• Accueil
  • > CGT
  • > Réforme des retraites : ce qui va changer dès 2014

Réforme des retraites : ce qui va changer dès 2014

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 janvier 2014

 

     Réforme des retraites : ce qui va changer dès 2014

 

retraites3

 Pour les salariés et les employeurs, les cotisations

 vont augmenter.

 Les pensions des 15 millions de retraités seront

 gelées pendant six mois.

 La loi de réforme des retraites, votée le mois dernier, sera

 promulguée dans quelques jours, une fois validée par le Conseil

 constitutionnel. Deux mesures phares sont mises en avant

 par le gouvernement.

 L’allongement de la durée de cotisation nécessaire pour toucher

 une retraite à taux plein, d’abord. Elle continuera à progresser

 au-delà de 2020, et atteindra 43 ans en 2035.

 La prise en compte de la pénibilité, ensuite. A partir de 2015,

 les salariés exposés au travail de nuit, au port de charges lourdes

 ou encore aux vibrations accumuleront des points qui leur donneront

 droit à un départ anticipé.

 La loi prévoit aussi toute une série de mesures qui entreront en

 vigueur dès 2014. Certaines créent de nouveaux droits

pour les assurés, mais la plupart visent à réduire le déficit.

 

 

Salariés : des cotisations en hausse sur la feuille de paie

Qu’ils soient salariés du privé, d’entreprises publiques comme la SNCF ou fonctionnaires, les 28 millions d’actifs vont voir leur salaire net amputé de quelques euros sur leur feuille de paie à partir du mois de janvier. Les cotisations salariales vont augmenter de 0,15 point pour la retraite de base. A cela s’ajoute une hausse de 0,05 point destinée à financer le rétablissement du départ dès 60 ans pour les salariés qui ont commencé à travailler jeunes, une mesure qui est entrée en vigueur fin 2012. Au total, les cotisations salariales pour la retraite de base passeront de 6,85 % à 7,05 %. Pour une personne qui gagne le SMIC, la hausse représentera 2,15 euros par mois. La ponction montera à 4,50 euros par mois pour un salaire de 3.000 euros brut. Pour les seuls salariés du privé, les cotisations vont aussi légèrement augmenter en janvier pour financer la retraite complémentaire Agirc-Arrco (les taux varient selon les niveaux de salaire).

Employeurs : petite hausse du coût du travail

Les cotisations employeur pour la retraite vont, elles aussi, augmenter de 0,15 point le 1er janvier, mais cette hausse sera intégralement compensée par une baisse équivalente des cotisations pour la branche famille de la Sécurité sociale. Les entreprises du secteur privé devront aussi cotiser plus pour l’Agirc-Arrco (là encore, les taux varient en fonction des revenus).

Retraités : les pensions gelées pendant six mois…

Les pensions des 15 millions de retraités sont généralement revalorisées au même rythme que l’inflation, tous les ans, le 1er avril. Cette année, la hausse sera retardée de six mois, au 1er octobre. Seule exception, les 600.000 bénéficiaires du minimum vieillesse ne seront pas touchés. Pour un retraité touchant 1.000 euros par mois, le décalage représentera une perte de revenus de 4,50 euros par mois pendant six mois. Par ailleurs, à partir du 2 janvier, les retraites complémentaires Agirc-Arrco seront versées tous les mois, et non tous les trimestres, comme en ont décidé les partenaires sociaux en mars dernier.

… et plus d’impôts pour ceux qui ont eu trois enfants

[Lire la suite sur CGT-Dieppe.fr]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy