• Accueil
  • > AFRIQUE
  • > Centrafrique « au bord du génocide », les enfants en première ligne

Centrafrique « au bord du génocide », les enfants en première ligne

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 novembre 2013

 

CENTRAFRIQUE

Centrafrique « au bord du génocide », les enfants en première ligne

 

centrafrique

 

La République centrafricaine est « au bord du génocide », a déclaré ce jeudi

le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

Sur le terrain, l’Unicef décrit une «crise humanitaire grave et complexe»,

avec une «complète désintégration des services de base».

 

Sur les 4,6 millions d’habitants que compte la Centrafrique, 2,3 millions sont des enfants. Une population vulnérable, déjà fragilisée par le manque d’infrastructures et de services de base, aujourd’hui confrontée à des questions de survie. « Avant l’offensive de la rébellion, le pays souffrait déjà d’une crise silencieuse. Depuis, les centres de santé, les écoles ont été pillés, saccagés, occupés par les groupes armés. La situation sanitaire est très critique dans l’intérieur du pays. Il n’y a plus de chaîne du froid pour acheminer médicaments et vaccins. Les gens ont peur de retourner vers les services essentiels, qui ne fonctionnent plus que de façon aléatoire. Deux millions de personnes sont en situation de détresse alimentaire, une situation qui risque de s’aggraver puisque les communautés paysannes fuyant les exactions n’ont pas pu ensemencer les champs. Les prochains mois seront très durs », s’alarme ­Judith Léveillée, représentante adjointe de l’Unicef à Bangui.

Les violences et les exactions qui ont accompagné l’avancée de la rébellion n’ont épargné ni les femmes ni les enfants. Les groupes armés n’ont pas hésité à recruter parmi les plus jeunes, enrôlant, selon l’Unicef, plus de 5 500 enfants soldats.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy