• Accueil
  • > France
  • > Nouvelle manipulation politique de Jean-François Copé

Nouvelle manipulation politique de Jean-François Copé

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 février 2014

 

           L’ordre moral de Jean-François Copé

 

Captureduanyer  capture d’écran

 

  Jean-François Copé, alimente volontairement le vent mauvais

  qui souffle depuis l’extrême-droite. Il se paye le ridicule de

  dénoncer un livre pour enfant paru depuis plus de trois ans.

  Cette attaque est inqualifiable, et le Parti communiste français

  apporte tout son soutien aux auteurs, ainsi qu’aux Editions

  du Rouergue qui publient le plus souvent des textes talentueux

  dans des albums d’une grande qualité graphique.

 

À l’heure où une trentaine de bibliothèques publiques sont victimes de tentative de censure de la part d’extrémistes

qui veulent en purger les rayons de tout ce qui leur déplait, il est grave que le secrétaire général de l’UMP engage

sa formation dans la surenchère, au lieu de défendre les valeurs de liberté de la République.

Jean-François Copé n’a pas un mot devant la fermeture de 21 librairies Chapitre, provoquée par la course au profit

de la filiale d’un fond de pension américain, qui entraîne le chômage pour 500 salariés.

Les communistes, comme ils soutiennent les bibliothécaires et les élus en résistance, se tiennent au coté

des personnels en lutte, qui occupent déjà 10 librairies pour garantir leur avenir.

Ils appellent tous les partisans d’une nouvelle ambition culturelle à partout combattre les dérives liberticides,

 à se mobiliser pour résister à l’effacement de la mission de l’État au service de la culture pour tous, aux baisses

drastiques des budgets culturels de l’État et des collectivités territoriales qui menacent la chaîne du livre

et de la lecture publique.

Communiqué du PCF – 13 février 2014

Voir le dessin de Placide

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy