• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > Canal Seine – Nord Europe : Communiqué d’Alexandre Basquin

Canal Seine – Nord Europe : Communiqué d’Alexandre Basquin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 décembre 2013

 

Canal Seine-Nord Europe : il faut sortir de l’eau ce serpent de mer !

 

Capturecanalseinenordeuropecapture d’écran

Monsieur Rémi Pauvros remet aujourd’hui le rapport qui lui a été

demandé par le Ministre des Transports.

Ce rapport réaffirme en substance les nécessités économiques,

environnementales et de développement des territoires

de ce grand projet structurant.

Des lignes ont bougé. La part de financement de l’État serait

revue à la baisse, quand celle de l’Europe augmenterait à hauteur

de 40 %.

 

Aujourd’hui, le projet est entre les mains du Gouvernement et du Président de la République.

Cela fait plus de 40 ans que ce projet est discuté. Il n’est plus temps de tergiverser ; il faut sortir

de l’eau ce serpent de mer !

Au mieux, le premier coup de pioche serait donné en 2016 pour l’ouverture du premier tronçon en 2022.

N’attendons plus !

D’autant que le Canal Seine-Nord Europe fait l’unanimité dans notre région et dans le Cambrésis, que ce soit

à travers les sensibilités politiques, ou encore les milieux industriels et institutionnels, sans oublier les

associations environnementales.

Ce projet plaide pour lui : création d’emploi, défense de l’environnement, redynamisation des territoires,…

Il permettrait notamment de donner un nouvel horizon aux habitants du Cambrésis qui n’aspirent qu’à cela.

Cela doit se faire en parallèle de la revitalisation de la Base Aérienne 103 dont là encore l’État doit prendre toute sa part.

Le projet de Canal Seine-Nord ne doit souffrir d’aucune hésitation. C’est une question de courage et de volonté politique.

Alors aujourd’hui, le Gouvernement a deux choix :

  où il ne fait pas l’effort de débloquer le milliard d’euros qui lui reste à payer pour solder le financement, s’enfermant

toujours plus dans sa logique d’austérité ;

  où il se saisit enfin de ce formidable levier pour l’avenir, comme nous le défendons depuis longtemps.

Si tel n’était pas le cas, l’État ferait une erreur manifeste tant sur le plan politique que sur le plan économique et humain.

Ce serait, de surcroît, un terrible désaveu pour notre région et le Cambrésis.

 

VDN : Le rapport qui peut relancer le canal Seine-Nord

Courrier picard : Seine-Nord version allégée

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy