• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 10 décembre 2013

« des étrennes pour l’Humanité »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 décembre 2013

 

Votre soutien toujours d’actualité

 

souscription3

La souscription populaire pour l’Humanité doit encore

se poursuivre dans les jours à venir pour nous permettre

de faire face à nos échéances des mois de décembre

et de janvier. Celle-ci prend la forme d’un appel à offrir

« des étrennes pour l’Humanité ». Elle bénéficie évidemment

des mêmes mécanismes de défiscalisation que les autres dons.

Faire un don

Par Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité 

Il ne se passe plus de semaines dans notre pays, comme dans le monde entier, sans que l’on apprenne les difficultés d’un journal, sa fermeture ou sa revente. Est à l’œuvre un cocktail explosif où se mélangent crise du débat public et crise de la lecture de la presse écrite ; difficultés d’accès à celle-ci à cause du recul du nombre de points de vente ; modification des modes de lecture ; prix relativement élevé des journaux, alors que le pouvoir d’achat est compressé ; recul des recettes publicitaires et des recettes de diffusion. Tout cela accélère, depuis plusieurs mois maintenant, des difficultés déjà anciennes auxquelles menace de s’ajouter, dans les prochaines semaines, une augmentation des tarifs postaux au mépris d’un accord signé entre l’État, La Poste et les éditeurs de journaux. Dès lors, la situation économique des entreprises de presse se précarisera davantage.

Tel est le contexte dans lequel est enserrée l’Humanité. Ses équipes, en lien avec les lectrices et les lecteurs, avec ses diffuseurs militants, avec les amis de l’Humanité, dans le mouvement syndical, intellectuel et culturel, doivent mener quotidiennement un combat pour que vivent nos journaux.

Depuis le mois d’avril dernier, les lectrices et lecteurs ont versé 1,7 million d’euros qui ont permis d’alimenter la trésorerie courante du journal. Cette participation à la souscription populaire doit encore se poursuivre dans les jours à venir pour nous permettre de faire face à nos échéances des mois de décembre et de janvier. Celle-ci prend la forme d’un appel à offrir « des étrennes pour l’Humanité ». Elle bénéficie évidemment des mêmes mécanismes de défiscalisation que les autres dons.

D’autre part, nous sommes contraints d’augmenter nos prix de vente de 10 centimes, à compter du 1er janvier 2014, pour faire face à l’augmentation de nos coûts.

En même temps, nous continuons d’appeler à un grand débat national sur le pluralisme de l’information et celui de la presse écrite d’information générale et politique. Il est possible d’y accéder si l’État républicain s’en porte garant parce qu’il considère que ce pluralisme est indispensable à une démocratie vivante. Il n’est pas normal, de ce point de vue, que l’Humanité et peut-être d’autres aient vu l’aide publique aux quotidiens à faibles ressources publicitaires amputée d’un million d’euros chaque année depuis 2010.

[Lire la suite]

 

Publié dans l'Humanité, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Travail de nuit : victoire des syndicats de Sephora

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 décembre 2013

 

Travail de nuit : victoire des syndicats de Sephora

 

sephora0912

Les salariés de Sephora (groupe LVMH) qui réclamaient de pouvoir travailler

après 21 heures sur les Champs-Elysées, ont été à nouveau déboutés lundi

par la cour d’appel de Paris.

Des salariés opposés aux syndicats qui estiment que le travail de nuit porte atteinte

à la santé des salariés avaient introduit une procédure dite de tierce opposition,

après plusieurs échecs devant les tribunaux.

« Ces salariés sont déboutés de toutes leurs demandes », a dit Eric Scherrer, du syndicat Seci-Unsa et animateur de l’intersyndicale Clic-P du commerce parisien Clic-P (CGT, CFDT, Seci-Unsa, SUD et CFE-CGC), opposée à cette ouverture tardive.

Sephora avait été condamné le 23 septembre par la cour d’appel de Paris à ne plus faire travailler ses salariés jusqu’à minuit dans son magasin situé sur la célèbre avenue parisienne, après une action de l’intersyndicale. Le parfumeur avait alors décidé de se pourvoir en cassation, mais son pourvoi n’étant pas suspensif, le magasin doit depuis fermer ses portes en soirée.

Dans le même temps, 101 salariés de Sephora avaient assigné les syndicats, faisant valoir que le personnel volontaire pour travailler le soir en échange d’une rémunération majorée, allait subir « une atteinte immédiate au contrat de travail ». En octobre, ils avaient déjà été déboutés à deux reprises de leurs demandes. Mais ils avaient engagé une nouvelle procédure « en tierce opposition », qui faisait l’objet de la décision de ce lundi.Cette procédure consiste à attaquer une décision de justice (en l’occurrence celle du 23 septembre), dans laquelle le tiers (ici les salariés) n’étaient pas représentés. Elle peut conduire à suspendre le jugement attaqué. Les salariés désireux de travailler le soir avaient reçu le soutien de plusieurs députés UMP, qui avaient déposé une proposition de loi « Sephora » visant à légaliser le travail de nuit dans les commerces des zones touristiques. Mais celle-ci a été rejetée par l’Assemblée nationale.

Le collectif Clic-P à l’offensive contre le travail de nuit

Le collectif Clic-P, qui combat depuis trois ans le travail dominical et en soirée, a également annoncé qu’il poursuivrait en justice l’enseigne Marionnaud si elle persistait à ouvrir jusqu’à minuit son magasin des Champs-Elysées. (…)

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :

Le dossier travail de nuit  de l’Humanité

Publié dans CGT, droit du travail, ECONOMIE, France, SOCIAL | Pas de Commentaire »

LPM : l’article 13 et la dictature numérique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 décembre 2013

 

Loi de programmation militaire :

           l’article 13 et la dictature numérique

 

serveurs

 

  Un article de la loi de programmation militaire amendée au Sénat fait débat.

  Il permettrait, s’il était adopté, à des agents dépendant de plusieurs ministères,

  de récupérer de vastes quantités de données privées, sans passer par l’aval

  d’un juge. La loi devrait être votée ce mardi en seconde lecture au Sénat,

 malgré une protestation croissante.

« Avec l’article13 de la loi de programmation militaire, l’affaire des fadettes serait légale » lance sur Twitter Jérémy Zimmerman de la Quadrature du Net. L’association est vent debout contre cet amendement, qualifié « d’incroyable agression contre les droits fondamentaux ». Un avis qui semble partagé par Gilles Babinet, nommé « Digital champion » envoyé comme ambassadeur à Bruxelles, qui disait aux Echos que « cette loi, c’est le plus grand coup porté au fonctionnement de la démocratie depuis les lois d’exceptions pendant la guerre d’Algérie » avant d’enfoncer le clou: « Nous sommes à deux doigts de la dictature numérique ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

La loi de programmation militaire 2014-2019, incluant cet article 13, sera votée en seconde lecture ce mardi au Sénat.

 

A lire sur 

La Quadrature du Net :

 

NumeramaLPM : le CNNum conteste la collecte de données en temps réel

Publié dans Democratie, France, Senat, SOCIETE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy