Tâcherons d’Amazon, pour une pincée de dollars

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 janvier 2014

 

Cactus

      Tâcherons d’Amazon, pour une pincée de dollars

 

mechanical-turk

Des centaines de milliers d’offres

sont quotidiennement proposées

sur le site Amazon Mechanical Turk,

sans contrat, sans durée ni salaire

minimum, aucune régulation…


Mais les mieux rémunérées excèdent

rarement 1 euro. 
Pas à l’heure, non,

à la tâche.

Amazon Mechanical Turk est une agence d’intérim à échelle mondiale lancée par le géant 
du e-commerce

américain, dématérialisée, où n’importe qui peut rémunérer d’une piécette un cyber-exploité

(« turker » dans le jargon) qui télétravaille à la tâche. Pour devenir turker, il suffit de créer un compte

sur le site dédié puis de s’inscrire pour les tâches que l’on souhaite accomplir. Par exemple, répondre

à un sondage ou retrouver l’origine géographique de plusieurs entreprises, temps de travail estimé :

une heure, rémunération 0,02 euro. Traduire une fiche produit de l’anglais à l’arabe ou identifier

les personnalités sur cinq photos : 0,03 euro. Vérifier que les articles à vendre d’un site d’e-commerce

ont les mots-clés adaptés ou les bonnes images : 5 centimes d’euro…

À l’autre bout de l’échelle des tâches, on trouve : retranscrire à l’écrit deux heures d’enregistrement

audio ; temps de travail estimé : une quinzaine d’heures, rémunération 13 euros.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :

Un ex-cadre d’amazon  « Des ouvriers fichés, tracés, archivés aux États-Unis »

Optimisation fiscale: Amazon pulvérise tous les records en Grande Bretagne

Bezos, milliardaire décomplexé

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy