6 février 1934 : Quand la gauche sut réagir

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2014

 

Dans l’Humanité ce jeudi :

     6 février 1934, quand la gauche reprit le dessus

 

huma0602

Il y a 80 ans, le coup de force de l’extrême droite échouait.

La riposte de la gauche s’organise, dépassant dans la rue

ses divisions, le 12 février.

Le Front populaire allait pouvoir naître. Quatre-vingts ans

après, un nouvel élan de gauche est-il possible ?

A lire dans notre événement :

   ♦ Quand la gauche reprit le dessus. Extrait :

Quand les droites factieuses désertent la rue, au soir du 6 février 1934,

elles ne savent pas encore que leur coup de force manqué va précipiter

« un événement impensable peu de temps auparavant ».

 

« La fusion enthousiaste, ardente d’unité, à Paris », le 12 février, « du cortège de la CGT et du Parti socialiste

avec celui de la CGTU et du Parti communiste », selon l’historien et économiste Jean Magniadas.

Échouant à renverser le régime en place, la tentative manquée des ligues fascistes va ainsi avoir pour effet

« d’engager le processus » qui mènera au Front populaire, explique l’historienne Danielle Tartakowsky.

Quatre-vingts ans plus tard, ce bref épisode (de 1934 pour ses prémices, à la chute du cabinet Blum en 1937,

en passant par la victoire électorale du 3 mai 1936), sans exemple dans l’histoire de France,

« d’innovation politique permettant le rassemblement le plus large sur un contenu de transformation sociale »,

rappelle l’historien Frédérick Genevée, responsable des archives nationales du PCF, continue d’être un point

de référence à gauche, pour les conquêtes sociales dont il a accouché (congés payés, semaine de quarante

heures de travail…). Mais aussi comme un moment où « la nécessité de l’unité à gauche, tradition

en France, (a) été redécouverte », commentait l’historien britannique Eric Hobsbawm, interviewé par l’Humanité

en 2006. Et qui continue de faire réfléchir historiens et militants sur les ingrédients qui ont rendu possible

cette expérience, à l’heure où l’exercice du pouvoir par François Hollande tend à morceler et à affaiblir

la gauche comme jamais.

[Lire la suite]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy