Penser ici et maintenant, pour gagner du communisme

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 février 2014

 

Résurrection ou réinvention ?

Penser ici et maintenant, pour gagner du communisme

 

communisme  Par Valère Staraselski, écrivain

  Dans un texte paru dans les Lettres françaises,

  Alain Badiou annonce la parution de Résurrection du communisme.

  Le propos y est essentiel. Concernant 1793, le philosophe écrit

  très justement que les exécuteurs de Robespierre et de Saint-Just

  « veulent la corruption ». Et il ajoute : « Ils veulent que soit admise

  comme normale une bonne dose d’enrichissement personnel,

  d’agiotage et de prévarication. Contre la dictature révolutionnaire,

  ils veulent “la liberté”, ce qui veut dire le droit de faire des affaires

  et de mêler ces affaires à celles de l’État. Ils s’élèvent donc aussi

  bien contre la répression “terroriste” et “liberticide” des combines

  louches que contre l’obligation vertueuse d’avoir à ne considérer

  que le bien public. » Dont acte, il résume parfaitement la situation.

  Et si je partage avec lui également l’idée que l’alternative, en termes politique et de civilisation, est bel et bien

le communisme, je pense pour ma part qu’il s’agit non pas de nous y préparer, comme il le dit, mais d’y travailler

d’ores et déjà. Car peut-on résumer la « véritable essence » de la démocratie à la seule corruption ? Même si cela,

depuis la Révolution, y ressemble par moments et aujourd’hui, en particulier, fortement ! Cela voudrait tout simplement

dire qu’il ne sert à rien d’agir, de penser ici et maintenant pour gagner du communisme, comme nos aînés ont su

le faire avec la Sécurité sociale, les services publics, etc., sans remonter aux luttes du XIXe siècle. Est-on bien sûr

que « la faiblesse des communistes, voire l’annonce de leur disparition » aient résidé dans l’abandon de la dictature

du prolétariat ? Là où la politique recule, la barbarie avance. Nous le vivons aujourd’hui. L’enjeu n’est-il pas

de travailler à rassembler autour de projets unificateurs, si minimes soient-ils, pour le bien commun ?

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy