• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 18 février 2014

Racisme : Nouveau dérapage verbal de Brigitte Barèges, maire UMP de Montauban

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2014

 

C’est un scandale !

À Montauban, le racisme bon teint de la maire UMP

 

Capturebarèges

  Brigitte Barèges a qualifié de « tache » l’un de ses colistiers,

  seul Noir de sa liste pour les élections municipales. 

  «Il est la tache de notre liste. » La phrase, lâchée durant la soirée

  de présentation de sa liste pour les élections municipales par la maire

  sortante UMP de Montauban (Tarn-et-Garonne), Brigitte Barèges,

  est « loin d’être une blague douteuse », comme le serinent les médias.

  Car la remarque visait Jean Tepkri, en 28e position derrière Brigitte

  Barèges, et « seul Noir de la liste ».

 

Le propos « insupportable » relevé par la Dépêche du Midi, « colle parfaitement au personnage », estime

Marie-Claude Bouyssi, conseillère municipale d’opposition.

[...]

C’est elle qui, lors de l’examen pour « ouvrir le mariage aux couples de même sexe » en commission des Lois

à l’Assemblée nationale, avait lancé un tonitruant : « Et pourquoi pas des unions avec des animaux ? ou la polygamie ? »

Même le président de l’UMP, Jean-François Copé – pourtant pas à une énormité près – s’en était ému…

Cadre de la Droite populaire, chantre de la « préférence nationale » qu’elle applique même pour l’accès aux cantines

scolaires de sa ville, Brigitte Barèges avait, en juin 2012, publiquement déclaré qu’elle « serait ravie » de la victoire

aux élections législatives dans le Pas-de-Calais de… Marine Le Pen. (…)

[Lire l’article complet sur humanite.fr]

Au secours Barèges est de retour !

Brigitte Barèges accusée de détournement de fonds publics

Publié dans France, Racisme - Xenophobie, UMP | Pas de Commentaire »

Le centre de Toulouse défiguré par des croix gammées

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2014

 

Le centre de Toulouse défiguré par des croix gammées

 

toulouse_1  Photo Twitter (@ToulousePaP)

  Des croix gammées et inscriptions antisémites

  et homophobes ont été taguées sur plusieurs

  bâtiments du centre de Toulouse ce week-end.

  L’Université, comme les locaux du Front

  de gauche ont été pris pour cible.

 

Un bâtiment accueillant un centre LGBT (lesbiennes, gays, bi- et transsexuels), le local de campagne du candidat

du Parti de gauche aux municipales, celui du Front de gauche, un cinéma art et essai, l’entrée de l’Université

Toulouse 1 Capitole et un cimetière ont été tagués de croix gammées, de croix celtiques, emblèmes de l’ultra-droite,

et d’inscriptions s’en prenant aux Juifs, aux homosexuels ou aux francs-maçons.

Pour Arc-en-Ciel, association de défense des homosexuels en Midi-Pyrénées, ces actes sont « aussi odieux

qu’insupportables » et « rappellent les heures les plus noires de notre histoire ».  Dans un communiqué publié

sur son site, Arc-en ciel dit voir là la manifestation d’un « climat de haine et de violence libéré par les manifestations

contre le Mariage pour tous de l’an dernier », et « renvoie chaque responsable politique et religieux

à ses responsabilités, particulièrement en cette période de campagne électorale municipale ».

Arc-en-Ciel appelle à manifester samedi après-midi à Toulouse et, « face aux risques désormais avérés de danger

à l’ordre public », demande l’interdiction des manifestations auxquelles appelle le collectif Jour de colère,

les 5 et 6 avril, dans plusieurs villes.

 

Il faut combattre le racisme, sous toutes ses formes, sans relâche et sans complaisance

Une fresque hommage aux résistants du groupe Manouchian vandalisée

Clémentine Autain veut une initiative de rue contre les réactionnaires

Publié dans Extreme-droite, France, Montée du fascisme, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Entreprises du CAC 40 et paradis fiscaux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2014

 

TRANSPARENCE

Les 1548 filiales des entreprises du CAC 40

dans les paradis fiscaux

 

 

Captureparadisfiscaux  par Olivier Petitjean – 18 février 2014

  Paradis fiscaux : depuis la crise financière de 2008,

  on ne cesse de nous promettre leur disparition,

  mais ils semblent avoir la vie dure.

  Les avancées réglementaires obtenues paraissent

minimales, quand elles ne sont pas remises en cause.

Aujourd’hui, l’attention du public se porte tout particulièrement vers les pratiques d’optimisation

fiscale des géants de l’internet comme Google ou Amazon, ou encore des chaînes de restauration

comme McDonald’s. Mais les entreprises françaises ne sont pas en reste.

La Revue Projet s’est penchée sur les filiales déclarées par les entreprises du CAC 40 dans les pays

considérés comme des paradis fiscaux. Une enquête riche d’enseignements.

L’intégralité de l’article, signé Jean Merckaert, est accessible ici.

Le chiffre de 1548 filiales est basé principalement sur les filiales déclarées par les entreprises du CAC40

dans leurs rapports annuels 2012, mises en regard de la liste des paradis fiscaux établie par le réseau militant

Tax Justice Network (l’article précise à chaque fois lesquels de ces pays figurent aussi sur les listes plus restreintes

établies par l’OCDE et l’État français).

Précision importante : l’information fournie par les entreprises est très loin d’être complète, de sorte que le chiffre

réel pourrait être bien supérieur à 1548 :

Les sociétés du CAC40 se distinguent par leur forte opacité concernant une information aussi basique

que l’implantation de leurs filiales. 23 des sociétés du CAC40 ne dressent, dans leur rapport annuel,

qu’une liste des « filiales principales ». Où sont celles jugées mineures ? La question reste entière.

France Télécom annonce 400 entités, mais n’en liste que 32. Danone publie les noms de 99 filiales

sur 252 annoncées, Capgemini : 124 sur 136, Legrand : 34 sur 157, Veolia Environnement : 106 sur 2728

et Vivendi : 57 sur 690. Quant à Total, la société annonce 883 entités mais ne donne les noms que de 179

d’entre elles (sans préciser, à l’instar des groupes Vinci et L’Oréal, les pays d’implantation). Parmi les filiales

passées sous silence, Total International Ltd (affréteur du pétrolier l’Erika), qui semble jouer un rôle pivot

dans l’achat et la revente de pétrole, est située aux Bermudes.

Ce manque de transparence amène évidemment à traiter avec prudence les résultats de notre enquête.

Le CAC40 publie les noms de 1548 filiales présentes dans les paradis fiscaux, soit 23 % de l’ensemble

de ses filiales étrangères. Le total serait probablement bien supérieur si l’on disposait d’une information

exhaustive.

Des pratiques qui concernent aussi les entreprises publiques (ou semi-publiques) :

La participation de l’État au capital n’est en rien gage de transparence. Si Safran, Renault et EDF

fournissent une liste exhaustive, en revanche EADS (Airbus Group depuis le 1er janvier 2014), GDF Suez

et France Télécom ne révèlent pas publiquement toutes leurs filiales. Pour cette liste incomplète,

on découvre 3 filiales paradisiaques pour France Télécom, 18 pour GDF Suez, 43 pour EADS.

EDF compte 11 filiales offshores, Safran 17 et Renault 19…

L’enquête note aussi que les entreprises françaises, contrairement à leurs homologues étrangères, tendent

à privilégier les « paradis fiscaux » proches que sont le Luxembourg, la Suisse, la Belgique ou les Pays-Bas

(seuls les deux premiers pays figurent sur la liste de l’OCDE) – où il n’est pas forcément aisé de distinguer

les filiales légitimes de celles qui ont été établies à des fins fiscales.

[Lire la suite sur l’Observatoire des multinationales]

Creative Commons License

Le CAC 40 toujours accro aux paradis fiscaux

À (re)lire sur notre blog :  Enquête sur les rouages des paradis fiscaux

Pour échapper à l’impôt, l’imagination des géants du CAC 40 est toujours débordante

 

Cliquer sur les images (captures d’écran) pour agrandir

Captureparadisfiscaux1

 

Captureparadisfiscaux3Captureparadisfiscaux2

Publié dans ECONOMIE, Finance, France, Fraude fiscale | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy