• Accueil
  • > Elections municipales
  • > Paris : Nouvelle épine pour NKM : une candidate UDI occupe un logement de 60 m² dans le 17e arrondissement pour un loyer ultra-modéré de 700 euros

Paris : Nouvelle épine pour NKM : une candidate UDI occupe un logement de 60 m² dans le 17e arrondissement pour un loyer ultra-modéré de 700 euros

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 décembre 2013

 

Info l’Humanité :

     loyer ultra-modéré pour une candidate de NKM à Paris

 

valerie_nahmias

 

 700 euros pour un HLM de 60 mètres carrés dans le 17e arrondissement

 de la capitale : une élue de la droite parisienne se voit épinglée.

 Nouvelle épine pour Nathalie Kosciusko-Morizet.

 A Paris, la valse des élus de droite titulaires d’un bail dans le parc HLM de la ville

 frise l’emballement. Dernier exemple en date avec Valérie Nahmias, adjointe au maire

 du 17ème arrondissement et candidate UDI pour les prochaines municipales.

L’élue occupe un logement de 60 mètres carrés pour un loyer ultra-modéré de 700 euros mensuels.

Contactée par L’Humanité ce mercredi, Valérie Nahmias a aisément reconnu les faits. Et s’en est expliquée :

«Quand je suis arrivée de Toulon, j’étais étudiante et j’occupais un studio qui s’est transformé en deux pièces

lorsque je me suis mis en ménage, puis en trois pièces quand le foyer s’est agrandi», s’est-elle justifiée.

« Je n’ai rien volé »

«Je ne demande rien à personne et je n’ai rien volé. Mais si on m’oblige à trouver un appartement après mon élection,

je le ferai». Valérie Nahmias, qui pense être victime d’un coup bas, assure que le loyer n’est pas indu.

«Je défends des idées sociales-libérales, certes, mais là mon loyer est entièrement justifié». Elle gagnerait, selon

ses dires, 1.200 euros par mois et serait inscrite au chômage. L’élue s’est par contre refusée à indiquer les revenus

de son mari. «On a des fins de mois difficile, on vit à crédit», a encore indiqué celle qui pourrait être la future tête

de liste UDI aux municipales.

Cette révélation de L’Humanité fait suite à celle de nos confrères de 20 Minutes qui concerne Geoffroy Boulard,

un autre adjoint d’arrondissement, toujours dans le 17ème arrondissement, mais UMP celui-ci. La candidate Nathalie

Kosciusko-Morizet avait pourtant affiché la plus parfaite fermeté sur les conditions de logement de ses futurs élus :

«Aucun des conseillers de Paris élus avec moi ne sera locataire dans un logement social de la ville », avait-elle affirmé

courant novembre. « J’ai demandé à ceux qui en avaient un de le quitter. Ceux qui ne l’auraient pas fait ne seraient

pas sur la liste ».

A lire aussi :

Joseph Korda

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy