Le coup de com’ de Jean-François Copé

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 décembre 2013

 

DROITE

      L’UMP et la « Manip pour tous »

 

copemariagepourtousCopé dans le cortège de la Manif pour tous, le 26 mai dernier à Paris

 Les militants contre le 
mariage pour tous feignent 


 de s’engager pour la première fois en politique

 en créant un mouvement baptisé Sens commun.

 

 

C’est un beau coup de communication de la part de Jean-François Copé. Après avoir été raillé pendant des semaines sur son immobilisme, le député de Meaux a peaufiné la mise en scène de l’adhésion à l’UMP des jeunes militants contre le mariage pour tous. Ils lanceront officiellement leur ralliement à l’UMP le 19 décembre, lors d’une réunion publique. Ces opposants à la loi Taubira, qui ont été reçus par Nicolas Sarkozy cette semaine, ont décidé de créer un mouvement politique baptisé Sens commun, censé peser sur les débats internes. « Tant que nous continuerons à déserter le champ de la politique, la politique continuera à s’imposer à nous. L’engagement aujourd’hui n’est plus une option, il est devenu nécessaire », expliquent ses fondateurs. De quoi ravir Jean-François Copé qui les encourageait il y a un an à transformer « leur engagement sociétal en engagement politique » et rêvait d’une « nouvelle génération UMP ».

Pourtant ce ralliement n’en est pas un. Les fondateurs de Sens commun, qui n’ont cessé de se targuer de leur « indépendance » vis-à-vis des partis, sont déjà sympathisants ou membres de l’UMP. Faraj Benoît Camurat est l’ancien délégué national du Mouvement des jeunes populaires. Madeleine Bazin de Jessey a été membre du parti pendant deux ans. Plusieurs réunions de préparation de manifs se sont déroulées au siège même de l’UMP, dont les fédérations ont affrété des bus pour étoffer les cortèges parisiens. Et il suffit de lire leur charte pour constater qu’ils ne sont pas des enfants de chœur. « La reconquête des collectivités locales est la première marche vers une alternance au pouvoir socialiste », écrivent sur leur site Internet les fondateurs du mouvement. Une quinzaine des militants les plus fervents sont déjà présents sur des listes UMP pour les municipales de mars prochain. Des négociations sont en cours à Nantes, Paris ou Lyon.

Lire aussi :

Maud Vergnol - Le coup de com' de Jean-François Copé dans France humanite le 17 Décembre 2013

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy