trois brigands, de Tomi Ungerer pour apologie 
de la rapine et du mensonge.

 

La bande-annonce des Trois brigands

Image de prévisualisation YouTube

A voir sur youtube

♦  On n’est pas des poupées! de Delphine Beauvois et Claire Cantais pour oser vanter l’égalité filles-garçons.

♦  Ernesto, de Marguerite Duras 
pour apologie de l’insoumission à l’autorité.

♦  Fifi Brindacier, d’Astrid Lindgren pour trouble 
à l’ordre public.

♦  Les plantes ont-elles un zizi ? de Jeanne Failevic et Véronique Pellissier, pour 
initiation camouflée aux différents

systèmes 
de reproduction (voir Acte Sud  Junior).

♦  Le Petit Chaperon rouge, 
de Charles Perrault, pour relations sado-maso 
avec le loup.

Pour rigoler, voir la version de Tex Avery

 

dessins humoristiques :

 

 

Publié dans Censure, Culture, France, Litterature, UMP | Pas de Commentaire »

Taxe sur les Transactions Financières : rappelons ses promesses à François Hollande !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2014

reçu par courriel

Cliquer sur l’image pour agir

Captureoxfam

 

Publié dans Environnement, EUROPE, F. Hollande, Finance, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Sylvie Vassallo : « Les livres jeunesse ne sont pas des manuels de morale »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2014

 

Mercredi, Sylvie Vassallo, directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil,

était l’invitée de Clara Dupont-Monod sur France Inter. 

 

http://www.dailymotion.com/video/x1buhqo

sur dailymotion

Publié dans France Inter, IDEES - DEBATS - PHILO, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Que dissimule «L’autonomie» des universités prônée par la loi Fioraso ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2014

 

Que dissimule «L’autonomie» des universités prônée par la loi Fioraso ?

La continuité des réformes dont le but n’est pas la liberté

de chercher

 

loi-autonomie-pecresse

  Par Dina BACALEXI, Ingénieure de recherche CNRS,

  élue SNTRS-CGT, et Daniel STEINMETZ, Secrétaire

  général du SNTRS-CGT.

 

  Dans l’Humanité du 3 janvier 2014, Martin Andler et

  Laurent Daudet, responsables de l’enseignement ­supérieur

  et de la recherche au think tank Terra Nova,

  la « boîte à idées » du Parti socialiste, ont fait l’éloge

  de « l’autonomie des universités » et la promotion de la loi

  dite ­Fioraso, que la communauté scientifique a, à juste titre,

baptisée « loi LRU2 ».

La défense d’une prétendue « autonomie » (« liberté et responsabilité des universités ») n’est qu’une ­façon

d’entériner une politique qui poursuit celle de l’ère Sarkozy. D’ailleurs, l’actuelle ministre l’avait annoncé

avec une forte dose d’hypocrisie dans l’exposé des motifs de sa loi : elle adoptait une « méthode pragmatique »

sans remise en cause systématique du passé, pour « préserver un milieu académique déjà fortement déstabilisé

par la succession désordonnée de réformes (…) dont il a fait l’objet au cours du dernier quinquennat ».

Les auteurs de la tribune semblent satisfaits de cette continuité. Dans l’esprit des « grandes coalitions » à l’allemande ?

Les auteurs incitent à « faire confiance à l’autonomie ». Mais la communauté s’est sentie trahie à plusieurs reprises.

La loi LRU, promulguée par Valérie Pécresse en 2006, a inauguré le désengagement de l’État que poursuit si bien

la loi Fioraso. Elle n’a pas seulement créé les difficultés des universités par « manque de transfert des ressources ».

Elle a posé la première pierre d’un financement supposé libre, soit via une hausse des frais de scolarité,

soit par différents contrats et partenariats public-privé, qui ont ouvert la voie à une formation et à une recherche

sous influence. Ce que la loi Fioraso a institutionnalisé, en faisant du « transfert » direct et immédiat des résultats

de la recherche ­publique aux entreprises une de ses missions principales, avait commencé avant.

En incitant les universités à « devenir des centres de coûts et de profits » et à « augmenter leur chiffre

d’affaires » (les Échos du 23 janvier 2014), en affichant son accord total avec le Medef qui réclame

« le copilotage des formations » (les Échos du 8 décembre 2013, interview ­croisée avec Pierre Gattaz),

la ministre rend les armes du service public de l’université et de la recherche.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire le tract du Syndicat National des Travailleurs de la Recherche Scientifique :

« L’Inserm à 50 ans ! Entre l’autosatisfaction de la Direction et le malaise des personnels »

PDF - 206.7 ko
Tract_SNTRS_DU_INSERM_2014

Publié dans Enseignement superieur, IDEES - DEBATS - PHILO, Politique nationale | Pas de Commentaire »

1...34567...10
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy