• Accueil
  • > F. Hollande
  • > Vœux aux « acteurs économiques » : Tout pour l’entreprise, quelques miettes aux ménages…

Vœux aux « acteurs économiques » : Tout pour l’entreprise, quelques miettes aux ménages…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 janvier 2014

 

IMPÔTS :

        Hollande promet beaucoup aux entreprises,

        « un petit geste » aux ménages

 

Capturehollande-medefcapture d’écran

 

Tout pour l’entreprise,

pas grand chose pour les ménages.

Lors de ses vœux aux « acteurs économiques »,

le président de la République a promis ce mardi

une baisse des prélèvements obligatoires

sur les entreprises dès 2015 et « vraisemblablement

un petit geste pour les ménages ».

 

 

Le chef de l’État poursuit sa cour aux organisations patronales.

Lors de ses vœux aux forces économiques ce mardi, il a confirmé son pacte de responsabilité si favorables

aux entreprises, en y ajoutant d’autres cadeaux comme une prochaine baisse de fiscalité ainsi que le maintien

de toutes les niches fiscales « favorisant l’investissement ».

« Essayer de se mettre en capacité »

Pour François Hollande, une trajectoire « sera fixée pour l’évolution des prélèvements, aussi bien pour les entreprises

que pour les ménages, jusqu’en 2017, avec la perspective d’une harmonisation avec nos plus grands voisins

européens à l’horizon 2020″. Une « première étape » serait effective « dès 2015″. Cette baisse des prélèvements

sur les entreprises pourra se traduire par des réductions de cotisations ou de fiscalité.

Pour les ménages, en revanche, « on va essayer de se mettre en capacité dès 2015 de pouvoir avoir une première

baisse d’impôts », a précisé l’Élysée mardi. Prendre plus de pincettes sur le sujet relève de la gageure !

Seule promesse faite aux ménages : la baisse des cotisations sociales et patronales liées au pacte de responsabilité 

ne sera pas financée par un transfert de charges vers les ménages. Mais les ménages en paieront tout de même

le prix, via la réduction de 50 milliards dans les dépenses publiques.

Niches fiscales

La présidence est moins prudente concernant ses vœux aux entreprises. Déplorant la trop grande instabilité

de la fiscalité des entreprises, François Hollande a promis que « seront maintenues jusqu’à la fin du quinquennat

toutes les mesures qui incitent à l’investissement : le crédit d’impôt-recherche -désormais étendu à l’innovation-,

le régime fiscal des plus-values mobilières, le renforcement du statut de la jeune entreprise innovante, statut arraché

par le mouvement des Pigeons, et la fiscalité de l’épargne aussi bien pour l’assurance vie que pour le Plan Épargne

en Actions ».

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

La vidéo des voeux

Libéralisme : François Hollande tombe le masque

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy