• Accueil
  • > Austerite
  • > « Pierre Gattaz et François Hollande se sont pacsés au plus haut niveau de la nation »

« Pierre Gattaz et François Hollande se sont pacsés au plus haut niveau de la nation »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2014

 

Mobilisation

Thierry Lepaon :

      « Pierre Gattaz et François Hollande se sont pacsés

       au plus haut niveau de la nation »

 

hollande infidèle

  La CGT appelle aujourd’hui à des mobilisations

  dans toute la France pour l’emploi et les salaires.

  Son secrétaire général, Thierry Lepaon, revient

  entre autres sur le pacte de responsabilité. 

  La CGT s’est dite, à plusieurs reprises, opposée

  au contenu du pacte de responsabilité annoncé

  par François Hollande lors de ses vœux à la presse.

  Cette opposition se fonde-t-elle sur le principe même

  de ce pacte, à savoir l’abandon du financement,

  par le patronat, de la politique familiale, ou bien

  sur l’absence d’exigence de réelles contreparties

   patronales à cette mesure ?

 

Thierry Lepaon. Nous sommes opposés au contenu même du pacte de responsabilité. À son orientation.

Pour la première fois, la branche famille se retrouve isolée du financement global de la protection sociale.

Elle ne sera plus financée par le travail mais par la fiscalité. À terme, c’est donc bien l’enjeu de la fiscalisation

à la fois des recettes et des dépenses. C’est un vieux rêve de la droite qui considère que le travail ne peut pas

payer le hors-travail. Sur ce point, nous sommes en opposition frontale avec le gouvernement. Ce n’est même

pas discutable. En parallèle, ça peut paraître une question de forme mais ça n’en est pas une, François

Hollande a commencé par signer le chèque. Nul besoin d’être un grand négociateur pour comprendre

que l’arme du financement est bien la dernière qu’il faut utiliser. Mais le choix de François Hollande a été

d’exonérer d’abord et de renvoyer ensuite dos à dos syndicats de salariés et syndicats d’employeurs

pour ce qui est de la négociation des contreparties.

Jean-Marc Ayrault a demandé que les organisations syndicales lui remettent, 
avant la fin du mois,


les préconisations en matière de contrepartie sociales au pacte de responsabilité.

Quelles sont celles que la CGT va mettre sur la table ?

Thierry Lepaon. La CGT a signé, avec la CFDT, la FSU et l’Unsa, un texte commun dans lequel sont déclinés

un certain nombre de points qui nous rassemblent. Mais ces orientations, que l’on porte ensemble, peuvent être

complétées par des revendications propres à chacune des organisations. L’ensemble des dispositions qui figurent

dans ce texte commun seront mises sur la table. Par tous les syndicats. Pour ce qui est de la CGT, nous allons,

en parallèle, réaffirmer nos revendications en matière de niveau de rémunération, Smic et points d’indice,

et demander la remise à plat complète des 230 milliards d’euros d’aides publiques versées chaque année

aux entreprises.

Pour le reste, la question n’est pas d’apporter des contreparties à un pacte signé entre Pierre Gattaz

et François Hollande et sur lequel les syndicats de salariés n’ont jamais été consultés.

Pierre Gattaz et François Hollande se sont pacsés au plus haut niveau de la nation, et le gouvernement

met en œuvre ce qu’ils ont décidé.

La CGT ne regardera pas par la petite porte. Il ne s’agit pas de trouver des contreparties à 30 milliards d’euros

mais bien de mettre à plat l’ensemble de l’assiette.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy