• Accueil
  • > France
  • > Il y a 60 ans, l’appel de l’Abbé Pierre – Un appel toujours d’actualité

Il y a 60 ans, l’appel de l’Abbé Pierre – Un appel toujours d’actualité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2014

 

habitat

Il y a soixante ans, l’abbé résistant lançait « l’insurrection de la bonté »

 

abbe_pierre

  « Mes amis, au secours », s’écrie l’abbé Pierre

  à l’antenne de Radio Luxembourg, le 1er février 1954.

  Son 
insolence mesurée déclencha un élan populaire

  inégalé pour le droit au logement.

  Un appel toujours d’actualité.

 

« À cette époque, on ne parlait pas de “SDF”. L’abbé Pierre a simplement évoqué le sort d’une femme. Une femme morte sur le boulevard Sébastopol. » Daniel Atlan, quatre-vingts ans, s’en souvient parfaitement. Il a vu cette « insurrection de la bonté » déferler sur notre pays, il y a exactement soixante ans. « Mes amis, au secours… » avait lancé l’abbé sur les ondes de Radio Luxembourg, ce 1er février 1954. Ce fameux appel, resté dans l’histoire, s’achevait par une liste très terre à terre. « Chacun de nous peut venir en aide aux sans-abri. Il nous faut pour ce soir, et au plus tard pour demain, 5 000 couvertures, 300 grandes tentes américaines, 200 poêles catalytiques. Déposez-les vite à l’hôtel Rochester, 92, rue de la Boétie. »

Cet hôtel, Daniel en était le réceptionniste. Alors, il réceptionnait. Les bénévoles, le matériel et beaucoup d’argent. « Tout le monde défilait, hommes, femmes, de tous les milieux. C’était l’après-guerre, personne n’était très riche, mais les gens n’arrêtaient pas d’entrer et de sortir. Des centaines et des centaines de billets étaient déposés dans les corbeilles que nous avions disposées sur le comptoir de la réception. Le soir, à trois ou quatre, on les montait à l’étage et on les vidait dans les baignoires des chambres vides. On en a rempli cinq… »

[Lire la suite sur humanite.fr]

Vidéos :

 

Capturemal-logement2014  Capture d’écran – Clic sur l’image pour lire

 

  2014 : 

  10 millions de personnes touchées par la crise du logement 

 

  ♦  Précarité et mal-logement, cercle vicieux

  ♦  Ils habitent la maison de l’abbé Pierre

  ♦  La pauvreté cachée au cœur des villes

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy