• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 10 janvier 2014

Vous avez aimé les subprimes ? Vous allez adorer les LBO : Là bas si j’y suis

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 janvier 2014

 

lbo

 

« Le législateur devra revenir sur la procédure des LBO », déclarait

  en avril 2012 le candidat François Hollande aux salariés de l’usine

  Still-Saxby de Montataire, menacés par la fermeture de leur site.

  Cette fois-ci c’était sûr, avec François Hollande, finie la désindustrialisation !

  Finis les LBO, ces leverage buy-out qui offrent à des groupes financiers

  de juteuses plus-values, par ce système de « rachat par endettement »

  qui en réalité détruit les entreprises et les emplois.

*
Aujourd’hui en France près de 5 000 entreprises et plus de 2,5 millions de salariés menacés luttent contre ces opérations spéculatives.
Deux ans après la visite de François Hollande, où en est l’usine Still-Saxby ?
Reportage de Gaylord Van Wymeersch

*
  Écouterou télécharger le reportage par le lien suivant

Publié dans ECONOMIE, F. Hollande, Finance, licenciement boursier, SOCIAL, Speculation | Pas de Commentaire »

Immunité Dassault…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 janvier 2014

 

Immunité de Dassault : et le responsable est…

 

dassault

  Qui est le sénateur socialiste qui a voté contre la levée

  de l’immunité de Serge Dassault ? Qui est celui qui s’est abstenu ?

  Depuis l’annonce, hier, du vote du bureau du Sénat s’opposant

  à la levée de l’immunité parlementaire du sénateur UMP

  de l’Essonne par 13 voix contre 12 et une abstention, la question

  est posée par de nombreux politiques et médias (par exemple ici,

  ou encore ici). Car ce vote s’est déroulé à bulletin secret,

contrairement à tous les principes d’une démocratie représentative qui imposent aux élus la publicité

de leurs votes afin que les « représentés » puissent leur demander des comptes.

Suite au recoupement réalisé par le tumblr « Qui a sauvé Dassault ? », et sous réserve que les sénateurs interrogés

n’ont pas menti, les coupables seraient…(roulement de tambour)… Alain Anziani, sénateur (PS) de la Gironde,

et Jacques Gillot, sénateur (divers gauche), membre de la commission des Affaires étrangères et de la Défense,

et président du conseil général de la Guadeloupe. À gauche, ce sont les deux seuls élus qui ont refusé de faire

connaître leur vote.

[Lire la suite sur Moissac au Coeur]

Article original

Publié dans France, POLITIQUE, Politis, Senat | Pas de Commentaire »

François Hollande : tout pour le Medef !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 janvier 2014

 

Dans l’Humanité des débats :

     François Hollande, bon élève du Medef

 

huma1001

A Toulouse, le président de la République a repris, jeudi,

de nombreux poncifs patronaux sur les «lourdeurs administratives»

et leur coût pour l’économie.


En coulisses, le gouvernement prépare son choc fiscal

pour la protection sociale.

A lire dans notre événement :

♦ Quand le Medef copilote avec Hollande.

Extrait : Mais derrière le « choc de simplification », c’est un bouleversement

dans le financement de la protection sociale que le président

de la République et le gouvernement Ayrault préparent

avec leur « pacte de responsabilité ».

Jeudi, à Toulouse, François Hollande s’est contenté de promettre de « réduire les coûts des charges sur le travail », mais un peu plus tôt dans la matinée, c’est Michel Sapin qui en avait remis une couche sur le sujet. Alors que le haut conseil du financement de la protection sociale doit finaliser le 15 janvier un rapport sur les perspectives financières d’ici à 2060, le ministre du Travail a lancé sur France Culture : « Pour le retour de la confiance, nous allons jusqu’au bout de ce que nous disons depuis longtemps. La fiscalité des entreprises pèse trop sur la production et pas assez sur le résultat, et le financement de la protection sociale pèse trop sur le travail, alors que cela devrait plus largement être porté par l’ensemble des Français. »

♦ « Nous disons non au transfert de cotisations sur l’impôt », entretien avec Eric Aubin (CGT)

♦ Manif à Toulouse contre la hausse de la TVA

[Lire la suite]

Sommaire

L’Humanité des débats en version numérique

Publié dans Austerite, F. Hollande, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Nouvelle saignée à La Redoute

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 janvier 2014

 

EMPLOI

Dégraissage massif à La Redoute

 

laredoute

 

  1 178 emplois seront supprimés en quatre ans

  dans l’enseigne. Les salariés refusent de payer

  les erreurs de gestion du groupe Pinault.

 

 

Le couperet est tombé pour les salariés de la Redoute. Jeudi, à l’issue d’un comité d’entreprise à Roubaix (Nord), les futurs repreneurs de l’enseigne de vente par correspondance, Nathalie Balla et Éric Courteille, ont annoncé qu’ils prévoyaient de supprimer un tiers des effectifs, soit 1 178 postes sur 3 437, en quatre ans. Pour tenter de minimiser cette bombe sociale, ils ont également précisé que les départs contraints seraient inférieurs aux 672 du dernier plan social en 2008. La plupart des salariés pourraient prétendre à des mesures d’âge, des plans de départs volontaires et des préretraites…

Paravents à Pinault

Pour Fabrice Peeters, élu CGT au CE, «cet effet de communication n’adoucit pas le choc, et rien ne dit qu’il y aura des volontaires pour les départs. En plus, nous allons être repris par l’actuel PDG de La Redoute, en poste depuis 2008, Nathalie Balla, et par Éric Courteille, secrétaire général de Redcats, maison mère de l’entreprise et de Relais colis qui ont déjà contribué à mettre l’entreprise en difficulté et servent de paravents à Pinault».

Le 4 décembre 2013, Kering, ex-Pinault-Printemps-La Redoute (PPR), détenteur de l’entreprise depuis 1994, avait choisi d’entrer en négociations exclusives avec ces deux personnes pour leur céder la structure déficitaire depuis huit ans. Cette holding s’est seulement engagée à financer la transformation économique et industrielle de La Redoute à hauteur de 315 millions d’euros, ainsi que les mesures sociales comme les préretraites via une fiducie.

Pour Fabrice Peeters, « c’est à Pinault, responsable de ce qui se passe, de payer l’addition, pas aux salariés ». L’intersyndicale CFDT, CGT, SUD et CFE-CGC, mobilisée depuis le mois d’octobre, organise des rassemblements ce vendredi à Roubaix et Wattrelos.

A lire aussi :

Cécile Rousseau

Source : humanite.fr

 

Publié dans ECONOMIE, Emplois, France, licenciements, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy